Michelin pre-race Grand Prix du Br?sil

Championnat du Monde de Formule Un de la FIA Grand Prix du Brésil 1er avril 2001 En Malaisie, Michelin a continué son apprentissage de la F1 moderne. Dans des conditions de courses difficiles, le manufacturier a marqué ses premiers points...

Championnat du Monde de Formule Un de la FIA
Grand Prix du Brésil
1er avril 2001 En Malaisie, Michelin a continué son apprentissage de la F1 moderne. Dans des conditions de courses difficiles, le manufacturier a marqué ses premiers points au Championnat du monde. Pas de joie débordante ! Ces deux points sont les premiers jalons d'un parcours prudent dans une discipline où de très nombreuses choses restent à découvrir. Cette fois-ci, c'est grâce à la performance de Ralf Schumacher et à sa BMW WilliamsF1 FW23. Le pilote allemand s'est élancé de la deuxième ligne pour terminer 5e d'une course émaillée de nombreuses péripéties et réaliser le second meilleur chrono durant l'épreuve. Ralf Schumacher et nos autres partenaires ont offert aux ingénieurs de Michelin des raisons de se montrer raisonnablement optimistes. Trois de nos voitures ont effectué plus de 30 tours avec le même train de pneumatique, permettant ainsi à Michelin de collecter de très précieuses informations. "Avec nos partenaires, nous allons tenter de tirer partie des enseignements de Sepang en notant que nous étions 3e en qualifications à 3/10 de la pole, et que nous avons réalisé le 2e meilleur temps en course" estimait Pierre Dupasquier. "A l'instar de Sepang, en Malaisie, la piste d'Interlagos au Brésil va nous donner l'occasion d'une belle séance d'essai supplémentaire". . La F1 est brésilienne !
Mondiale par son audience, britannique sur un plan historique, italienne par ses tifosi, la Formule Un est aussi brésilienne par la classe de ses pilotes et la passion de son public qui enflamme les tribunes. Construit dans la banlieue de São Paulo, le circuit d'Interlagos accueillera pour la 19e fois le Grand Prix du Brésil (le 29e de l'histoire de la F1). Ce circuit permanent, qui a la particularité de tourner dans le sens inverse des aiguilles d'une montre (comme Imola), a un développement de 4,309 km (mille mètres plus court que Sepang) et les monoplaces devraient y effectuer 71 tours pour un total de 305,909 kilomètres. -Michelin

Be part of something big

Write a comment
Show comments
About this article
Series Formula 1
Drivers Ralf Schumacher
Teams Williams