GP du Japon rapport preliminaire de Michelin

La finale du Championnat du Monde de la Formule Un se disputera le week-end prochain au Japon sur le circuit de Suzuka. A Indianapolis David Coulthard (West McLaren-Mercedes/Michelin) a terminé sur la troisième marche du podium suivit de Juan...

La finale du Championnat du Monde de la Formule Un se disputera le week-end prochain au Japon sur le circuit de Suzuka.

A Indianapolis David Coulthard (West McLaren-Mercedes/Michelin) a terminé sur la troisième marche du podium suivit de Juan Pablo Montoya (BMW Williamsf1 Team/Michelin) qui termine quatrième malgré un accrochage avec son coéquipier dès le début de la course "Plusieurs incidents n'ont pas permis à nos voitures les plus compétitives et de se battre à la régulière," commente Pierre Dupasquier. "Néanmoins nous sommes très satisfaits de voir que nos dernières évolutions ont très bien répondu aux sollicitations atypiques du tracé d'Indianapolis."

Au pays du soleil levant

Le circuit de Suzuka, rapide et sinueux nécessite beaucoup d'appuis aérodynamique et de la rigidité pour assurer une bonne stabilité à haute vitesse. Ce tracé inhabituel en forme de huit développe 5,830 kilomètres et les pilotes effectueront 53 tours à la moyenne de 210 km/h. Les qualifications prennent un relief particulier du fait de la difficulté des dépassements.

Pierre Dupasquier, Directeur Michelin Compétition, apprécie le circuit de Suzuka: "C'est un circuit atypique qui demande de l'expérience pour exploiter le potentiel d'une monoplace." déclare-t-il.

"De part sa configuration en forme de huit, Suzuka est un circuit balancé et les efforts sur les pneus sont assez homogènes à gauche comme à droite. C'est un endroit où l'on privilégie le potentiel transversal à grande vitesse par rapport à la traction ligne droite."

"Ce type de circuit implique un compromis haute vitesse et adhérence en virage, ce qui implique une grande finesse et de forts appuis aérodynamiques."

"Côté revêtement il est assez agressif sur les pneus et nous amènerons des évolutions qui se situent dans la partie plutôt dure de notre gamme. Des deux versions que nous proposerons une a déjà été utilisée cette année et l'autre a été validée lors des derniers essais mais n'a jamais roulé en course. Pour assurer une bonne stabilité de la voiture dans les courbes rapides nous pouvons également agir sur la pression des pneus pour plus de rigidité."

"La consommation importante d'essence et la dégradations pneus mènent traditionnellement les équipes à une stratégie de deux arrêts. De plus la pénalité d'essence embarquée est très élevée de l'ordre de 4 dixièmes pour 10 kg."

-michelin-

Be part of something big

Write a comment
Show comments
About this article
Series Formula 1
Drivers David Coulthard
Teams Mercedes , McLaren , Williams