Sliverstone: Michelin pr?sentation du Silverstone

8 victoires en 10 courses pour Troy Bayliss. Troy Bayliss (Ducati Infostrada-Michelin) réalise un début de saison exceptionnel avec 4 doublés en 5 épreuves, remportant un total de 8 courses sur 10. Avec 224 points, il devance Colin Edwards...

8 victoires en 10 courses pour Troy Bayliss.

Troy Bayliss (Ducati Infostrada-Michelin) réalise un début de saison exceptionnel avec 4 doublés en 5 épreuves, remportant un total de 8 courses sur 10. Avec 224 points, il devance Colin Edwards (Castrol Honda-Michelin) qui en totalise 186, Neil Hodgson (HMT Plant Ducati) avec 131, Noriyuki Haga (Aprilia) avec 103, Ben Bostrom (Ducati) avec 102 et Ruben Xaus (Ducati Infostrada-Michelin) avec 96.

Troy Bayliss arrive à Silverstone en pays de connaissance, ayant terminé 8ème du championnat de Grande-Bretagne Superbike en 1998 (sur une Ducati du GSE Racing) avant de remporter le titre en 1999 pour le même team. La piste utilisée ce week-end à Silverstone n'est pourtant pas familière au Champion du Monde en titre, le grand circuit de F1 n'ayant jusqu'ici jamais été utilisé pour la moto.

Si Bayliss est leader du mondial, son principal adversaire Colin Edwards n'a pas pour autant démérité. Il est en effet monté 9 fois sur le podium en 10 courses ! On notera d'ailleurs que les pilotes Michelin ont remporté 14 des 16 dernières courses disputées. La performance et la régularité sont liées car seuls Bayliss, Edwards et Hodgson ont réussi à marquer des points lors de chacune des 10 courses.

Interview Troy Bayliss

Au championnat, vous avez maintenant un net avantage de points par rapport à Colin Edwards. Vous inquiète t-il moins qu'en début de saison ?- La saison est encore longue. Je pense toujours que Colin est mon principal adversaire au championnat. Neil Hodgson est aussi actuellement très fort. Colin est mon principal objectif. On verra bien ce qui arrive. Je prends tous les points possibles.

De vos 8 victoires cette année, quelle est celle que vous préférez ?

Je voulais vraiment gagner cette année à Phillip Island pour mon public national. Mais toutes les victoires sont spéciales !

Pourquoi la Ducati est-elle si bonne sur des circuits très différents ?

Ma moto a maintenant un bon réglage de base et bien sûr je pense avoir les meilleurs pneus. Les Michelin fonctionnent absolument parfaitement et nous trouvons une solution pour tous les problèmes qui se présentent, ce qui est bon pour moi et l'ensemble du team. Quelle est votre stratégie pour les prochaines courses ?- Je veux obtenir de bons résultats à Silverstone. J'en ai déjà obtenu dans le passé sur ce circuit. Je veux toujours gagner. Mais si je ne peux pas gagner, j'essaierai de marquer le plus de points possible.

Le circuit de Silverstone et les pneumatiques

"Silverstone, c'est l'inconnu et encore plus pour nous que pour la concurrence, explique Nicolas Goubert, responsable Michelin Compétition pour la moto. Nous ne participons pas au championnat britannique, par contre on fait le mondial d'endurance qui a lieu la semaine précédant la manche de Superbike. Ce sera court mais on essaiera d'apprendre quelque chose ! "

Troy Bayliss : "Nous n'allons plus maintenant à Donington mais à Silverstone, ce qui me convient mieux. J'ai couru deux fois à Silverstone auparavant et j'ai obtenu de très bons résultats. Sur quatre départs, j'ai gagné trois fois et chuté une fois. Donc je suis content d'aller à Silverstone. Je pense que cela conviendra aussi à Ducati et Michelin. Les infrastructures y sont de grande qualité. C'est un bon circuit, même s'il est différent d'autres circuits européens grands, lisses et larges. C'est un peu une piste de "Mickey", type accélérations-freinages et chicanes^Å J'aime le grand circuit comme le circuit national. "

Colin Edwards : "Je n'y suis jamais allé ! Je suis assez motivé car d'après ce que j'ai entendu c'est rapide. Le seul désavantage que je retiens est le fait que Michelin y va un peu à l'aveuglette alors que les gens de chez Dunlop participent au championnat local, donc ils peuvent avoir un avantage initial. Mais je suis certain que Michelin y arrivera, ses produits sont bons. Tous les produits que nous avons utilisés cette année ont d'ailleurs été bons."

Ruben Xaus : "C'est un circuit que je ne connais pas. On m'a dit qu'il est très beau et rapide. Pour l'apprendre, je vais m'entraîner sur la Playstation afin d'en connaître les trajectoires !"

Silverstone Story

Construit sur le site d'un aéroport utilisé par la RAF pendant la 2ème Guerre Mondiale, le circuit de Silverstone a été utilisé pour la première fois pour y disputer des courses en 1948. Cette année-là, Luigi Villoresi remporta le Grand Prix du R.A.C. sur

Maserati. 35 courses comptant pour le Championnat du Monde de F1 y ont été organisées entre le 13 mai 1950 et le 15 juillet 2001 (record de victoires : 5 pour Alain Prost sur Renault, Mclaren, Ferrari et Williams). Dix Grands Prix de Grande-Bretagne moto y ont eu lieu entre le 14 août 1977 et le 3 août 1986. Le record des victoires revient en 500 à Kenny Roberts (Yamaha) et en 250 à Kork Ballington (Kawasaki) qui se sont imposés trois fois chacun, alors qu'Angel Nieto l'emportait six fois en 125 (trois fois sur Minarelli et autant sur Garelli).

Le circuit de Silverstone a été géré depuis 1951 par le British Racing Drivers' Club, fondé en 1920 par le Dr. J. D. Benjafield et présidé depuis 2000 par Sir Jackie Stewart, successeur de Ken Tyrrell. Puis il a été loué en 2001 pour 15 ans par le BRDC à Octagon Motorsports Ltd, déjà propriétaire de plusieurs circuits dont Brands Hatch, Oulton Park, Snetterton et Cadwell Park et gestionnaire du mondial Superbike.

Dotée à l'origine d'un tracé très rapide, constituée essentiellement de lignes droites reliées par des virages rapides, cette piste a ensuite été modifiée pour être considérablement ralentie. Six configurations différentes sont proposées : Grand Prix (5,140 km), International (3,624 km), South (3,170 km), National (2,637 km), Stowe (1,281 km) ainsi que Rally Sprint (1,920 km). Ce circuit permanent, dont la piste est large de 15 mètres, peut accueillir 90 000 spectateurs et compte 60 000 places de tribune.

Des extérieurs en bitume

Comme le veut la tendance actuelle pour les circuits qui reçoivent la F1, de nombreux bacs à graviers ont été remplacés par des surfaces planes bitumées. Les deux plus grands bacs de ce type sont à l'extérieur de Copse et de Stowe. Le 4 mai dernier, lors de la course de l'Eurocup Formule Renault, l'un des pilotes (qui finira parmi les 5 premiers) passait systématiquement à chaque tour complètement à l'extérieur de Copse pour pouvoir aborder la ligne droite menant vers Maggots avec plus d'élan ! En moto, le risque est grand en cas de chute : Si le pilote glisse, le danger majeur est l'abrasion. Par contre s'il part en roulé-boulé, les risques de fractures des membres sont importants.

Afin d'améliorer l'accueil des spectateurs (principalement pour le GP de F1 du 7 juillet prochain), Octagon Motorsports a investi 10,6 millions de Livres dans des travaux qui ont débuté en janvier. Un total de 90 000 m3 de terre a déjà été déplacé sur 10 hectares pour offrir 8 000 places de parking au niveau de l'entrée principale. L'essentiel des dépenses concerne toutefois les routes d'accès au circuit.

Silverstone est situé à 100 km au Nord de Londres, à 25 km au Sud-Ouest de Northampton, à 74 km au Nord-Ouest d'Oxford et à 5 km à l'Ouest de Towcester (prononcer " toaster ") dans le Northamptonshire.

Record absolu en F 1

C'est à Silverstone (sur l'ancien tracé) qu'a été établie la moyenne la plus rapide jamais réalisée pour une pole position en Formule 1 : 259 km/h lors du British Grand Prix 1985 par Keke Rosberg sur Williams Honda.

-michelin-

Be part of something big

Write a comment
Show comments
About this article
Series World Superbike
Drivers Jackie Stewart , Alain Prost , Troy Bayliss , Colin Edwards , Keke Rosberg , Kenny Roberts Jr. , Noriyuki Haga , Neil Hodgson , Ruben Xaus , Angel Nieto , Ben Bostrom , Phillip Island
Teams Williams