Michelin qualifications GP du Br?sil

Première pole position de la saison pour Juan Pablo Montoya Avec une piste accusant allégrement 46 degrés à la fin des qualifications, le combat fut très chaud à São Paulo entre les deux pilotes BMW WilliamsF1 Team et la Ferrari de...

Première pole position de la saison pour Juan Pablo Montoya

Avec une piste accusant allégrement 46 degrés à la fin des qualifications, le combat fut très chaud à São Paulo entre les deux pilotes BMW WilliamsF1 Team et la Ferrari de Michael Schumacher.

La piste d'Interlagos allant à l'évidence s'avérer plus rapide à la fin des essais, il fallut attendre plus de 20 minutes avant de voir les premiers chronos significatifs. Dans un premier temps, ce fut David Coulthard qui signa la pole-position provisoire sur sa West McLaren-Mercedes, avant d'être délogé par Rubens Barichello puis respectivement par les deux pilotes de BMW Williamsf1Team/Michelin, Juan-Pablo Montoya et Ralf Schumacher.

L'Allemand allait demeurer longtemps en tête du classement, son frère Michael intercalant alors sa Ferrari 2002 entre les deux BMW WilliamsF1 équipées de pneus Michelin A 13 h 48, pourtant, Juan-Pablo Montoya parvenait à améliorer pour s'emparer définitivement de la pole-position, la quatrième de sa carrière et la première de cette saison 2002 Michael Schumacher améliorait alors lui-aussi, mais il se qualifiait finalement deuxième. Entre les deux hommes, le départ de la course s'annonce palpitant Quant à Ralf Schumacher, il devait ainsi se contenter de la troisième place

A Interlagos, en ce samedi, le manufacturier clermontois classe ainsi six voitures parmi les sept premiers ! Derrière le trio de tête, on retrouve ainsi les deux West McLaren-Mercedes de David Coulthard et Kimi Räikkonen.

Ensuite, excellente surprise et confirmation de leur forme, les deux Renault de Jarno Trulli et Jenson Button se classaient 6e et 7e. Rubens Barrichello, sur la Ferrari 2001, se qualifie en 8e place, devant la première Sauber de Nick Heidfeld. Du côté des pilotes chaussés en Michelin, on trouve la Toyota de Mika Salo en dixième place, juste devant la Jaguar de Pedro de la Rosa. Eddie Irvine, sur l'autre monoplace vert anglais se classe 13e. La deuxième Toyota, celle d'Allan McNish, pointe le mus eau en 16e position. Les deux Minardi ferment la marche, avec Mark Webber, 20e, et Alex Yoong, 22e.

La journée vue par Michelin Pierre Dupasquier, Directeur de la compétition :

Première pole position de la saison, sept voitures dans les dix premiers. Vous aviez raison d'être optimiste ?

"Oui, cela confirme que nous sommes assez performants. Michaël Schumacher est difficile à battre mais nous arrivons petit à petit à nous en rapprocher la preuve !"

Les pilotes Michelin semblent satisfaits des deux évolutions pneumatiques que vous avez amenées à Interlagos. Ces solutions sont-elles proches en performance ?

"Oui. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il n'ait pas facile de faire un choix. Sur certain circuit une des solutions peut être éliminée, mais ici ce n'est pas si évident"

Les stratégies pour demain ?

"La stricte simulation basée sur des données de temps réel passé au stand, de temps de remplissage, de pénalité en fonction du niveau d'essence embarqué est plutôt en faveur d'un seul arrêt. Mais tout dépend de la position sur la grille de départ et du com portement des voitures avec plus ou moins d'essence ^Ö chaque équipe ne peut pas adopter la même stratégie."

Dans le cas d'une course sur une stratégie avec un seul arrêt et une température de plus de 40C, Comment les pneumatiques vont-ils se comporter ?

"Pour l'instant, nous n'avons aucune inquiétude en ce qui concerne l'usure"

Pronostic météo ?

"Plutôt bon, les prévisions prévoient un beau dimanche !"

-michelin-

Be part of something big

Write a comment
Show comments
About this article
Series Formula 1
Drivers Juan Pablo Montoya
Teams Ferrari , Mercedes , Sauber , McLaren , Williams , Minardi