GP d'Espagne Michelin presentation

Championnat du Monde de la Formule Un de la FIA 2001 Grand Prix d'Espagne Dimanche 29 Avril 2001 Après la superbe course de Juan Pablo Montoya (BMW.WilliamsF1 Team-Michelin) au Grand Prix du Brésil, toute l'équipe Michelin avait le sourire...

Championnat du Monde de la Formule Un de la FIA 2001
Grand Prix d'Espagne
Dimanche 29 Avril 2001

Après la superbe course de Juan Pablo Montoya (BMW.WilliamsF1 Team-Michelin) au Grand Prix du Brésil, toute l'équipe Michelin avait le sourire aux lèvres. Satisfaite de constater que les énormes efforts consentis durant plus d'une année pouvaient se voir récompenser par de belles performances lors de la toute première saison de Formule Un. Toutefois, pas un seul de ses membres - même parmi les plus optimistes - aurait pu envisager une victoire dès le quatrième Grand Prix de la saison ! C'est pourtant ce qui s'est passé sur le circuit d'Imola.

Cette fois ci, c'est Ralf Schumacher (BMW.WilliamsF1 Team-Michelin) qui s'est mis en vedette sous le soleil italien. Qualifié en seconde ligne à trois dixièmes de secondes de la pole position, le frère du grand favori de ce premier Grand Prix européen a réussi un départ parfait. Ralf s'est retrouvé en tête dès le premier virage pour une course de rêve qui l'a mené jusqu'à la plus haute marche du podium.

Ce parcours sans faute pourrait presque laisser croire que la Formule Un est un sport facile. Si à Imola, l'osmose entre le châssis Williams, le moteur BMW, les pneumatiques Michelin et le talent de Ralf Schumacher a été optimale, l'équipe du manufacturier sait trop bien qu'il va falloir mettre les bouchées doubles pour faire honneur à ce premier succès. Mais quelle satisfaction d'avoir vibrer durant 62 tours pour cette 60e victoire de Michelin en F1.

La catalogne

"Beaucoup attendent Michelin à Barcelone puisque c'est le circuit de Formule Un où le manufacturier a effectué le plus grand nombre d'essais cet hiver avant le début de la saison. A Imola, rien n'avait été fait ! Alors Barcelone sera-t-il encore plus favorable ? Et bien non certainement pas !"

"Certes, Michelin a réalisé d'excellentes performances sur le circuit Catalan lors de la découverte du comportement du pneu à rainures et de la phase de recherche des meilleures architectures. Depuis, les pneus ont changé et les voitures ont évolué. Alors Michelin à Barcelone comme ailleurs cette saison ... tout neuf avec des pneus tout nouveaux !" précise Pierre Dupasquier.

D'un développement de 4,727 km, le tracé de Barcelone est un exercice sans appel pour l'équilibre des monoplaces : la succession de grandes courbes et de lignes droites, qui exige une mise au point d'une finesse extrême, en fait un terrain d'essai privilégié du petit monde de la F1. La surface est très abrasive et les longs virages en appui sollicitent particulièrement les pneus avant gauches.

-Michelin

Be part of something big

Write a comment
Show comments
About this article
Series Formula 1
Drivers Juan Pablo Montoya
Teams Williams