WRC

Michelin Rally of Corsica compte rendu final

TOUR DE CORSE Dimanche 21 octobre 2001 Puras en tête d'un podium 100 % Michelin Leader pratiquement du début jusqu'à la fin, Jesus Puras a remporté aujourd'hui la première victoire de sa carrière en Championnat du monde. Le pilote ...

TOUR DE CORSE
Dimanche 21 octobre 2001

Puras en tête d'un podium 100 % Michelin

Leader pratiquement du début jusqu'à la fin, Jesus Puras a remporté aujourd'hui la première victoire de sa carrière en Championnat du monde. Le pilote Citroën-Michelin

Lavait pris de l'air par rapport aux Peugeot-Michelin de Gilles Panizzi et Didier Auriol à la fin de la première étape (vendredi), avant de consolider son avantage le deuxième jour. Une course parfaite en dépit de conditions piégeuses lors de la dernière étape lui ont permis d'emmener un superbe triplé Michelin lors de l'arrivée à Ajaccio. Fermement concentrés sur leur objectif de "booster" les chances de Peugeot dans le Championnat du monde 2001, ses deux rivaux français ont marqué le maximum de 16 points avec leurs 206 WRC-Michelin pour la seconde fois d'affilée, ce qui était l'objectif de l'équipe avant son rallye national.

Dix ans après son premier rallye de Championnat du monde, en 1991 au Portugal, Jesus Puras a découvert la joie de déboucher le champagne sur la plus haute marche du podium pour la première fois à ce niveau. Après s'être bâti un avantage consistant dès le premier jour, et bien que les Peugeot- Michelin de Gilles Panizzi et Didier Auriol n'aient guère laissé beaucoup de répit à l'Espagnol, le leadership du pilote Citroën-Michelin n'a presque jamais semblé fragile, même quand la pluie fit de brèves apparitions lors des deuxième et troisième étapes.

Il faut dire que le duo de pilotes Peugeot n'avait pas intérêt à prendre des risques inutilement, le but de l'équipe étant d'abord de ramener le plus de points possible afin de se maintenir en course pour le titre mondial. Mission accomplie, car le Citroën n'inscrivant pas de points au Championnat, les deuxième et troisième places de Panizzi et Auriol rapportent seize points à leur team. C'est la troisième fois cette saison, après l'Espagne et l'Italie, que Peugeot obtient le maximum possible de points.

De plus, le leader provisoire, Ford, n'ayant pas augmenté son score en Corse, Peugeot est revenu en force à la deuxième place, à seulement sept points de l'équipe anglaise. Et il reste deux rallyes à disputer.

C'est le statu quo, en revanche, pour ce qui concerne le Championnat des pilotes. Richard Burns, qui termine premier des pilotes non-Michelin en Corse (à 4m53s de Puras !) est le seul parmi les candidats au titre à avoir grossi son total de points ce week-end. Cinq pilotes se tiennent toujours en treize points (une victoire en rapporte dix) avant les rallyes d'Australie et de Grande-Bretagne.

Les co-leaders provisoires Tommi Mäkinen (Mitsubishi-Michelin) et Colin McRae (Ford) conservent leur position en dépit d'un résultat blanc lors de la manche française. Colin McRae a terminé le rallye au-delà de la dixième place, alors que le Finlandais sortit de la route en fin de première étape. Carlos Sainz (Ford) dut se retirer lorsque le moteur de sa Focus se vida de toute son huile, alors que Harri Rovanperä termine à la porte des points, septième au volant d'une 206 WRC privée.

Alors que Skoda-Michelin a eu la déception de voir les autos d'Armin Schwarz et Bruno Thiry se retirer à avant la fin du deuxième jour, Hyundai-Michelin connut la satisfaction de voir ses deux Accent WRC inscrire les premiers points de l'équipe sur asphalte grâce à Piero Liatti (9e) et Alister McRae (10e). Pour finir, une mention spéciale à Sébastien Loeb (Citroën-Michelin) qui, deux semaines après son impressionnante 2e place à Sanremo et huit jours après avoir conquis le titre de Champion de France, s'est attribué la première édition du Championnat du monde Super 1600. Il est sorti vainqueur d'un long duel avec l'Italien Andrea Dallavilla (Fiat-Michelin), pour s'assurer du titre une manche avant la fin.

LE RALLYE SELON MICHELIN...

Une nette domination en Corse assure un nouveau grand chelem 'asphalte' pour Michelin !

HOMMAGE... Flirter constamment avec la limite sur l'un des rallyes le plus exigeants du Championnat du monde inspire inévitablement une grande admiration. Michelin est très fier de l'osmose qui a été trouvée entre les pilotes, les pur-sang que sont leurs autos et les pneus qui ont permis au trio dominateur dans ce rallye de prendre du large avant de s'imposer avec une confortable avance. Cette osmose leur a également permis de faire abstraction durant ces trois jours en Corse de tout problème lié au troisième de ces facteurs fondamentaux de performance.

GRAND-CHELEM... Ce podium 100% Michelin aujourd'hui en Corse constitue le troisième grand-chelem consécutif grâce à une série ininterrompue de victoires au Monte-Carlo, en Catalogne, au Sanremo et en Corse en 1999, 2000 et 2001.

VARIETÉ... A ce stade du Championnat, les huit victoires déjà obtenues par Michelin l'ont été : o avec six pilotes différents (Mäkinen 3 fois, Rovanperä, Auriol, Grönholm, Panizzi et Puras 1). o avec trois partenaires constructeurs (Peugeot-Michelin 4 fois, Mitsubishi-Michelin 3, Citroën- Michelin 1). o et sur toutes sortes de surfaces (goudron 'hivernal', neige/glace, boue, terre roulante, terre cassante, asphalte dégagé).

SUPER 1600... Félicitations à Sébastien Loeb pour son titre obtenu une manche avant la fin dans le 1e Championnat du monde Super 1600.

-Michelin-

Write a comment
Show comments
About this article
Series WRC
Drivers Tommi Makinen , Colin McRae , Carlos Sainz , Richard Burns , Harri Rovanpera , Gilles Panizzi , Didier Auriol , Alister McRae , Sébastien Loeb , Armin Schwarz , Jesus Puras , Andrea Dallavilla , Piero Liatti
Teams Citroën World Rally Team