GP du Japon Michelin Vendredi notas

Grand Prix du Japon Vendredi 12 octobre 2001­ Essais libres 4 pilotes Michelin dans le top six Jean Alesi se hisse au sommet en signant le meilleur temps à une dizaine de minutes de la fin de cette première journée d'essais du Grand Prix...

Grand Prix du Japon
Vendredi 12 octobre 2001­ Essais libres

4 pilotes Michelin dans le top six

Jean Alesi se hisse au sommet en signant le meilleur temps à une dizaine de minutes de la fin de cette première journée d'essais du Grand Prix du Japon ­ 17ème et dernière épreuve du Championnat du Monde de la Formule Un.

Après 201 Grands Prix, le pilote Avignonnais a annoncé cette semaine qu'il prenait sa retraite sportive à la fin du week-end Japonais. A Suzuka, lors de la conférence de presse, il a juste précisé qu'il pourrait avoir un nouveau rôle au sein de l'écurie Jordan.

Derrière Jean Alesi, Juan-Pablo Montoya (BMW WilliamsF1 Team-Michelin) se classait deuxième après avoir occupé la première place pendant l'essentiel de la deuxième heure d'essais. Pour le Colombien, le week- end japonais se présente donc au mieux, d'autant plus qu'il n'a jamais pu rouler sur ce tracé, réputé pour être un des plus sollicitant du programme F1. Il ne manqua pas, également, de goûter aux joies des montagnes russes du parc d'attractions adjacent au circuit, jeudi soir.

Ralf Schumacher, son coéquipier de l'écurie BMW WilliamsF1 se classe neuvième, à près d'une seconde de Juan-Pablo Montoya.

Hormis Montoya, trois autres pilotes chaussés de pneumatiques Michelin se sont classés dans les six premiers. Les coéquipiers de Jaguar Racing-Michelin, Pedro de la Rosa et Eddie Irvine pointaient respectivement à la troisième et sixième place, alors que Heinz-Harald Frentzen (Prost Acer) terminait la séance à la cinquième place.

Les essais furent toutefois interrompus à deux reprises, le matin suite à l'accident de la Prost Acer de Tomas Enge, et l'après-midi suite à violente sortie de route de Nick Heidfeld, sur Sauber.

Du côté des autres pilotes équipés en Michelin, Jenson Button était le premier des Benetton-Renault en 12e place, son coéquipier Giancarlo Fisichella se classant 16e. Fernando Alonso alignait sa Minardi en 17e place, tandis que celle d'Alex Yoong pointait en 21e position. Tomas Enge fermait la marche en 22e place. Après son accident du matin, le Tchèque ne put reprendre la piste l'après-midi, sa voiture ne pouvant être réparée suite à son accident ­ les mulets ne sont pas autorisés le vendredi.

Après avoir signé le meilleur temps des essais du matin, Michael Schumacher se classa finalement en 8eplace. Son coéquipier Rubens Barrichello, qui doit remporter cette dernière course pour décrocher la deuxième place au championnat du monde devant Coulthard, finit à la 10ème place.

La journée vue par Michelin :

Pierre Dupasquier, Directeur de la Compétition :

Vous n'avez disposé que de quelques jours entre Indianapolis et Suzuka pour déterminer et acheminer vos produits. Un problème logistique ?

"Pas du tout. Nous avons pu mener des essais entre les deux Grands Prix afin de déterminer le type Option (B). L'offre prime avait été pré-déterminée auparavant."

Suzuka est-il l'un des circuits les plus abrasifs de la saison ?

"Abrasif, peut-être pas, mais exigeant certainement. Nous avons pratiqué la piste à de nombreuses reprises en GT et en moto, avec des résultats assez irréguliers : nous avons parfois été extrêmement compétitifs, voire dominants, et parfois beaucoup moins bons. Nous avons essayé d'en tirer des leçons et notre offre en tient compte. Suzuka est une piste étrange. Il reste, cependant, beaucoup de points d'interrogation. Nous avons pu mener des tests d'endurance aujourd'hui, et les résultats sont plutôt positifs, mais il convient de rester prudent. Nous avons, par le passé, connu des différences de performance d'un jour à l'autre difficiles à expliquer."

Type Prime (A) et Option (B) : quelles différences ?

"Les constructions sont les mêmes, mais les deux pneus se distinguent par leur mélange. Ceux-ci sont assez différents en endurance et en comportement en fonction de la température. Le choix ne sera sûrement pas facile demain. Des comparaisons ont été faites ce matin et il semble que l'Option soit plus rapide, mais certains pilotes ont choisi de revenir au Prime afin de voir si ils pouvaient en tirer un bon parti."

Les séances d'aujourd'hui vous-ont elles rassuré sur vos choix techniques ?

"Oui, même si nous pensons devoir nous améliorer dans le premier secteur de manière générale."

-Michelin-

Write a comment
Show comments
About this article
Series Formula 1
Drivers Eddie Irvine , Giancarlo Fisichella , Jenson Button , Ralf Schumacher , Pedro de la Rosa , Michael Schumacher , Heinz-Harald Frentzen , Rubens Barrichello , Jean Alesi , Nick Heidfeld , Tomas Enge , Fernando Alonso , Alex Yoong
Teams Sauber , Williams , Benetton , Minardi , Jaguar Racing , Jordan