Malaysian GP: Michelin qualifications

Montoya en première ligne La séance d'essais qualificative du Grand Prix de Malaisie s'avéra très chaude sur le circuit de Sepang, et pas seulement parce que la température de la piste accusait 40 degrés e chassé-croisé entre les pilotes...

Montoya en première ligne

La séance d'essais qualificative du Grand Prix de Malaisie s'avéra très chaude sur le circuit de Sepang, et pas seulement parce que la température de la piste accusait 40 degrés e chassé-croisé entre les pilotes BMW-Williams et Michael Schumacher dura en effet l'essentiel de la séance, le pilote Ferrari ayant finalement le dernier mot pour 231 millièmes de seconde seulement. Curieusement, les chronos, cette année, furent moins rapides que ceux de l'an dernier puisque Michael Schumacher, avait signé la pole-position 2001 en 1:35.220, soit... 4 centièmes de moins que cette année. Juan Pablo Montoya (BMW WilliamsF1 Team-michelin) se classe deuxième

Les essais avaient bien commencé pour les BMW WilliamsF1. Peu avant la mi-séance, Ralf Schumacher occupait la première place devant son coéquipier Juan-Pablo Montoya. David Coulthard et Kimi Räikkönen (West McLaren-Mercedes) suivaient pour compléter un quatuor de pneus Michelin.

C'est alors que Michael Schumacher a pris la piste pour signer un chrono le plaçant en tête du classement devant son frère pour 117 millièmes de seconde. Après réplique de Juan-Pablo Montoya, qui prit la tête, Michael Schumacher améliora son chrono une dernière fois. Il ne devait plus être rejoint, à la grande déception de Juan-Pablo Montoya: "C'est un peu frustrant, admettait le Colombien. Si l'on considère mes chronos partiels, ma voiture avait le potentiel pour signer la pole. Mais j'ai eu beaucoup de mal pour assembler un bon tour. J'ai commis une petite erreur lors de mon dernier essai, et j'ai préféré abandonner."

Le pilote BMW-Williams se retrouve ainsi en première ligne, juste Ledevant la deuxième Ferrari de Rubens Barrichello. Ce dernier a pris Lela piste dans les toutes dernières secondes de la séance, au moment Leoù l'asphalte du revêtement commençait à se rafraîchir et donc Ledevenir plus rapide. Ralf Schumacher, sur la seconde BMW WilliamsF1 Lese retrouve ainsi relégué en quatrième place, à 137 millièmes de la LeFerrari du Brésilien. s deux West McLaren-Mercedes viennent ensuite, LeKimi Räikkönen devançant une nouvelle fois David Coulthard, mais pour Le9 millièmes de seconde seulement!

Les Renault F1 confirment leur forme sur ce circuit, Jenson Button parvenant à qualifier sa monoplace bleue et jaune à la huitième place, alors que Jarno Trulli a placé la sienne en 12e position. Mika Salo (Panasonic Toyota Racing) réussit un nouvel exploit en parvenant à hisser sa Toyota en 10e place."Je suis très content. Se classer à la 10ème place est une belle performance pour le team. Nous avons une bonne voiture et en partant de la 10ème position nous sommes vraiment dans la course. Nous avons des chances de marquer encore des points demain"

Allan McNish, qui a eu quelques ennuis mécaniques avec sa monoplace, ne put faire mieux que 19e avec la voiture de réserve.

Les Jaguar Racing sont à nouveau à la peine, Pedro de la Rosa se qualifiant 17e et Eddie Irvine 20e. Ce dernier précède les deux KL Minardi Asiatech de Mark Webber, 21e, et d'Alex Yoong, 22e.

Pierre Dupasquier, Directeur de la compétition

Troisième sur la grille la saison dernière en Malaisie et deuxième aujourd'hui. C'est un progrès mais vous êtes peut-être un peu déçu ? "Oui parce que nous essayons toujours de faire beaucoup mieux. Juan Pablo a amélioré par rapport à l'an dernier de façon significative mais après son temps du matin, nous espérions plutôt décrocher la pole. Nous sommes juste derrière les Ferrari, ce n'est pas une surprise, ils continuent nettement à dominer depuis Melbourne. L'écart est beaucoup plus faible qu'en Australie, c'est donc relativement encourageant."

Offre Prime ou Option pour demain ? quels sont les choix ? "Bonne question, mais je ne peux pas répondre. Comme je l'ai précisé hier, il n'y a que très peu de différences entre les deux options en terme de performances."

40°C au sol aujourd'hui, Pensez-vous que la température puisse avoir une influence sur le comportement des pneumatiques ? "Oui certainement. Je pense qu'il y a aura des problèmes pour tout le monde en matière d'usure demain, c'est un des facteurs important à Sepang. Si la FIA est stricte sur ce point, il est probable qu'il y ait des soucis pour ceux qui choisiront une stratégie en un seul arrêt. Deux ravitaillements semblent être un choix sage mais en ce qui nous concerne nous pouvons passer avec un seul, sans avoir néanmoins beaucoup de marge.

Quelles sera donc la meilleure stratégie demain ? "Je ne sais pas, il est encore trop tôt pour le dire."

Toyota, un de vos nouveaux partenaires s'est qualifié 10ème aujourd'hui pour son deuxième Grand Prix. Est-ce que vous espériez ce résultat ? "Pas vraiment et sincèrement c'est une très agréable surprise. Je ne pensais pas qu'ils arriveraient si rapidement à ce niveau de performance dans la grille. Cela prouve qu'ils font un superbe travail et ce n'est que le reflet de leurs efforts."

-michelin-

Be part of something big

Write a comment
Show comments
About this article
Series Formula 1
Drivers Juan Pablo Montoya
Teams Ferrari , Mercedes , McLaren , Williams , Toyota Racing , Minardi , Jaguar Racing