GP du Canada Michelin essais libres

Bon début de week-end pour Michelin au Canada Les pilotes équipés de pneumatiques Michelin ont dominé la première séance d'essais du Grand Prix du Canada sur le circuit Gilles Villeneuve de Montréal Au terme de cette première journée ...

Bon début de week-end pour Michelin au Canada

Les pilotes équipés de pneumatiques Michelin ont dominé la première séance d'essais du Grand Prix du Canada sur le circuit Gilles Villeneuve de Montréal Au terme de cette première journée d'essais du Grand Prix de Montréal c'est le vainqueur du Grand Prix de Monaco qui maîtrise le mieux l'exercice en signant le meilleur chrono de la journée en 1m15.407 secondes suivit du pilote Colombien Juan Pablo Montoya à 0.136s

A Montréal, le vendredi se pose toujours comme une journée un peu particulière. Inutilisé le restant de l'année, le circuit s'y avère Acomme terriblement sale au cours des premiers tours du matin, et il As'agit avant tout d'y être prudent pour éviter une sortie de route Après la pause de midi, le revêtement était nettoyé et les chronos Aont commencé à descendre. Au terme de la journée, David Coulthard Aest parvenu à signer le meilleur chrono avec ses gommes Michelin. ASur la lancée de sa victoire à Monaco, l'Ecossais fait mieux que son Acoéquipier Kimi Räikkönen, quatrième en ce vendredi

Chez BMW WilliamsF1 Team-Michelin, tout semble aller pour le mieux, Juan-Pablo Montoya se classant deuxième et Ralf Schumacher cinquième. En toute fin de séance, le Colombien a effectué un dernier tour fantastique, signant les meilleurs des deux derniers partiels. Le drapeau à damier marquant la fin de la séance l'a empêché de boucler un tour complet à cette vitesse, mais sa performance semble prometteuse pour les qualifications de samedi. " Nous savons que nous avons toutes nos chances sur ce circuit si on regarde les résultats de l'an dernier avec la victoire de Ralf Schumacher sur une voiture compétitive. Les pneus Michelin semblent très bons, une fois encore, et nous savons que nous avons un bon moteur. "

Juste derrière les deux West McLaren Mercedes et les deux BMW WilliamsF1, Mika Salo place sa surprenante Panasonic Toyota Racing en sixième position. Son coéquipier Allan McNish, toutefois, ne peut faire mieux que le 20e chrono. Les deux Jaguar se classent 11e (Pedro de la Rosa) et 17e (Eddie Irvine). Les Mild Seven Renault F1 ont connu une journée décevante, Jenson Button se classant 15e et Jarno Trulli 21e. Tous deux connurent de sérieux problèmes techniques. La première KL Minardi Asiatech se classe 18e (Mark Webber) tandis que son coéquipier Alex Yoong finit 22e.

La journée vue par Michelin Pierre Dupasquier (Directeur de la compétition)

Michelin place cinq voitures dans le top six aujourd'hui et deux de vos partenaires signent les deux meilleurs temps. Quelle est votre analyse ?

"Je le répète, le vendredi n'offre pas toujours une image réelle de ce qui peut se produire en qualifications. La piste changera encore d'ici à dimanche et aujourd'hui les équipes se sont concentrées sur leurs propres programmes de développement, avec descharges du combustible différentes etc. Plusieurs de nos partenaires sont compétitifs - et Renault aurait pu être bien placé s'ils n'avaient pas eu de problèmes techniques."

"La piste est légèrement différente cette année à Montréal, mais cela ne nous a pas causé de problèmes particuliers. Généralement, il y a beaucoup de travail à faire à Montréal pour trouver la bonne balance aérodynamique. Sur ce tracé les monoplaces ont besoin de peu d'appui pour être rapide en ligne droite mais il faut également trouver le compromis pour ne pas être trop bas en appui ce qui favoriserait les glissements et donc la surchauffe des pneus. C'est un équilibre difficile à trouver. "

Est-ce que le tracé est plus favorable aux solutions "soft" ou "hard"?

"Même la plus dure de nos solutions, que nous avons amené pour cette course, peut être qualifiée de " soft ". Montréal est un cas à part car traditionnellement le pneu " dur " est plus solide mais ici ce n'est pas forcément le cas. Un pneu plus tendre pourrait être plus performant tout simplement parce qu'il glissera moins sur la piste. "

Vos deux propositions : le prime (A) et l'option (B) sont-elles adaptées?

"Je pense que nous pourrions voir les deux versions en course, bien qu'à ce stade nous n'ayons pas pris nos décisions. Les deux sont différentes mais leurs performances sont très proches. Ces propositions n'ont pas de parenté avec celles utilisées l'an dernier sur ce même circuit, simplement parce que nos méthodes ont considérablement évolué.

Vous avez gagné à Imola en 2001 mais vous n'avez pas répété ce résultat cette saison. Vous venez ici pour défendre votre victoire de l'an dernier. Est-ce que l'histoire pourrait se répéter ? "On ne sait jamais - mais si nous regardons notre performance à Imola, nous avons fait un progrès très significatif de l'ordre de huit dixième par tour. Les gens aiment montrer les pneus du doigt quand les choses ne vont pas, mais il y a beaucoup d'autres facteurs qui contribuent à la performance globale. De ce que nous avons vu aujourd'hui je suis plutôt confient pour ce week-end."

-michelin-

Be part of something big

Write a comment
Show comments
About this article
Series Formula 1
Drivers Eddie Irvine , Jarno Trulli , Jenson Button , Ralf Schumacher , Mark Webber , David Coulthard , Kimi Raikkonen , Allan McNish , Mika Salo , Alex Yoong
Teams Mercedes , McLaren , Williams , Toyota Racing , Minardi