Michelin sommaire la course de Sugo Japon

Victoire pour Colin Edwards. Colin Edwards (Castrol Honda-Michelin) est le premier pilote non-japonais à gagner à Sugo depuis 1995. Il remporte une superbe première manche et termine deuxième de la seconde course dont Troy Bayliss (Ducati ...

Victoire pour Colin Edwards.

Colin Edwards (Castrol Honda-Michelin) est le premier pilote non-japonais à gagner à Sugo depuis 1995. Il remporte une superbe première manche et termine deuxième de la seconde course dont Troy Bayliss (Ducati Infostrada-Michelin) finit quatrième. C'est Ma koto Tamada (Honda) qui gagne la deuxième manche.

Warm up

Makoto Tamada (Honda) est le plus rapide en 1'29.3, devant Edwards (1'29.4) et Bayliss (1'29.5). Les temps de ces trois pilotes sont plus rapides que le record du tour établi par Tamada en 2001. Ruben Xaus (Ducati Infostrada-Michelin) est 7ème en 1'29.9. Première manche :

Tamada démarre en tête devant Neil Hodgson (HM Plant Ducati), Edwards, Noriyuki Haga (Playstation 2 Aprilia) et Bayliss. Au deuxième tour, Edwards s'empare de la deuxième place, puis il s'installe au commandement lors du troisième passage. Bayliss est alor s cinquième et Xaus septième. Haga reprend la tête au cinquième tour, mais Edwards passe de nouveau en première position au neuvième tour, pendant que Xaus (cinquième) devance Bayliss. Au dix-septième tour, Haga perd la deuxième place au profit de Tamada, puis perd petit à petit du terrain et doit se contenter de la troisième place. Ruben Xaus chute sans gravité et abandonne. Les derniers tours voient une lutte fantastique entre Colin Edwards et Makoto Tamada. Maîtrisant parfaitement son sujet, le Texan domine le Japonais (double vainqueur en 2001) jusqu'au drapeau à damier qu'il franchit avec un dixième de seconde d'avance ! I l remporte ainsi sa 21ème victoire en mondial SBK. " Je voulais absolument être le premier non-japonais à gagner ici depuis 1995, déclare l'Américain, faisant référence aux victoires uniquement japonaises depuis 1996. Je savais que j'avais une bonne chance de l'emporter. Jamais je n'aurais cru ça possible il y a un an ! Michelin a fait du très bon travail et ma Honda marche bien. " On notera le rythme extrêmement rapide de cette course, 11 des 25 tours étant parcourus plus vite que le record du tour établi en 2001.

Deuxième manche :

C'est Neil Hodgson qui part en tête devant Haga, Edwards, Bostrom, Yanagawa, Tamada, Bayliss et Xaus. Puis au troisième tour, Haga prend le commandement devant Hodgson, Edwards et Tamada. Au huitième passage, c'est de nouveau Hodgson qui occupe la premièr e place, devant Haga et Edwards, avant qu'au tour suivant Edwards double Haga. Bayliss est alors cinquième à 2 secondes du leader et recolle au groupe de tête. Puis Tamada double Edwards et ensuite Hodgson, prenant ainsi une première place qu'il ne quitter a plus en augmentant progressivement son avance pour la porter finalement à trois secondes sur la ligne d'arrivée. Les trois poursuivants finissent groupés, Colin Edwards deuxième devançant Neil Hodgson et le leader du championnat Troy Bayliss. " Cette année, la vitesse progresse partout de manière phénoménale. Il faut rouler vraiment très vite pour monter sur le podium^Å et encore plus pour gagner ! Les manufacturiers de pneumatiques font un travail incroyable, constate Colin Edwards. Je suis sat isfait de ma deuxième place, car en fait je suis le premier des participants au championnat. J'ai repris 21 points à Troy Bayliss et ça me convient parfaitement. "

Ruben Xaus, souffrant d'une main rendue douloureuse par sa chute de la. première manche, termine courageusement à la neuvième place. A noter le nouveau record du tour établi par Tamada au 17ème tour : 1'29.108 Au Championnat du Monde, Troy Bayliss conserve l'avantage avec 174 points. Colin Edwards est deuxième avec 150 points, devant Neil Hodgson (98) qui précède désormais Ben Bostrom (95).

-michelin-

Be part of something big

Write a comment
Show comments
About this article
Series World Superbike
Drivers Troy Bayliss , Colin Edwards , Noriyuki Haga , Neil Hodgson , Ruben Xaus , Makoto Tamada , Ben Bostrom