GP de Hongrie Michelin qualifications

SHUMACHER JUNIOR EN TETE DES PILOTES MICHELIN La séance d'essais qualificatifs a une nouvelle fois profité aux deux Ferrari, Rubens Barrichello précédant Michael Schumacher pour la troisième fois de la saison, mais pour 59 millièmes ...

SHUMACHER JUNIOR EN TETE DES PILOTES MICHELIN

La séance d'essais qualificatifs a une nouvelle fois profité aux deux Ferrari, Rubens Barrichello précédant Michael Schumacher pour la troisième fois de la saison, mais pour 59 millièmes deseconde seulement. Derrière, les deux BMW WilliamsF1-Michelin se qualifient en deuxième ligne, Ralf Schumacher devant Juan-Pablo Montoya.

Au terme de cette séance qualificative, le petit frère du champion du monde rend quatre dixièmes aux Ferrari et Juan-Pablo Montoya est à près d'une seconde de son coéquipier. "Je dois remercier l'équipe pour le travail fourni," commente Ralf Schumacher. "Je ne m'attendais pas du tout à un si bon résultat tenu compte du week-end très difficile jusque-là. Nous avons changé totalement les réglages au cours des qualifications, je crois que jamais au cours de ma carrière je n'avais effectué autant de changements au cours d'une séance de qualifs."

Pour son coéquipier colombien, par contre, les essais n'ont pas été aussi enthousiasmant: "Bien sûr, une deuxième ligne, ce n'est pas si mal. Mais je ne suis pas content du tout du résultat des essais. Je n'ai pas pu trouver l'équilibre de la voiture. Nous avons essayé différents réglages, mais sans jamais trouver de solution satisfaisante."

Derrière les deux premières lignes, deux Italiens se sont emparés de la troisième: Giancarlo Fisichella sur Jordan, et Jarno Trulli sur sa Mild Seven Renault F1. Sixième, ce dernier égale ainsi sameilleure qualification de la saison, obtenue lors du Grand Prix du Brésil. "Je suis d'autant plus satisfait que ce résultat témoigne d'un travail de développement constant avec mes ingénieurs depuis le début de la journée," expliquait Jarno. Son coéquipier Jenson Button se qualifie neuvième, victime d'un petit tête-à-queue.

Derrière Jenson, on retrouve les deux West McLaren Mercedes. David Coulthard est classé dixième, juste devant son coéquipier Kimi Räikkönen, onzième. Jamais cette saison les flèches d'argent n'avaient été qualifiées si loin de la pole.

Les deux Jaguar se qualifient en 15e position (Pedro de la Rosa) et 16e (Eddie Irvine), juste devant les deux Panasonic Toyota de Mika Salo (17e) et d'Allan McNish (18e).

Les deux KL Minardi Asiatech se classent 19ème pour Mark Webber et 20ème pour Anthony Davidson. Ce dernier venu en Formule Un, en parvenant à se qualifier, a d'ores et déjà réussi son entrée.

La journée vue par Michelin: Pierre Dupasquier (Directeur Michelin Compétition)

Ce week-end vous n'avez pas de pilotes sur la première ligne bien que Ralf Schumacher (BMW Williamsf1 Team) se soit qualifié à moins de 0,5 secondes de la pole position suivit de Juan Pablo Montoya. Que pouvez-vous nous dire sur cette séance qualifi cative?

"Placer deux voitures sur la deuxième ligne est un bon résultat et cela prouve que BMW Williamsf1 a beaucoup travaillé ce week-end pour bien faire fonctionner son package. Ralf a fait un excellent temps suivit de Juan Pablo et nous ne pensions pas être si près de la pole position après les essais de ce matin. RenaultF1 a également montré qu'ils sont performants sur ce circuit. Quant à McLaren-Mercedes ils étaient compétitifs hier et comme eux nous sommes déçus qu'ils n'aient pas retrouvé cette situation aujourd'hui."

Est-ce vous connaissez la raison de l'endommagement du pneu de David Coulthard hier lors des essais libres?

"Oui et le pneu n'était pas endommagé du tout. David a déjanté en tapant sur le vibreur. "

Quelle sera la stratégie demain en course?

"Traditionnellement c'est une stratégie en deux arrêts. Les équipes définiront la stratégie finale en fonction des analyses d'usure que nous ferons dans la soirée mais nous ne devrions pas avoir de soucis de durabilité."

Est-ce que cela veut dire que vous avez été un peu trop conservateurs sur ce circuit?

"Non, nous ne pensons pas avoir été trop conservateurs mais nous n'avons pas beaucoup de marge. Si les températures augmentent demain, ce qui est prévisible, le fonctionnement des pneumatiques peut évoluer. Nous devons attendre pour voir ... mais je ne prévois pas de problèmes particuliers."

Hier lors des essais la plupart de vos équipes ont préféré la solution pneumatique "soft". Est-ce que c'est la seule version que nous verrons en course demain ?

"C'est ce que l'on peut dire ... "

-michelin-

Be part of something big

Write a comment
Show comments
About this article
Series Formula 1
Drivers Juan Pablo Montoya
Teams Ferrari , Mercedes , McLaren , Williams , Minardi , Jordan