Michelin GP Grande Bretagne qualifications

Et de quatre pour Juan-Pablo Montoya. Michelin place six voitures dans les dix premiers. Juan-Pablo Montoya n'a fait pas de détail lors de la séance qualificative du Grand Prix de Grande Bretagne à Silverstone. Le Colombien a décroché une...

Et de quatre pour Juan-Pablo Montoya.
Michelin place six voitures dans les dix premiers.

Juan-Pablo Montoya n'a fait pas de détail lors de la séance qualificative du Grand Prix de Grande Bretagne à Silverstone. Le Colombien a décroché une nouvelle pole-position, sa quatrième consécutive et sa huitième depuis ses débuts en Formule Un, au volant de sa BMW WilliamsF1 -- Michelin. Un exploit signé dans les toutes dernières secondes de la séance qualificative devant les deux Ferrari.

Une météo plus ou moins acceptable s'est enfin installée sur Silverstone pour cette séance d'essais qualificatifs, et c'est même sous quelques rayons de soleil que Juan-Pablo Montoya s'est qualifié en pole-position en signant le seul chrono en dessous des 1m19 secondes- 1,5 secondes plus rapide que la pole position enregistrée l'an dernier.

Un petit miracle de son propre aveu, puisqu'il était resté assez loin des meilleurs chronos au cours des essais libres. " Je ne sais pas comment je suis arrivé là, admet-il. Je n'ai pu faire qu'un seul tour ce matin, et nous étions encore en train d'essaye r d'équilibrer la voiture pendant les qualifications. Tout à la fin, on a fait trois changements à la fois, et il a semblé que nous sommes arrivés à trouver le bon compromis. L'équilibre n'était pas mal, mais pour être franc, je ne sais pas d'où vient ce c hrono. Et ça m'est bien égal, d'ailleurs ! " Le Colombien semblait assez satisfait de ses gommes. " Je dois dire que Michelin a travaillé vraiment durement. Avec quatre pole-positions d'affilée, ce n'est pas mal du tout ! "

Ralf Schumacher, sur la deuxième BMW WilliamsF1 -- Michelin, se classe quatrième, juste derrière deux Ferrari qui ne sont séparées que par un centième de seconde.

Elles-aussi en pneus Michelin, les deux West McLaren Mercedes viennent ensuite, Kimi Räikkönen devant David Coulthard. Les deux flèches d'argent précèdent la Mild Seven Benetton RenaultF1 de Jarno Trulli, 7e. Son coéquipier Jenson Button se qualifie quant à lui 12e.

Mika Salo, remis de ses maux d'estomac de la veille, parvient à hisser sa Panasonic Toyota à la huitième position, sa meilleure qualification de la saison, et donc la meilleure place de grille jamais obtenue par une Toyota en Formule 1. Allan McNish, son c oéquipier, se qualifie de son côté en 15e place. Pour Jaguar Racing : Eddie Irvine place sa monoplace verte en 19e place, deux rangs devant son coéquipier Pedro de la Rosa, 21e et dernier. Mark Webber, sur sa KL Minardi Asiatech, se qualifie 20e, alors que son coéquipier ne parvient pas à se qualifier, échouant pour un peu plus de deux dixièmes à entrer sous la barre des 107% du temps de la pole-position.

La journée vue par Michelin
Pierre Dupasquier (Directeur de la compétition)

Quatrième pole position consécutive pour Juan Pablo Montoya, BMW Williamsf1 Team et Michelin. Que pensez-vous de son dernier tour ?

" Juan Pablo a une capacité à analyser et intégrer des informations pertinentes au fil de la séance et les utiliser du mieux qu'il peut pour faire un tour parfait. Ce n'est pas la première fois qu'il est l'auteur d'une telle performance. Il fait partie des pilotes qui peuvent créer la surprise et il est aussi évident que BMW et Williams ont réussi à faire un package extrêmement performant. "

Comment analysez-vous la performance de Michelin aujourd'hui ?

" Nous sommes satisfaits. Lors de la dernière course au Nürburgring nous avions le sentiment d'avoir proposé des solutions pneumatiques efficaces en qualifications mais un peu trop fragiles et difficiles à gérer en course. Pour ce Grand prix à Silverstone nous avons une approche différente et je pensais honnêtement que nous serions mieux en course qu'en qualifications. Les pneus semblent compétitifs et constants, parfaitement en ligne avec le résultat des qualifications, et pourront être utilisés sur une st ratégie en un seul arrêt. Je n'ai pas d'inquiétude concernant l'usure mais nous n'avons aucune garantie ...il faudra attendre demain."

Vous avez roulé une seule journée sous la pluie ici à Silverstone. Dans quelle mesure cela peut vous handicaper si la course est pluvieuse ?

"Tout le monde est dans le même bateau. En théorie c'est un inconvénient énorme parce que toutes les équipes souhaitent faire le maximum de tours dans ces conditions afin de trouver les bons réglages. En ce qui nous concerne nous avons pu enregistrer de pr écieuses informations.Dans le même temps, quand on voit nos résultats d'aujourd'hui avec une voiture en pole et cinq autres dans les huit premières c'est une bonne séance qualificative pour nous."

-michelin-

Be part of something big

Write a comment
Show comments
About this article
Series Formula 1
Drivers Juan Pablo Montoya
Teams Ferrari , Mercedes , McLaren , Williams , Benetton , Minardi , Jaguar Racing