GP d'Autriche qualifications Michelin

C'est Michael Schumacher qui a signé samedi la pole-position du Grand Prix d'Autriche. Il partira donc devant tout le peloton pour la cinquième fois en six Grands Prix cette saison! A Spielberg, l'Allemand a triomphé des pièges d'une séance...

C'est Michael Schumacher qui a signé samedi la pole-position du Grand Prix d'Autriche. Il partira donc devant tout le peloton pour la cinquième fois en six Grands Prix cette saison!

A Spielberg, l'Allemand a triomphé des pièges d'une séance d'essais très difficile, notamment en raison du vent qui a changé de direction et qui s'est renforcé pendant les essais, ce qui a handicapé les voitures dans la longue ligne droite du fond du circuit. Lors de son tout dernier tour, Michael Schumacher a aussi dû partir dans le gravier pour éviter de justesse l'Arrows en perdition de Jos Verstappen.

Derrière lui, Juan-Pablo Montoya a réussi à hisser sa WilliamsF1 BMW FW23 équipée de pneus Michelin en première ligne, à la deuxième place du classement ­ la meilleure qualification de la carrière du Colombien en Formule 1. "Je ne pensais pas pouvoir battre les McLaren aujourd'hui, raconta Juan-Pablo Montoya. Je n'imaginais pas pouvoir me qualifier en première ligne. Mais je suis content. Toutefois, je pense que remporter la course ne sera pas facile. Il faudra voir quelles seront les conditions de la piste demain."

Troisième, Ralf Schumacher confirmait l'excellente tenue des pneus Michelin et des BMW WilliamsF1 sur ce circuit. "Tout va bien, confirmait l'Allemand. Nous avons nettement amélioré la voiture lors des essais privés de Valence, la semaine dernière, et voilà le résultat, même s'il n'est pas facile d'amener la voiture à sa limite." Le petit frère du champion du monde se montrait lui aussi mesuré quant à ses chances de remporter le Grand Prix d'Autriche. "Je crois que nous devrions être raisonnablement compétitifs en course, surtout pendant la deuxième moitié du Grand Prix. Ce sera peut-être plus difficile pendant sa première moitié."

La surprise de cette séance qualificative venait des McLaren, avec David Coulthard 7e et Mika Häkkinen 8e seulement. Les flèches d'argent avaient particulièrement souffert du changement de la direction du vent pendant la séance d'essais. Les autres pilotes chaussés de pneus Michelin : Eddie Irvine, (Jaguar Racing) pointait en 13e place, juste devant son coéquipier Pedro de la Rosa, 14e. La première des deux Prost Acer, celle de Luciano Burti, se classait 17e, devant la première Minardi de Fernando Alonso et la première Benetton Renault de Giancarlo Fisichella, 19e.

On trouvait ensuite la Prost de Jean Alesi, 20e, la Benetton Renault de Jenson Button, tandis que la Minardi de Tarso Marques fermait la marche en 22e position.

La journée vue par Michelin :

Pierre Dupasquier (Directeur de la Compétition) :

La piste

"Elle était très sale ce matin, mais tout est rapidement rentré dans l'ordre. D'un point de vue adhérence et usure, l'évolution n'a pas été surprenante. Aujourd'hui, elle est moins agressive qu'hier, ce qui est somme toute assez normal."

Beaucoup de sorties de piste en qualifications. Avez-vous une explication ?

"Sur une asphalte à forte adhérence, une erreur de trajectoire vous fait perdre de l'appui aérodynamique, mais le grip de la piste vous permet de rattraper votre monoplace. Sur un circuit à faible adhérence, comme ici, la moindre erreur se paie cher, et ce constat vaudra également pour la course de demain."

Gommes dures ou gommes tendres ?

"Chaque voiture exploite les pneumatiques différemment et, en ce sens, le même type de gomme est parfois sollicité de manière bien différente. Ce que je peux dire, c'est que les deux types de gommes proposés ici par Michelin étaient les bons. Nous ne nous sommes pas trompés en faisant notre choix."

Williams en gommes tendres ?

"Disons que notre petite expérience de la F1, après cinq Grands Prix, nous permet d'être de moins en moins conservateurs...sans pour autant prendre de risques." La stratégie, demain ?

"Un seul arrêt, vraisemblablement, même si nous avons encore quelques incertitudes sur la santé du type de gomme le plus tendre en fin de relais. Tout dépendra de l'état de la piste. Cela dit, nous n'avons aucun problème de sécurité."

Patrick Head, Directeur Technique WilliamsF1 :

"Les pneumatiques Michelin étaient extrêmement bons en qualification. Nous avons utilisé des trains neufs"

-Michelin

Be part of something big

Write a comment
Show comments
About this article
Series Formula 1
Drivers Eddie Irvine , Giancarlo Fisichella , Jenson Button , Luciano Burti , Ralf Schumacher , Pedro de la Rosa , Jos Verstappen , Michael Schumacher , Jean Alesi , David Coulthard , Fernando Alonso , Tarso Marques , Patrick Head
Teams McLaren , Williams , Benetton , Minardi , Jaguar Racing