GP de Belgique Prost course

Luciano Burti, le pilote Brésilien de l'écurie Prost Acer a subi aujourd'hui un terrible accident durant le Grand Prix de Belgique à Spa-Francorchamps. Au 5ème tour, alors qu'il tentait de dépasser la Jaguar d'Eddie Irvine, leurs deux...

Luciano Burti, le pilote Brésilien de l'écurie Prost Acer a subi aujourd'hui un terrible accident durant le Grand Prix de Belgique à Spa-Francorchamps. Au 5ème tour, alors qu'il tentait de dépasser la Jaguar d'Eddie Irvine, leurs deux voitures se sont touchées et Luciano est allé heurter à pleine vitesse le mur de pneus qui s'est écroulé sur lui sous l'impact. L'équipe médicale l'a extrait avec d'infimes précautions de sa voiture, et l'a fait évacuer vers l'hôpital de Liège où il a subi des examens complets. Il se trouve dans un état stable mais souffre de contusions au visage, et le scanner a révélé une légère hémorragie intracrânienne, sans hydrocéphalie. Ses jours ne sont pas en danger, mais par mesure de précaution il passera la nuit en observation avant de repasser un scanner demain matin.

Heinz-Harald Frentzen - 9ème "Malheureusement la course a démarré de la plus mauvaise façon puisque j'ai calé sur la grille de départ. Il y a eu un "dent contre dent" dans la boîte de vitesses et je n'ai pas réussi à passer assez vite la première. J'ai tenté de repasser au point mort pour réessayer d'enclencher la première mais c'était quasiment la fin de la procédure de départ, et je pense que j'ai embrayé trop vite. C'était une situation très confuse. Mais le pire est d'avoir vu l'accident de Luciano. C'était vraiment terrible et j'étais heureux d'entendre avant que la course ne redémarre qu'il était conscient et capable de parler. Pour le reste, nous avons tenté d'adapter notre stratégie de course aux circonstances puisque je suis parti du fond de la grille. Mais ma voiture était très déséquilibrée après mon contact avec Montoya qui avait endommagé les flancs et le fond plat de ma monoplace. Je n'avais quasiment plus d'appuis aérodynamiques. Au final, hélas, ce ne fut donc pas une course propre à marquer des points."

Henri Durand - Directeur Technique : "Après de bons essais tout le week-end et un warm-up satisfaisant ce matin, nous avions de véritables attentes pour cette course. Mais le fait qu'Heinz-Harald cale sur la grille a compromis ses chances de faire un bon résultat. Nous n'avons pas encore l'explication complète de ce qui s'est produit et en devons en analyser rapidement les raisons. Heinz est parti du fond de grille avec une voiture endommagée par un contact précoce avec deux concurrents. Après l'accident de Luciano, il était difficile de rester concentrés mais nous le savions entre de bonnes mains et avons fait de notre mieux pour récupérer la course d'Heinz-Harald. Sous le safety car, nous lui avons remis suffisamment d'essence pour qu'il passe sur une stratégie à un seul arrêt, ce qui selon lui n'était pas le bon choix au final. Le fait qu'il roule avec une voiture chargée en essence et abîmée par un accrochage a compromis l'équilibre aérodynamique et l'adhérence de sa monoplace pendant toute la course. Nous repartons les mains vides mais relativement soulagés par les nouvelles de Luciano. Notre prochaine course ne pourra être que meilleure a tous les niveaux.»

Alain Prost : "Nous avions l'espoir de réaliser un bon résultat aujourd'hui, mais les événements en ont décidé autrement. Heinz-Harald a cumulé les difficultés, mais nous avons surtout eu terriblement peur suite à l'accident de Luciano. Le point positif est de le savoir à présent hors de danger compte tenu de la violence du choc qu'il a subi. Il doit autant son salut à la résistance de la coque qu'aux aménagements du circuit, ce qui confirme les progrès constants réalisés dans ce domaine. Nous sommes maintenant relativement rassurés et espérons tous le voir rétabli le plus vite possible . Toutes nos pensées ce soir sont pour lui et sa famille."

-Prost

Be part of something big

Write a comment
Show comments
About this article
Series Formula 1
Drivers Eddie Irvine , Luciano Burti , Heinz-Harald Frentzen , Alain Prost