Brno Michelin course

GRAND PRIX DE LA REPUBLIQUE TCHEQUE, BRNO La course, dimanche 26 août 2001 Max Biaggi chute et laisse Rossi accroître son avance au championnat. Le duo Valentino Rossi (Nastro Azzurro Honda-Michelin) et Max Biaggi (Marlboro Yamaha ...

GRAND PRIX DE LA REPUBLIQUE TCHEQUE, BRNO
La course, dimanche 26 août 2001

Max Biaggi chute et laisse Rossi accroître son avance au championnat. Le duo Valentino Rossi (Nastro Azzurro Honda-Michelin) et Max Biaggi (Marlboro Yamaha Team-Michelin) s'est livré à ce qui restera peut-être comme la bataille la plus importante de leur saison 2001 aujourd'hui. Une bataille qui a tourné court peu de temps avant la mi-course avec la chute de Biaggi, alors en tête.

Voilà qui donne à Rossi un avantage de 29 points à l'issue de cette course. Mais au-delà des mathématiques, c'est surtout d'un avantage psychologique que Rossi hérite alors qu'il reste maintenant six courses avant la fin de saison. La course fut superbe. Biaggi, en pole, s'est débarrassé de Kenny Roberts (Telefonica Movistar Suzuki-Michelin) au deuxième tour et Rossi n'a pas tardé à faire de même.

Malgré une chaleur intense et des températures culminant à 34 degrés, les deux hommes n'ont cessé de battre le record du tour en course. Le meilleur temps enregistré par Rossi est inférieur d'une pleine demie minute à celui signé par Biaggi l'an dernier ! Biaggi a d'ailleurs également battu son temps de l'an dernier, et ce après avoir couru vers sa moto pour reprendre la piste et sauver quelques points malgré sa chute.

Pour le responsable Michelin Grand Prix Jacques Morelli, cette augmentation de performance s'est faite grâce au pneu Michelin arrière de 16.5 pouces. L'an dernier, c'est le 17 pouces qui était le plus populaire. Mais le 16.5 pouces donnant une meilleure adhérence en virage ainsi qu'une longévité accrue, ce pneu est depuis cette année l'allié le plus solide des pilotes Michelin. D'ailleurs, plusieurs courses 2001 se sont révélées nettement plus rapides que les éditions 2000, parfois de 20 à 30 secondes...

"Ce pneu permet des performances nettement meilleures en fin de course et nous voyons souvent les pilotes signer leurs meilleurs temps en fin d'épreuve, » confirme Morelli. « C'est quelque chose qui n'arrivait pas en 500 auparavant. La course fut très belle aujourd'hui. C'est dommage pour le championnat que Max ait chuté mais je suis certain que d'autres duels intenses nous attendent avant la fin de saison."

Rossi a bien compris l'importance de sa sixième victoire de l'année. « C'est très important pour le championnat, » a-t-il commenté. "Max attaquait tellement que la course fut très éprouvante. Ces premiers tours, alors que j'étais à une seconde de lui, furent une vraie torture. J'ai dû prendre des risques pour empêcher Max de faire le break parce que c'est comme ça qu'il aime gagner des courses. Une fois revenu sur lui, j'avais prévu d'attendre les quatre ou cinq derniers tours pour porter mon estocade, au moment où les pneus glissent un peu mais continuent néanmoins à me donner confiance."

Pour Biaggi, c'est la déception. Sa victoire lors du GP d'Allemagne lui avait permis de revenir à 10 points du leader au championnat et il espérait bien poursuivre cette tendance à Brno, un circuit fétiche pour lui puisqu'il y a gagné six des sept dernières course qu'il y a disputé. "J'ai au moins pu sauver quelques points, » a-t-il lâché. « Je forçais vraiment et cela comporte toujours un élément de risque. Mais je tiens à reter concentrer et à revenir aux avant-postes."

Honda a monopolisé le podium tchèque. Rossi termine 3''374 secondes devant Alex Crivillé (Repsol YPF Honda- Michelin) et Loris Capirossi (West Honda Pons-Michelin). Les trois hommes avaient opté pour des Michelin à gomme dure de 17 pouces à l'avant et de 16.5 pouces à l'arrière. C'était la seule façon de tenir avec une piste surchauffée à 46 degrés.

Crivillé, victime de deux grosses chutes au GP d'Allemagne, a très bien récupéré. C'est son meilleur résultat depuis sa victoire au GP de France 2000. Capirossi, qui avait occupé la 8e place lors des premiers tours, l'a pourtant sérieusement menacé. Norick Abe (Antena 3 Yamaha-D'Antin-Michelin) est resté deuxième pendant huit tours après la chute de Biaggi avant de se faire rejoindre et de terminer quatrième.

Tohru Ukawa (Repsol YPF Honda-Michelin) a réussi une belle remontée, de la 11e place au premier tour à la cinquième à l'arrivée. Il s'est bien battu contre Garry McCoy (Red Bull Yamaha WCM-Michelin), sixième. Carlos Checa (Marlboro Yamaha Team-Michelin) termine septième, loin devant son compatriote Sete Gibernau (Telefonica Movistar Suzuki-Michelin), dont le coéquipier Roberts a finalement abandonné.

-MichelinY

Be part of something big

Write a comment
Show comments
About this article
Series MotoGP
Drivers Max Biaggi , Garry McCoy , Loris Capirossi , Valentino Rossi , Norifumi Abe , Alex Criville , Tohru Ukawa , Sete Gibernau , Kenny Roberts Jr.