GP de SAINT MARIN Michelin r?sultat

Ralf Schumacher remporte la première victoire de Michelin depuis son retour en Formule Un Propre, sans discussion et de bout en bout: c'est une fantastique victoire que Ralf Schumacher a remporté au Grand Prix de Saint-Marin. En tenant la tête...

Ralf Schumacher remporte la première victoire de Michelin depuis son retour en Formule Un Propre, sans discussion et de bout en bout: c'est une fantastique victoire que Ralf Schumacher a remporté au Grand Prix de Saint-Marin. En tenant la tête de la course du premier au dernier kilomètre, l'Allemand remporte la première victoire de sa carrière, mais aussi la première pour Michelin depuis le retour de la marque en Formule Un.

Il n'aura donc fallu que quatre Grands Prix avant que Michelin remporte sa première victoire, un exploit extraordinaire que Ralf Schumacher a souligné après la course: "Les pneus Michelin sont vraiment fantastiques, surtout en conditions de course telles qu'aujourd'hui", a-t-il déclaré. "Ce que Michelin a réussi en si peu de temps est extraordinaire. En plus, la voiture était vraiment bien équilibrée et le moteur fonctionnait parfaitement. J'ai eu beaucoup de malchance depuis le début de la saison, mais on va essayer de rattraper ça."

En fait, tout s'est déroulé comme dans un rêve pour le petit frère du champion du monde: au départ, il fut le plus rapide à s'élancer depuis la deuxième ligne de la grille de départ. Parvenant à passer les deux McLaren avant le premier virage, il ne fut dès lors plus vraiment inquiété. "Quand je me suis retrouvé devant, je n'y croyais pas", ajouta-t-il. Son avance grimpa tour après tour, pour se stabiliser à une dizaine de secondes vers la mi-course. Ses deux arrêts aux stands pour ravitailler et changer de pneus ne permirent même pas à ses adversaires de prendre la tête provisoirement. Ce n'est qu'en fin de course, au cours des huit derniers tours, que l'Allemand leva le pied, pour franchir la ligne d'arrivée avec 4.352 secondes d'avance sur David Coulthard, deuxième. Derrière lui, l'Ecossais tenta de garder le contact tout au long de la course, mais sans être réellement en mesure d'inquiéter le pilote Williams. "Mes roues ont beaucoup patiné au moment du départ, expliqua David Coulthard. Quand j'ai vu Ralf devant, je me suis dit que nous allions bien voir quel rythme il allait adopter en course. Malheureusement, il était plus rapide que moi!"

La Scuderia Ferrari ne fut guère à la fête devant son public, sur un circuit situé à quelques dizaines de kilomètres de son usine de Maranello. Rubens Barrichello termine néanmoins troisième, et Michael Schumacher fut contraint à l'abandon au 25e tour.

Chez BMW WilliamsF1 Team, Juan-Pablo Montoya, le coéquipier du vainqueur, roulait en cinquième place lorsqu'il fut contraint à l'abandon au 49e tour.

Dans le clan Jaguar Racing, Eddie Irvine roulait en 9e position lorsqu'il fut contraint à l'abandon au 43e tour. Son coéquipier Luciano Burti termine toutefois en 11e place.

Chez Prost-Acer, Jean Alesi termine neuvième, tout comme ce fut déjà le cas en Australie et en Malaisie. Le Français confirme ainsi la fiablitié des Prost, qui connurent toutefois un gros souci sur la voiture de Gaston Mazzacane, victime d'un incendie au 29e tour.

Pour Mild Seven Benetton Renault Sport, Jenson Button termine à la 12e place, après une course marquée par quelques excursions hors-pistes. Giancarlo Fisichella, de son côté, fut contraint à l'abandon au 32e tour. Chez European Minardi, enfin, les deux voitures abandonnèrent pendant la course: Fernando Alonso au 6e tour et Tarso Marquès au 51e.

La journée vue par Michelin : Pierre Dupasquier (Directeur de la Compétition) :

"Tout le monde, chez Michelin, est ravi du résultat obtenu aujourd'hui. C'est une belle récompense pour le travail abattu par toute l'entreprise ces derniers mois. En début de saison, nous avions beaucoup à perdre. Décider de revenir en F1 était une décision courageuse, et nous sommes heureux de montrer qu'elle n'était pas infondée. »

"D'une certaine manière, cette victoire n'est pas une surprise car, depuis le Brésil, nous savions que nous pourrions tirer notre épingle du jeu. Mais remporter un Grand Prix dès notre quatrième participation est une performance à laquelle nous n'aurions même pas osé penser il y a deux mois. Avec Williams et BMW, nous formons une équipe soudée. La FW23 est une réussite, son moteur est extraordinaire, et nos pneumatiques ont montré, depuis trois courses, qu'ils étaient efficaces. Il y a chez nous un élan qui est celui des équipes qui se construisent, un souffle nouveau face aux valeurs établies que sont McLaren ou Ferrari. Cela dit, cette première victoire ne nous aveugle pas. Nous savons qu'il nous reste beaucoup de choses à apprendre avant d'être compétitifs dans toutes les conditions de piste, et nous y travaillerons dès demain. Enfin, je tiens à féliciter Ralf Schumacher pour son premier succès en Grand Prix. Il a mené une course irréprochable, dont il a parfaitement su gérer les derniers tours."

-Michelin

Be part of something big

Write a comment
Show comments
About this article
Series Formula 1
Drivers Eddie Irvine , Giancarlo Fisichella , Jenson Button , Luciano Burti , Ralf Schumacher , Gaston Mazzacane , Michael Schumacher , Rubens Barrichello , Jean Alesi , David Coulthard , Fernando Alonso , Tarso Marques
Teams Ferrari , McLaren , Williams , Benetton , Minardi , Jaguar Racing