WRC

Michelin Swedish Rally preview

Championnat du monde des Rallyes 2001 2ème manche : Rallye de Suède (8 - 11 février 2001) Impression de déjà vu! Décidément, l'histoire a mis un point d'honneur à se répéter sur les routes du Monte-Carlo. Les parallèles troublants...

Championnat du monde des Rallyes 2001

2ème manche : Rallye de Suède (8 - 11 février 2001)

Impression de déjà vu!

Décidément, l'histoire a mis un point d'honneur à se répéter sur les routes du Monte-Carlo. Les parallèles troublants avec 2000 n'ont pas manqué... Victoire de Tommi Mäkinen sur Mitsubishi-Michelin devant la Ford de Carlos Sainz, abandons dès la première étape des trois Peugeot-Michelin et de la Subaru de Richard Burns, arrêt de la Ford de Colin McRae à quelques virages seulement du lieu de son retrait il y a douze mois. Drôle d'impression de déjà vu. Alors comment ne pas se demander si la série ne va pas se poursuivre ce week-end en Suède ?

A vrai dire, après l'exploit de la Peugeot 206 WRC à Karlstad en février dernier, une deuxième victoire consécutive pour la machine française ferait bien les affaires de Michelin, lui permettant de porter son score dans la manche scandinave à 20 victoires sur les 22 dernières éditions. Et Marcus Grönholm, l'homme qui a déclenché la "success story" de la 206 en 2000, a bien sûr le talent nécessaire pour remettre ça. Cependant, le Champion du monde en titre sait mieux que quiconque qu'il aura du beau monde à ses trousses...

Par exemple, fort de son expérience formidable et gonflé à bloc par sa performance en Principauté, Tommi Mäkinen fait figure d'adversaire incontournable ; trois fois vainqueur de cette épreuve, le pilote Mitsubishi n'a cédé que 6,8 secondes à son compatriote l'an dernier à l'issu de 376 km de glace vive !

La liste des vainqueurs potentiels ne s'arrête pas là. Toujours dans le camp des partenaires Michelin, Didier Auriol et Harri Rovanpera (Peugeot-Michelin) possède évidemment l'expérience nécessaire, tout comme le régional de l'étape, Thomas Radström (vainqueur en 1994), qui s'alignera au volant d'une troisième Carisma engagée - exceptionnellement - par Mitsubishi-Michelin.

D'autres rois de la glisse - Colin McRae et Carlos Sainz (Ford), Richard Burns, Petter Solberg et Markko Martin (Subaru), voire même l'étonnante Skoda-Michelin d'Armin Schwarz (4e à Monte-Carlo) ou le suédois Kenneth Eriksson (Hyundai-Michelin, triple vainqueur chez lui) - devront se mêler à la bagarre en tête pour assurer un spectacle hors pair. D'autant plus que les températures polaires ayant sévi depuis plusieurs semaines promettent le décor féerique et glacée qui fait l'originalité de cette épreuve... au plaisir des photographes, cameramen et spectateurs !

Côté technique

Le pneu et le Championnat du monde des Rallyes

Comme tout pneu (tourisme, poids lourd,...), un pneu du Championnat du monde des Rallyes doit assurer un certain nombre de fonctions : adhérer, amortir, guider, transmettre, résister.

Pour être compétitif, il doit bien sûr réunir l'ensemble de ces qualités. Cependant, les spécificités de chaque manche mettent en exergue l'un ou l'autre de ces rôles...

Adhérer

Rallye de Suède: Résistance

La longueur maxi des clous utilisés pour le Rallye de Suède est supérieure de 5 mm à ceux qui équipent les pneus du Monte-Carlo. De plus, la hauteur de saillie est, elle, libre sur les chemins glacés de Karlstad.

Plus ces pointes métalliques dépassent la bande de roulement, plus elles 'mordent' dans le sol pour assurer l'adhérence.

Seulement, une hauteur de saillie importante provoque un effet de levier plus élevé sur les clous au moment où ils frappent le sol, phénomène qui peut fragiliser leur fixation dans les pains de gomme.

Or, de façon générale, le métal ne se marie pas facilement avec le caoutchouc. Il faut donc faire appel à un collage technologiquement pointu et Michelin collabore dans ce domaine avec le spécialiste suédois Dackspröffen.

Sur le terrain, le problème qui se pose aux pilotes est de choisir entre sécurité (saillie restreinte) et performance (saillie importante) au risque de voir l'efficacité de ses clous se détériorer au fil des spéciales groupées les plus longues. La présence de portions non-gelées met également les clous à rude épreuve !

Dans ces conditions exigeantes, la performance de l'ensemble pneus/clous joue souvent un rôle fondamental dans le résultat final de cette manche que Michelin a remportée à 19 reprises lors des 21 dernières éditions.

L'adhérence est générée par la réaction des molécules de gomme sur les aspérités du sol. La sculpture et la dimension du pneu optimisent l'adhérence en favorisant un contact efficace entre la bande de roulement et la route.

Amortir

Les propriétés du pneu et de l'air qu'il contient font partie intégrante de la suspension du véhicule. D'autant plus que le pneu se trouve en première ligne lorsqu'il s'agit d'absorber les irrégularités et les obstacles plus ou moins agressifs de la route.

Guider

Un pneu doit être capable de répondre instamment et le plus fidèlement possible aux sollicitations du pilote venues du volant. La construction du pneu et son centrage ont une influence directe sur ce temps de réaction.

Transmettre

Non seulement le pneu doit transmettre la puissance du véhicule au sol, mais sa construction et sculpture doivent également lui permettre de conserver son efficacité sous les effets du couple, que celui-ci soit positif (accélération) ou négatif (freinage).

Résister

Malgré les agressions répétées liées au roulage en conditions extrêmes (haute vitesse soutenue, températures élevées, groupes de spéciales longues, agressions du sol), le pneu doit conserver sa compétitivité dans le temps.

Les pneumatiques

du Rallye de Suède

Conditions dominantes: Epreuve spiciale fortement enneigie. Epreuve spiciale dominante glace

Type de pneu préconisé (a priori): Michelin GA (Clouti) Michelin GE (Clouti) Epreuve spiciale fortement enneigie

Dimension: 10/65x16

Caractéristiques techniques

La dimension étroite (100 mm) de ces deux produits assure une pression au sol élevée.

Les caractéristiques des pains de gomme optimisent l'attaque des clous sur la glace dans le sens longitudinal et latéral, tandis que le dessin ouvert de la sculpture permet d'évacuer la neige.

Reconnaissable par sa sculpture asymétrique

L'effectif de Michelin en Suède s'élève à 25 personnes. Le nombre total d'enveloppes pour le rallye est de 1 880 transportées dans 6 camions ateliers. Toutes sont équipées du système ATS (Appui Temporaire Souple). Il convient d'ajouter à ces chiffres les moyens déployés par Michelin Suède.

<pre> Les clous : le règlement

Seules deux manches du championnat autorisent l'emploi de clous en cas de neige et/ou glace: les Rallyes Monte-Carlo et de Suède. Cependant, les règlements qui définissent leurs caractéristiques techniques diffèrent pour chacune de ces épreuves.

Caractéristiques

                                Rallye Monte-Carlo              Rallye de Suède
Longueur maxi. hors tout        15 mm                           20 mm
Poids maxi.                     2,0 g                           4,0 g
Diamètre maxi. à l'embase       6,5 mm                          9,0 mm
Diamètre maxi. à la pointe      Non spécifié                    2,5 mm
Nombre de clous maxi. 12 par dm. linéaire (± 250 par pneu)      20 par dm. linéaire (± 380 par pneu)
Hauteur de saillie maxi.        2,0 mm                          Libre

Informations diverses

Les partenaires WRC de Michelin au Rallye de Suède :

MARLBORO MITSUBISHI RALLIART :

Tommi Mäkinen / Risto Mannisenmaki (FIN / FIN) ; Freddy Loix / Sven Smeets (B / B), Thomas Radström / Tina Thörner (S / S)

PEUGEOT SPORT :

Didier Auriol / Denis Giraudet (F / F) ; Harri Rovanpera / Risto Pietilainen (FIN / FIN) ; Marcus Grönholm / Timo Rautiainen (FIN / FIN)

HYUNDAI MOTORSPORT :

Kenneth Eriksson / Staffan Parmander (S / S) ; Alister McRae / David Senior (GB / GB)

SKODA MOTORSPORT :

Armin Schwarz / Manfred Hiemer (D / D) ; Bruno Thiry / Stéphane Prévot (B / B)

Les dix derniers vainqueurs du Rallye de Suède :

2000 Grönholm / Rautiainen (Peugeot-Michelin)

1999 Mäkinen / Mannisenmäki (Mitsubishi-Michelin)

1998 Mäkinen / Mannisenmäki (Mitsubishi-Michelin)

1997 Eriksson / Parmander (Subaru-Pirelli)

1996 Mäkinen / Harjanne (Mitsubishi-Michelin)

1995 Eriksson / Parmander (Mitsubishi-Michelin)

1994 Radström / Backman (Toyota-Michelin) *

1993 Jonsson / Backman (Toyota-Michelin)

1992 Jonsson / Backman (Toyota-Michelin)

1991 Eriksson / Parmander (Mitsubishi-Michelin)

(*Championnat 2-litres seulement)

Championnat du monde

Classement après 1 manche sur 14

PILOTES                         MC  S  P  E  RA  CY  GR  EAK  FIN  NZ  I  F AUS  GB  Total
Tommi Mäkinen (FIN)  M          10  -  -  -  -   -   -   -    -    -   -  - -    -   10
Carlos Sainz (E)                 6  -  -  -  -   -   -   -    -    -   -  - -    -    6
François Delecour (F)            4  -  -  -  -   -   -   -    -    -   -  - -    -    4
Armin Schwarz (D)  M             3  -  -  -  -   -   -   -    -    -   -  - -    -    3
Toni Gardemeister (FIN) M        2  -  -  -  -   -   -   -    -    -   -  - -    -    2
Freddy Loix (B)  M               1  -  -  -  -   -   -   -    -    -   -  - -    -    1  
MARQUES                         MC  S  P  E  RA  CY  GR  EAK  FIN  NZ  I  F AUS  GB  Total
Mitsubishi-Michelin  M          13  -  -  -  -   -   -   -    -    -   -  - -    -   13
Ford                             6  -  -  -  -   -   -   -    -    -   -  - -    -    6
Skoda-Michelin  M                5  -  -  -  -   -   -   -    -    -   -  - -    -    5
Hyundai-Michelin  M              2  -  -  -  -   -   -   -    -    -   -  - -    -    2
 

MARQUES

M = partenaire Michelin

Calendrier 2001 : MC (Monte-Carlo, 18-21/1), S (Suède, 8-11/2), P (Portugal, 8-11/3), E (Catalogne, 22-25/3), RA (Argentine, 3-6/5), CY (Chypre, 31/5-3/6), GR (Acropole, 14-17/6), EAK (Safari, 19-22/7), FIN (Finlande, 23-26/8), NZ (Nouvelle-Zélande, 20-23/9), I (Sanremo, 4-7/10), F (Tour de Corse, 18-21/10), AUS (Australie, 1-4/11), GB (Grande-Bretagne, 22-25/11).

MICHELIN...

Les pneus des Champions du monde Pilotes et Constructeurs en 1998, 1999 & 2000 !

-Michelin Racing

Be part of something big

Write a comment
Show comments
About this article
Series WRC
Drivers Tommi Makinen , Colin McRae , Carlos Sainz , Freddy Loix , Richard Burns , Harri Rovanpera , Didier Auriol , François Delecour , Alister McRae , Armin Schwarz , Timo Rautiainen , Kenneth Eriksson , Risto Mannisenmaki , David Senior , Risto Pietilainen , Stéphane Prévot , Toni Gardemeister , Denis Giraudet , Sven Smeets , Markko Martin , Staffan Parmander