GP de France rapport preliminaire de Michelin

Lors du dernier Grand Prix de Silverstone en Angleterre Juan Pablo Montoya (BMW Williamsf1 Team-Michelin) a signé une brillante quatrième pole position consécutive et termine sur la troisième marche du podium. "Mais pour comprendre cette ...

Lors du dernier Grand Prix de Silverstone en Angleterre Juan Pablo Montoya (BMW Williamsf1 Team-Michelin) a signé une brillante quatrième pole position consécutive et termine sur la troisième marche du podium.

"Mais pour comprendre cette course il fallait avoir les yeux rivés sur les évolutions de chaque temps au tour puisque la piste a constamment évolué du sec au mouillé au séchant." précise Pierre Dupasquier (Directeur Michelin Compétition). Et à partir de ces observations, nous avons fait deux constatations, ajoute-t-il:

"Une mauvaise: Juan Pablo Montoya sur le sec avec le matériel de sa qualification en pole, et sans explication à notre connaissance, ne résista pas à la pression de Michaël Schumacher.

"Une bonne: nos produits pluie et intermédiaires - si nous comparons les performances des autres voitures équipées par Michelin à celles de référence sous la pluie équipées par notre concurrent nippon - ont été parfaitement compétitifs. Cela exclue évidemment Ferrari qui, là, aussi pour des raisons inconnues de nous, ont dominé l'ensemble des autres concurrents en raison de 2 à 3 secondes au tour." explique Pierre Dupasquier.

Sur les terres Nivernaises

Pour la 11ème épreuve du Championnat du Monde de la Formule Un de la FIA 2002, les équipes Michelin retrouveront, le week-end prochain, leurs partenaires sur le circuit de la Nièvre à Magny Cours, non loin du quartier général du manufacturier Français à Clermont Ferrand.

Bien qu'il soit agréable pour Michelin de "jouer" à domicile, cela ne modifie en rien la façon d'aborder cette prochaine étape selon Pierre Dupasquier: "Nous n'agirons pas de manière différente parce que nous sommes à domicile. Notre approche est la même pour toutes les courses que nous disputons avec nos partenaires et Magny Cours est seulement une autre piste."

Le tracé est spécifique dans sa configuration puisqu'il reprend des sections rencontrées sur divers circuits du Monde. De ce panaché résulte des portions et des enchaînements rapides (Estoril) ou encore des virages assez lents (Adélaïde).

"Pour répondre à la configuration de Magny Cours nous amènerons deux évolutions situées dans la gamme "médium", une connue et l'autre qui a été récemment déterminée lors d'essais privés. Par ailleurs, nous avons validé cette semaine un nouveau pneumatique intermédiaire qui sera à la disposition de nos partenaires pour ce Grand prix de France." révèle Pascal Vasselon (Responsable du programme Formule Un).

-michelin-

Be part of something big

Write a comment
Show comments
About this article
Series Formula 1
Drivers Juan Pablo Montoya
Teams Ferrari , Williams