Grand Prix d'Afrique la course du Michelin

Ukawa cree la surprise. Ukawa, auteur d'un choix de pneu judicieux, s'impose devant Rossi. C'est un Tohru Ukawa (Repsol Honda Team RC211V-Michelin) ivre de joie qui a traversé la ligne d'arrivée du GP d'Afrique en vainqueur aujourd'hui, sa ...

Ukawa cree la surprise.
Ukawa, auteur d'un choix de pneu judicieux, s'impose devant Rossi.

C'est un Tohru Ukawa (Repsol Honda Team RC211V-Michelin) ivre de joie qui a traversé la ligne d'arrivée du GP d'Afrique en vainqueur aujourd'hui, sa première victoire en catégorie reine. Une première place acquise au détriment de son coéquipier Valentino R ossi (Repsol Honda Team RC211V-Michelin) après un duel qui a duré toute la course. Troisième, Loris Capirossi (West Honda Pons NSR500-Michelin) est de loin le meilleur pilote deux-temps. Les pilotes Michelin ont dominé cette épreuve disputée par une chaleu r écrasante de 32° en s'octroyant les neuf meilleures places. Ils peuvent d'ailleurs se féliciter d'obtenir le même résultat au championnat, puisque les neuf premiers du classement provisoire roulent Michelin.

C'est sans doute grâce à son choix de pneus plus conservateur qu'Ukawa a pu s'imposer. Welkom est le circuit le plus éprouvant du calendrier pour les pneus et Ukawa a utilisé un 16,5 pouces arrière dur tandis que Rossi a préféré une gomme medium plus tendre.

" Ce matin, nous avons réussi à convaincre Ukawa et son équipe que le pneu dur constituait le meilleur choix, " a expliqué le responsable Michelin Grand Prix Emmanuel Fournier. " Nous avons d'ailleurs tenu les mêmes propos à Rossi mais il a insisté pour utiliser le medium. Et bien entendu la décision finale est toujours celle du pilote. Nous savions que ce choix serait risqué dans les derniers tours et le pneu s'est avéré un poil trop tendre pour les virages à droite. Mais nos félicitations aux deux pilotes. Ils nous ont offert une course superbe en attaquant jusqu'à la fin. Loris a choisi le même pneu avant que Rossi et il est également l'auteur d'une très belle course. "

C'est Rossi qui a mené le plus longtemps, profitant de sa pole à la perfection pour prendre le meilleur départ et s'installer en tête pendant les 19 premiers tours. Mais Ukawa, qui tenait à briller après avoir chuté lors du GP du Japon il y a deux semaines, est resté collé à lui. Au 20e tour, Rossi a ralenti pour obliger Ukawa à prendre la tête et ainsi pouvoir l'observer. A trois tours de la fin, l'Italien reprenait son bien mais au dernier tour, dans l'épingle " The Boot ", il a commis une erreur au freinage et a été obligé d'élargir. Ukawa n'a pas hésité une seconde à profiter de ce cadeau inespéré. Rossi a tout tenté dans les derniers virages, parvenant même à reprendre la tête l'espace d'un instant grâce à un freinage trop osé qui l'a une nouvel le fois forcé à élargir et à laisser son adversaire le passer.

" C'était comme quand nous étions ensemble en 250 en 1999, sauf que le résultat est différent cette fois " s'est exclamé un Ukawa tout sourire qui avait été battu par Rossi pour le titre 250 cette année là. " Mes pneus ont été excellents. J'ai opté pour un dur à l'arrière et c'était vraiment le meilleur choix aujourd'hui parce que je voyais que Valentino glissait beaucoup dans les virages à droite dans les derniers tours. Puis il a commis une erreur et j'ai pu le passer. Je suis vraiment content. "

Avec sa deuxième place, Rossi étend son avance au championnat. Il avait donc quand même de quoi sourire à l'arrivée. " C'est bon pour le championnat, " a-t-il concédé. " Mon pneu arrière était un peu trop tendre pour les droites. J'avais prévu de prendre un bon départ et d'imposer d'entrée un rythme élevé à la course mais Ukawa a pu me suivre. Après ces quelques tours derrière lui j'ai fait le forcing pour creuser l'écart mais il est resté collé à moi. J'ai fais une première erreur au freinage à l' épingle mais j'ai pu me récupérer et l'attaquer une deuxième fois. Mais je suis rentré trop vite dans le virage et je ne pouvais plus tourner. On verra la prochaine fois^Å "

Capirossi était proche des leaders jusqu'à la mi-course. " Tant que les pneus étaient neufs je pouvais rester avec eux. Je suis content d'être premier pilote deux-temps mais l'écart entre les 500 et les quatre-temps est déjà énorme et il ne va faire que grandir. "

Daijiro Katoh (Fortuna Honda Gresini NSR500-Michelin) a signé une très belle première course sur le sec au guidon de sa 500, parvenant à subtiliser la 4e place à Carlos Checa (Marlboro Yamaha Team YZR-M1-Michelin) dans le dernier tour. Ce dernier est maintenant 2e au classement. Olivier Jacque (Gauloises Yamaha Tech 3 YZR500-Michelin) termine à moins d'une seconde de Checa et deux secondes devant Norick Abe (Antena 3 Yamaha-d'Antin YZR500-Michelin) et Shinya Nakano (Gauloises Yamaha Tech 3 YZR500-M ichelin). Après un mauvais départ, Max Biaggi (Marlboro Yamaha Team YZR-M1-Michelin) termine 9e.

-michelin-

Be part of something big

Write a comment
Show comments
About this article
Series MotoGP
Drivers Carlos Checa , Loris Capirossi , Tohru Ukawa , Shinya Nakano , Daijiro Kato , Olivier Jacque
Teams Repsol Honda Team