GP du Monaco Michelin course

Doublé Ferrari. Jaguar et Michelin troisième. C'est avant même le départ que les choses se sont présentées au mieux pour Michael Schumacher. Alors que l'Allemand n'était qualifié qu'en deuxième position, derrière David Coulthard, ...

Doublé Ferrari. Jaguar et Michelin troisième.

C'est avant même le départ que les choses se sont présentées au mieux pour Michael Schumacher. Alors que l'Allemand n'était qualifié qu'en deuxième position, derrière David Coulthard, l'Ecossais calait au moment de s'élancer pour le dernier tour de formation ­ un problème lié au système d'antipatinage de l'écurie McLaren. Seul sur la première ligne, Michael Schumacher prenait le large dès le premier tour, tout d'abord sous la pression de Mika Häkkinen. Dès le 16e tour, après l'abandon du Finlandais sur des problèmes de vibration, le pilote Ferrari n'avait plus qu'à contrôler son avance sur son coéquipier Rubens Barrichello avant de remporter son cinquième Grand Prix de Monaco. Un exploit que seuls Graham Hill et Ayrton Senna (qui en a remporté six) avaient réussi avant lui. Derrière les deux Ferrari, on a longtemps trouvé Ralf Schumacher (BMW WilliamsF1 Team) suivi de la Jaguar d'Eddie Irvine. Juan-Pablo Montoya, sur l'autre Williams, abandonnait au troisième tour, après avoir touché le rail au contournement de la piscine.

Pour Ralf Schumacher, la troisième place était en vue. Il abandonna pourtant au 58e tour, au cours de son premier ravitaillement.

L'Allemand éliminé, c'était Eddie Irvine qui héritait de la troisième place au volant de sa Jaguar. Terminant sur le podium et ainsi dans les points pour la première fois de la saison, le résultat de l'Irlandais atteste du retour en forme de l'écurie anglaise.

David Coulthard a passé sa course à tenter de regagner le temps perdu au départ. L'Ecossais termine cinquième, juste devant la Prost de Jean Alesi, qui marque ses premiers points de la saison, et les premiers de l'écurie française depuis 1999.

Jenson Button (Mild Seven Benetton Renault Sport)se classe de son côté en septième place. Bien qualifié, son coéquipier Giancarlo Fisichella a longtemps roulé sixième avant de sortir de la piste au virage Sainte-Devote au 44e tour.

Les deux European Minardi abandonnèrent après avoir couvert l'essentiel de la distance: Fernando Alonso au 55e tour et Tarso Marques au 57e. La deuxième Prost de Luciano Burti était sortie de route au 31e tour, et Pedro de la Rosa avait abandonné au 19e passage.

La journée vue par Michelin :
Pierre Dupasquier (Directeur de la Compétition) :

La course des pilotes Michelin

"Félicitations à Jaguar Racing. Nous sommes très contents des résultats d'Eddie Irvine et de Jean Alesi, qui marquent des points aujourd'hui, et de la performance de Jenson Button qui termine à la porte des points - un résultat encourageant pour l'écurie Mild Seven Benetton Renault Sport. Il est agréable de constater que de plus en plus de nos partenaires se battent pour les points.

Les deux BMW Williams ne terminent malheureusement pas la course. C'est dommage, car un podium était plus qu'envisageable."

Certains pneumatiques usagés semblaient très usés sur les images de la télévision. Avez-vous été surpris par l'agressivité de la piste ?

"Oui, vraiment. Nous pensions que si la piste évoluait encore avant la course, nous pourrions être un peu trop durs, mais il n'en a rien été. Il y a eu énormément d'usure aujourd'hui, aussi bien en ce qui concerne nos pneumatiques que ceux de nos concurrents. Cette dégradation dépendait bien sûr de la façon dont été réglé les monoplaces, mais il est certain que nous avons été surpris. Monaco est de très loin le Grand Prix qui a le plus usé les pneumatiques depuis le début de la saison."

Votre programme avant Montréal ?

"Encore une fois, nous nous rendrons sur une piste que nous ne connaissons pas. Nous allons mener des essais cette semaine afin de déterminer les mélanges les plus adaptés."

-Michelin

Write a comment
Show comments
About this article
Series Formula 1
Drivers Eddie Irvine , Giancarlo Fisichella , Jenson Button , Luciano Burti , Ralf Schumacher , Michael Schumacher , Rubens Barrichello , Jean Alesi , David Coulthard , Mika Hakkinen , Fernando Alonso , Tarso Marques , Ayrton Senna
Teams Ferrari , McLaren , Williams , Benetton , Minardi , Jaguar Racing