GP San Marino: Michelin, essais libres

Michelin sous la pluie pointe à la quatrième place. Comme c'est le cas depuis le début de la semaine, la météo s'est montrée exécrable sur l'Emilie Romagne pour cette première journée d'essais du Grand Prix de Saint-Marin. La pluie est...

Michelin sous la pluie pointe à la quatrième place.

Comme c'est le cas depuis le début de la semaine, la météo s'est montrée exécrable sur l'Emilie Romagne pour cette première journée d'essais du Grand Prix de Saint-Marin. La pluie est tombée presque sans discontinuer, et c'est sur une piste détrempée et très glissante que les pilotes ont tenté de régler leur machine pour la course de dimanche Alors que le circuit était parsemé de nombreuses flaques d'eau le matin, la trajectoire a lentement commencé à s'améliorer en fin de séance, permettant à certains pilotes de tenter des pneus pluie "intermédiaires "

Une situation qui a naturellement mené à un festival de tête-à-queues et de sorties de route et les voitures de BMW WilliamsF1 Team n'ont pas été épargnées. Michael Schumacher est lui aussi parti à la faute en fin de journée. C'est pourtant bien l'Allemand qui signe le meilleur chrono de ces premiers essais, avec un temps à près de 14 secondes de la pole-position de l'an dernier Derrière lui, pour la plus grande joie des rares tifosi présents vendredi, on retrouve son coéquipier Rubens Barrichello. Un Brésilien qui dispose lui aussi, pour la première fois de la saison, de la nouvelle F2002 de la Scuderia Ferrari

Derrière les deux monoplaces rouges, Giancarlo Fisichella intercale sa Jordan devant les deux West McLaren Mercedes de David Coulthard et Kimi Räikkönen Alors que l'Allemand Heinz-Harald Frentzen hisse son Arrows à la sixième place, Jarno Trulli classe la première Mild Seven Renault F1 Team en septième position. Son coéquipier Jenson Button, lui, ne pointe qu'à la 14e place

Derrière la Sauber de Felipe Massa, on trouve les deux BMW WilliamsF1 Team de Juan-Pablo Montoya et de Ralf Schumacher Juan-Pablo Montoya, lui, a testé de nombreuses versions de ses pneumatiques et a confirmé qu'ils allaient devoir beaucoup travailler pour comprendre comment améliorer samedi La première Jaguar, celle d'Eddie Irvine, est classée 13e, tandis que son coéquipier Pedro de la Rosa signe le 16e chrono Les deux KL Minardi Asiatech et les deux Panasonic Toyota Racing ferment la marche, Mark Webber (19e) terminant devant Mika Salo (20e) tandis qu'Alex Yoong (21e) précède Allan McNish (22e)

La journée vue par Michelin Pierre Dupasquier (Directeur de la compétition)

Malgré les améliorations des pneus pluie durant les tests hivernaux, aujourd'hui David Coulthard est à 1'2 du meilleur temps. Quelle est l'explication ?

"Nous ne pouvons pas analyser parfaitement les performances car nous ne savons pas quelle est l'essence embarquée, les temps du vendredi sont peu révélateurs. Les pilotes ne se plaignent pas de traction 0 comme ce fut le cas l'an passé à quelques reprises. Nous avons des progrès à faire dans ces conditions et si nous jugeons les performances réelles, sans avoir toutes les données des différentes équipes, nous ne sommes effectivement pas au niveau des Ferrari."

Avez-vous essayer les pneus intermédiaires ?

"Oui nous avons pu monter les pneus intermédiaires lorsque la piste s'est asséchée en fin de séance. Il y a eu beaucoup de sorties de route, c'était difficile pour tout le monde. David Coulthard et Kimi Räikkönen ont signé leur meilleur temps avec les pneus pluie"

Les conditions d'aujourd'hui vous font espérer un temps sec demain?

"Non pas de tout. Nous allons analyser les données récupérées aujourd'hui et cela devrait nous aider demain. La particularité de la pluie est que dans un espace temps très réduit les conditions du tracé sont très changeantes et les ajustements basculent rapidement. Pour bien faire fonctionner l'ensemble du package, nous devons trouver la bonne pression du pneu quand dans le même temps les équipes ajustent les réglages de la monoplace. Les conditions météorologiques ne m'inquiètent pas et il faut rappeler que certaines équipes font énormément d'essais pluie et qu'ils ont sûrement, lors de telles circonstances, plus de facilité à trouver le bon réglage."

Le tracé est-il dur sur les pneus ?

"Non il n'est pas trop abrasif; et l'utilisation des vibreurs par les pilotes ne nous dérangent pas particulièrement."

-michelin-

Write a comment
Show comments
About this article
Series Formula 1
Drivers Eddie Irvine , Giancarlo Fisichella , Jarno Trulli , Jenson Button , Ralf Schumacher , Pedro de la Rosa , Michael Schumacher , Heinz-Harald Frentzen , Mark Webber , David Coulthard , Kimi Raikkonen , Allan McNish , Mika Salo , Alex Yoong , Felipe Massa
Teams Ferrari , Mercedes , Sauber , McLaren , Williams , Toyota Racing , Minardi , Jordan