Michelin - sommaire du grand prix de Japon

Rossi sous la pluie. Le champion s'offre une victoire historique - la première du championnat MotoGP. Valentino Rossi (Repsol Honda Team RC211V-Michelin) avait terminé l'ère du " tout deux-temps " en Grand Prix par une victoire. Et c'est de...

Rossi sous la pluie.
Le champion s'offre une victoire historique - la première du championnat MotoGP.

Valentino Rossi (Repsol Honda Team RC211V-Michelin) avait terminé l'ère du " tout deux-temps " en Grand Prix par une victoire. Et c'est de la même façon qu'il a entamé le nouveau championnat MotoGP dans lequel les quatre-temps sont de retour. C'est la prem ière fois que Rossi pilotait sa Honda RCV sous la pluie, mais cela ne l'a pas empêché de livrer une superbe bataille au pilote invité Akira Ryo (Suzuki) pour s'emparer de cette première victoire de la saison.

Le suspense a duré jusqu'au drapeau à damier, Rossi faisant appel à toute son intelligence et son talent pour signer un premier succès sur un quatre-temps de GP qui vient s'ajouter à ses victoires en 125, 250 et en 500. C'est également la 3e victoire consécutive de Rossi à Suzuka - l'an dernier il y a remporté le GP 500 ainsi que les Huit Heures de Suzuka - toutes sur pneus Michelin. C'est Carlos Checa (Marlboro Yamaha TeamYZR-M1-Michelin) qui est monté sur la 3e marche du podium aujourd'hui. Parmi les six premiers, cinq sont pilotes Michelin.

" Voilà une course aussi passionnante que fatigante pour nous, " a soufflé le responsable MotoGP Michelin Emmanuel Fournier. " Nous sommes très heureux d'avoir de la concurrence cette année. Cela rend la victoire encore plus satisfaisante. Quel plaisir de voir trois constructeurs de moto différents sur ce podium. C'est super pour l'intérêt de ce nouveau championnat. Valentino a utilisé un pneu pluie arrière de type S2, comme celui qu'il utilisait sur sa 500 deux-temps l'an dernier. C'est donc un pneu qu'il connaît bien. Nous n'envisageons pas de construire une version pluie de notre nouveau 16,5 pouces arrière parce que son profil est étudié pour diminuer la température de fonctionnement. Or, avec les pneus pluie, ce n'est pas vraiment le but rech erché. Mais il a quand même utilisé un nouveau pneu avant avec une nouvelle gomme et un nouveau dessin de rainures. "

Bien que Rossi ait multiplié les essais cet hiver pour s'accoutumer à la RCV et la développer, il n'a que très peu roulé sous la pluie. Seuls quelques tours à Sepang, en février. Cette course marque donc son baptême de feu avec la RCV sous la pluie.

" En me levant ce matin, je n'ai pas très content de voir qu'il pleuvait^Å comme tous les pilotes je suppose, " a expliqué Rossi. " Je n'étais que 14e au warm-up mais je n'ai pas paniqué pour autant. Je me suis surtout concentré sur mon départ. Dans ces conditions, il est primordial de rester au contact du groupe de tête car c'est le seul moyen de bien voir où se situe la limite. C'est ce que j'ai fait et quand j'ai eu l'occasion de doubler certains pilotes à la chicane, j'en ai profité. Je me suis re trouvé avec les pilotes invités, Ryo et Itoh, qui connaissent très bien cette piste sous la pluie. Puis, lorsque j'étais seul avec Ryo, j'ai observé qu'il était plus rapide que moi à certains endroits et j'ai donc pu en apprendre encore plus. Puis j'avais piloté la superbike ici sous la pluie, ce qui m'a aidé. Ce week-end a été très émotionnel pour moi, dans le bon comme dans le mauvais sens. J'ai chuté deux fois aux essais mais la course fut superbe et je suis très content. "

Checa partageait ce sentiment après sa 3e place. " Je suis vraiment très heureux même si pour moi, les courses sous la pluie ne sont pas forcément significatives, " a avoué l'Espagnol, 4e temps des essais à 0''244 de la pole de Rossi. " D'une certaine façon, c'est surtout les essais qui ont été importants ce week-end parce qu'ils nous ont permis de voir que sur le sec nous sommes déjà à un bon niveau. La moto est capable de briguer la victoire et je suis confiant pour la prochaine course. "

A quatre tours de la fin, Checa s'est emparé de la 3e place au détriment de Shinichi Itoh (Team HRC RC211V-Michelin). Itoh, qui n'avait plus couru depuis presque un an, il a impressionné beaucoup de monde ce week-end. Les meilleurs pilotes 500 sont Norick Abe (Antena 3 Yamaha-d'Antin YZR500-Michelin) et Alex Barros (West Honda Pons NSR500-Michelin). En raison des conditions météo, plusieurs chutes sont à déplorer, toutes sans gravité.

-michelin-

Be part of something big

Write a comment
Show comments
About this article
Series MotoGP
Drivers Carlos Checa , Valentino Rossi , Norifumi Abe , Alex Barros , Shinichi Ito
Teams Repsol Honda Team