Michelin GP F1 Espagne, essais libres

Une journée assez curieuse La journée de vendredi ne comptant pas pour l'établissement de la grille de départ, son résultat s'avère parfois étonnant et sans grand rapport avec la hiérarchie réelle du week-end. A Barcelone, ce vendredi...

Une journée assez curieuse

La journée de vendredi ne comptant pas pour l'établissement de la grille de départ, son résultat s'avère parfois étonnant et sans grand rapport avec la hiérarchie réelle du week-end. A Barcelone, ce vendredi fut de celles-là. Michael Schumacher a terminé premier, mais derrière lui, le classement est des plus inhabituels puisque les BMW WilliamsF1 et leurs pneus Michelin se sont classées 15e et 17e. Jenson Button (Renault F1) terminait troisième.

Sur ce circuit tout en freinages et relances, une différence de 10 kilos dans le réservoir entraîne un écart de 3 à 4 dixièmes au tour. C'est dire si, ici, il est impossible de comparer les performances au terme d'un jour où chacun tourne avec des remplissages de réservoirs différents. La véritable hiérarchie du week-end ne tombera que samedi, au terme des qualifications.

Dans ces circonstances particulières, c'est Heinz-Harald Frentzen qui a placé son Arrows à la deuxième place, devant le premier pilote chaussé de pneus Michelin, Jenson Button. Jarno Trulli, sur l'autre Mild Seven Renault F1, s'est quant à lui classé dixième.

Derrière Rubens Barrichello, quatrième, on trouve la BAR d'Olivier Panis et la deuxième Arrows d'Enrique Bernoldi. La première West McLaren Mercedes de Kimi Räikkönen pointe en 7e place, tandis que David Coulthard, sur l'autre flèche d'argent, se classe 12e.

Chez Jaguar Racing, Eddie Irvine pointe à la 11e place, tandis que son coéquipier Pedro de la Rosa termine la journée 19e. Les deux BMW WilliamsF1 se classent 15e et 17e, Ralf Schumacher devant Juan-Pablo Montoya.

La première Panasonic Toyota Racing de Mika Salo est classée 18e, tandis qu'Allan McNish est 21e et avant-dernier. Les deux KL Minardi Asiatech se classent de leur côté 20e (Mark Webber) et 22e (Alex Yoong).

La journée vue par Michelin Pierre Dupasquier (Directeur de la compétition)

Barcelone est réputé pour être le tracé le plus dur de la saison pour les pneumatiques. Pourriez-vous nous expliquer pourquoi exactement ?

"Deux choses essentielles, le tracé qui comporte des longues courbes en appui où les pneus sont en travail pendant longtemps mais également la nature du revêtement qui est extrêmement agressif pour la gomme. Nous trouvons souvent l'une ou l'autre de ces c ontraintes sur les circuits que nous fréquentons mais ici nous combinons les deux."

Est-ce que cela veut dire que l'usure des pneumatiques sera importante?

"Non parce que nous avons amené des pneumatiques assez durs qui nous permettent de gérer ces conditions. De plus, il est fort possible que les pneus ne soient pas utilisés pour de longs relais, les simulations de l'ordinateur montrent qu'une stratégie en un arrêt n'est pas la plus payante. La pénalité pour le poids d'essence est très importante : 10 kilos supplémentaires de combustible peuvent faire une différence de trois - ou quatre dixièmes par tour."

Etes-vous inquiet de voir que seul Jenson Button a réalisé un bon temps parmi les pilotes Michelin ?

"Non. Tout le monde sait que le vendredi les teams travaillent avec plus ou moins d'essence embarquée. Je suis satisfait de voir Jenson à cette place aujourd'hui car nous partons d'un principe assez simple : si sur un circuit donné une voiture peut faire un certain niveau de performance cela prouve que le pneu fonctionne bien."

Durant cette séance, avez-vous eu le temps d'évaluer les deux solutions pneumatiques ? quelle est votre analyse ?

"Oui, les deux solutions ont été évaluées mais il est encore trop tôt pour se prononcer. Il nous faut faire une synthèse des commentaires de nos partenaires qui semblent avoir des conclusions différentes concernant les deux pneumatiques. Nous avons des d onnées à analyser mais je pense néanmoins que nous trouvons les deux propositions en course dimanche."

-michelin-

Be part of something big

Write a comment
Show comments
About this article
Series Formula 1
Drivers Eddie Irvine , Jarno Trulli , Jenson Button , Ralf Schumacher , Pedro de la Rosa , Enrique Bernoldi , Michael Schumacher , Heinz-Harald Frentzen , Rubens Barrichello , Mark Webber , Kimi Raikkonen , Allan McNish , Mika Salo , Alex Yoong
Teams Mercedes , McLaren , Williams , Toyota Racing , Minardi , Jaguar Racing