Circuit de Kyalami, le preview

Championnat du Monde Superbike 2ème manche : Circuit de Kyalami (Afrique du Sud) - 1er avril 2001 Michelin souvent performant à Kyalami A l'occasion des six manches du Championnat du Monde Superbike disputées à Kyalami, Michelin s'est...

Championnat du Monde Superbike
2ème manche : Circuit de Kyalami (Afrique du Sud) - 1er avril 2001

Michelin souvent performant à Kyalami
A l'occasion des six manches du Championnat du Monde Superbike disputées à Kyalami, Michelin s'est souvent imposé sur le circuit sud-africain. Ce fut le cas avec Pierfransco Chili (Ducati-Michelin) en 1998, Carl Fogarty (Ducati-Michelin) en 1999 et Colin Edwards (Castrol Honda-Michelin) l'an dernier.

Pour sa toute première participation en mondial Superbike, la Castrol Honda VTR 1000 SPW-Michelin pilotée par Colin Edwards s'imposait dés la première manche disputée à Kyalami l'an dernier. Le champion américain, bien servi par un pneu avant "16,5 pouces", réalisait un freinage d'anthologie dans l'ultime boucle et offrait à Honda la plus haute marche du podium pour sa nouvelle bicylindre. Cette VTR 1000 SPW écrivait peu après une très belle page de l'histoire du sport motocycliste en remportant, là aussi pour sa première participation, les célèbres 24 Heures du Mans. Comme à Kyalami, Honda avait choisi au Mans de chausser sa machine de pneus Michelin.


3 des 4 pilotes les plus rapides à Valence Lors la première manche du mondial 2001 disputé à Valence (Espagne) le 11 mars dernier, 3 pilotes Michelin se sont classés parmi les 4 hommes les plus rapides sur l'ensemble du week end. Sur les 3 jours de l'épreuve consacrés aux essais et à la course, derrière Troy Corser (Aprilia Axo) le plus rapide en 1'35.504, Ruben Xaus (Ducati Infostrada-Michelin) était deuxième en 1'35.830, devant son coéquipier Troy Bayliss (Ducati Infostrada-Michelin) en 1'35.957 et Tadayuki Okada (Castrol Honda- Michelin) en 1'36.086. Ce résultat est d'autant plus remarquable que Xaus et Okada participaient à cette occasion à leur première épreuve du mondial Superbike.

En course, Troy Bayliss se classait deux fois deuxième et s'emparait ainsi de la seconde position du classement provisoire du championnat. L'Australien déclarait : "La moto était excellente et mes Michelin ont été très efficaces. Je suis content de ce résultat. Ce fut un week end positif et je me sens beaucoup plus fort que l'année dernière. Le championnat est long et il sera important de marquer des points vitaux pour être capable de lutter pour le titre."

TB} Classement provisoire du mondial SBK 2001 : Pos. Riders Bikes 1 T. Corser Aprilia 50 2 T. Bayliss Ducati 40 3 G. Lavilla Kawasaki 27 4 C. Edwards Honda 23 5 A. Yanagawa Kawasaki 18 6 P. Chili Suzuki 18 7 B. Bostrom Ducati 16 8 R. Laconi Aprilia 13 9 S. Chambon Suzuki 12 10 N. Hodgson Ducati 11 11 R. Xaus Ducati 8 12 M. Borciani Ducati 8 13 H. Izutsu Kawasaki 7 14 J. Toseland Ducati 7 15 S. Martin Ducati 5 16 L. Pedercini Ducati 5 17 R. Ulm Ducati 4 18 J. Borja Yamaha 4 19 B. Parkes Ducati 3 20 J. Rodriguez Honda 1

Attribution des points au championnat :  
 1er            25 points  
 2ème           20 points  
 3              16 points  
 4              13 points  
 5              11 points  
 6              10 points  
 7               9 points  
 8               8 points  
 9               7 points  
10               6 points  
11               5 points  
12               4 points  
13               3 points  
14               2 points  
15               1  point

<pre> Essais hivernaux à Kyalami : Bayliss satisfait
Lors des essais hivernaux officiels "SBK International" organisés les 29 / 30 / 31 janvier et 1er février dernier, Troy Bayliss réalisait un très bon deuxième temps derrière Neil Hodgson (Ducati GSE Racing) et appréciait positivement la situation : "Je suis très satisfait de la simulation de course que nous avons réalisée et qui confirme la qualité du matériel que nous avons essayé. Je me sentais bien sur la moto et j'ai gardé un rythme rapide grâce à des temps inférieurs au record du tour de l'année dernière. Ces résultats démontrent que chacun a bien travaillé. Michelin nous a fourni d'excellents pneus destinés à cette prochaine course, ainsi qu'aux qualifications, comme l'ont prouvé les temps que j'ai réalisés."

<pre> Résultats : 1. Neil Hodgson (GSE Ducati Racing) 1'41.477 2. Troy Bayliss (Ducati Infostrada-Michelin) 1'41.904 3. Troy Corser (Axo Aprilia Team) 1'42.067 4. Ben Bostrom (Ducati Infostrada) 1'42.290 5. Pierfrancesco Chili (Alstare Corona Suzuki) 1'42.347 6. Colin Edwards (Castrol Honda-Michelin) 1'42.391 7. Ruben Xaus (Ducati Infostrada-Michelin) 1'43.227 8. Tadayuki Okada (Castrol Honda-Michelin) 1'43.244 9. Gregorio Lavilla (Kawasaki Racing Team) 1'43.404 10. Akira Yanagawa (Kawasaki Racing Team) 1'43.512 11. Stephan Chambon (Alstare Corona Suzuki) 1'43.689 12. Régis Laconi (Axo Aprilia Team) 1'43.727 13. James Toseland (GSE Ducati Racing) 1'44.383 14. Juan Borja (Panavto Yamaha-Michelin) 1'47.007 </pre> Le circuit de Kyalami et les pneumatiques
Créé en 1961, la piste de Kyalami reçu son premier Grand Prix de F1 en 1967. Elle a été modifiée en 1987, puis en 1991. Longue de 4,263 km et d'une largeur minimale de 13 mètres, elle présente un relief important, les montées et les descentes figurant en grand nombre, avec une déclivité maximale de 8,80%. La ligne droite de départ- arrivée mesure 470 mètres.

Ce circuit sud-africain est situé à une altitude de 1 500 mètres, ce qui implique une raréfaction de l'air nuisible au bon fonctionnement des moteurs. Cette altitude élevée a bien sûr également une influence sur les pneumatiques, ceux-ci étant sollicités à l'accélération en raison de la puissance inférieure des moteurs due à la raréfaction de l'air en altitude. Mais l'intérêt majeur de cette piste est la grande variété des courbes qui la composent. Il y a en effet des virages aux vitesses de passage très différentes, allant de 15 mètres de rayon pour le plus serré à 162,485 pour le plus rapide. De plus, si certains virages sont plats, d'autres sont en dévers. Ceci, conjugué aux montées et aux descentes, fait de Kyalami une piste aux difficultés très variées.

"Kyalami est un circuit sans particularité très importante, contrairement par exemple à Welkom où Garry MacCoy (Yamaha Red Bull-Michelin) a remporté l'an dernier le Grand Prix 500 cm3, ou à Phillip Island qui recevra la prochaine manche du mondial Superbike. Sur cette piste de Kyalami, les pneumatiques s'usent de manière symétrique" explique Jean Hérissé, responsable Michelin Compétition Superbike.

"L'année dernière, nous n'avions pu effectuer d'essais hivernaux, poursuit-il, et nous devions résoudre une équation à deux inconnues, du fait de l'évolution de la piste comme de celle des motos. Il ne faut pas oublier que par exemple Honda passait de la RC 45 à la VTR 1000 SPW. Heureusement cette année nous avons longuement roulé fin janvier et ces essais ont été très positifs. Nous avons pu bien travailler pour développer nos produits, tant pour la course que pour les qualifications."

L'intendance
Michelin amène pour cette course sud-africaine un total de 1100 pneumatiques pour piste sèche ou humide. Quatre dimensions sont disponibles pour les Superbikes : 18/ 67-17 (17 pouces) ainsi que 19 / 67-420 (16,5 pouces) pour l'arrière en slicks, en pneus pluie et en intermédiaires. A l'avant, les pilotes peuvent choisir entre les 12 / 60-17 (17 pouces) et les 12 / 60-420 (16,5 pouces). Il y a un total de 800 pneus pour piste sèche, 200 pneus pluie et 100 intermédiaires. Cette année, le Championnat du Monde Supersport ne fait pas étape à Kyalami.

Le personnel présent sur place comprend un responsable, deux techniciens, sept monteurs et un attaché de presse.

Les partenaires Michelin Superbike
DUCATI Team: InfoStrada Ducati - T.Bayliss - R.Xaus
HONDA Team: Castrol Honda - C.Edwards - T.Okada Private teams :
DUCATI TEAM N.C.R ENDOUG - G.Bussei - B.Parkes
YAMAHA TEAM PANAVTO - J.Borja
DUCATI GERIN WSBK TEAM - R .Ulm

Kyalami en chiffres Superbike : Meilleur temps en essais officiels en 2000 :
1'42.820 par Colin Edwards (Castrol Honda-Michelin) à la vitesse moyenne de 149,259 km/h Temps de la Superpole en 2000 :
1'42.471 par Troy Corser (Aprilia Racing) à la vitesse moyenne de 149,767 km/h Record du tour (meilleur temps en course en 2000) :
1'43.224 par Carl Fogarty (Ducati Infostrada-Michelin) à la vitesse moyenne de 148,675 km/h au 5ème tour de la 1ère manche.

Résultats de la première manche en 2000 :
1 Colin Edwards (Castrol Honda-Michelin) les 25 tours (106,575 km) en 43'21.141 à la vitesse moyenne de 147,501 km/h
2 Noriyuki Haga (Yamaha WSBK) à 0.133
3 Carl Fogarty (Ducati Infostrada-Michelin) à 0.225
4 Troy Corser (Aprilia Racing) à 7.847
5 Pierfrancesco Chili (Suzuki Alstare) à 10.012 Résultats de la deuxième manche en 2000 :
1 Noriyuki Haga (Yamaha WSBK) les 25 tours (106,575 km) en 43'22.756 à la vitesse moyenne de 147,409 km/h
2 Colin Edwards (Castrol Honda-Michelin) à 6.482
3 Pierfrancesco Chili (Suzuki Alstare) à 11.967
4 Troy Corser (Aprilia Racing) à 16.974
5 Haruchika Aoki (Team R&D Bieffe Ducati-Michelin) à 30.232 6 Gregorio Lavilla (Kawasaki Racing) à 33.596 Note : Noriyuki Haga a eu ses points de la deuxième manche supprimés le 12 octobre 2000 par le Tribunal d'Arbitrage du Sport. Colin Edwards a donc été déclaré vainqueur de cette deuxième manche, Pierfrancesco Chili second, etc. Troisième épreuve du Championnat du Monde Superbike : Le 22 avril à Phillip Island (Australie), à suivre sur www.michelinsport.com

-Michelin

Be part of something big

Write a comment
Show comments
About this article
Series World Superbike
Drivers Troy Bayliss , Colin Edwards , Noriyuki Haga , Neil Hodgson , Gregorio Lavilla , Ruben Xaus , James Toseland , Haruchika Aoki , Troy Corser , Carl Fogarty , Juan Borja , Akira Yanagawa , Laconi Régis , Ben Bostrom , Phillip Island