GP de France Michelin essais libres

Grand Prix de France Vendredi 29 juin 2001 - Essais libres Coulthard juste devant Irvine Le pilote de la McLaren, David Coulthard, signa le meilleur temps de cette séance d'essai du Grand Prix de France - 10ème épreuve du Championnat ...

Grand Prix de France

Vendredi 29 juin 2001 - Essais libres

Coulthard juste devant Irvine

Le pilote de la McLaren, David Coulthard, signa le meilleur temps de cette séance d'essai du Grand Prix de France - 10ème épreuve du Championnat du Monde de la Formule Un. Le pilote Ecossais, vainqueur du Grand Prix l'an passé, a amélioré de 1,7 seconde le temps de la pole 2000, 1m14.935. Bien qu'il n'ait pas effectué autant de tours que prévu, Eddie Irvine décroche le deuxième chrono et meilleur temps pour Jaguar Racing - légèrement plus rapide que Jacques Villeneuve (BAR-Honda).

Irvine ne fut pas le seul pilote à être inquiété lors de cette séance. Ralf Schumacher (BMW WilliamsF1 Team) fut également contraint de rentrer au stand à cause d'un problème électrique sur sa monoplace, mais signa néanmoins le 5ème temps dès son retour sur la piste - 0,5 seconde juste devant son coéquipier, Juan Pablo Montoya.

Pour les autres pilotes Michelin : Pedro de la Rosa (Jaguar Racing-Michelin) terminait 8ème, Luciano Burti (Prost Acer-Michelin) 12ème, Jean Alesi (Prost "Acer) 16ème, Jenson Button (Mild Seven Benetton Renault Sport), 17ème, Giancarlo Fisichella (Mild Seven Benetton Renault Sport) 20ème, Fernando Alonso (European Minardi) 21ème et Tarso Marques (European Minardi) 22ème.

La journée vue par Michelin :

Pierre Dupasquier (Directeur de la Compétition) :

Pour ce Grand Prix "à domicile", l'approche de Michelin est-elle un peu différente ?

"Pas du tout. En fait, notre connaissance de Magny-Cours n'est pas plus grande que celle de pistes telles que Barcelone, Jerez ou Estoril. Nous n'avons pas effectué plus de trois séances ici avec les pneumatiques F1 rainurés. Nous n'avons donc aucune raison de mieux connaître cette piste, et ne possédons aucun avantage par rapport à d'habitude. La façon dont nous appréhendons cette course n'est pas différente. Notre méthode de travail reste la même."

Quelles nouveautés pour Magny-Cours ?

" Nous disposons d'un type de pneu entièrement nouveau, à la fois au niveau de sa structure et de son mélange. Dès que nous trouvons une solution afin de mieux présenter la gomme au sol, nous ne nous en privons pas ! L'autre type est l'évolution d'un mélange déjà utilisé cette saison."

Caractéristiques des types A et B aujourd'hui ?

"Selon nos partenaires, cette comparaison a varié de manière assez sensible. Lorsque ce phénomène apparaît, il s'agit souvent plus d'une différence d'équilibre de la voiture que de performance pneu. Il faudra attendre demain pour en savoir un peu plus."

Quelles sont les contraintes du tracé ?

"Ce circuit a des caractéristiques plus surprenantes que certains autres dans les efforts et les sollicitations qu'il exerce sur les pneumatiques. Son asphalte n'est pas vraiment douce envers les gommes, et la charge qu'il impose dans le grand droite d'Estoril est assez importante."

La piste, aujourd'hui ?

"Elle a beaucoup changé entre les deux séances. Elle s'est révélée plus douce dans l'après-midi, mais aussi sensiblement moins rapide que durant les derniers essais privés. A cause de la chaleur, certainement. Elle devrait encore changer d'ici demain."

-Michelin

Write a comment
Show comments
About this article
Series Formula 1
Drivers Juan Pablo Montoya
Teams McLaren , Williams , Benetton , Minardi , Jaguar Racing