GP d'Allemagne Michelin essais libres

Les deux Ferrari précèdent cinq pilotes Michelin Sur le tout nouveau tracé d'Hockenheim, ce sont les deux Ferrari -- Michael Schumacher devant Rubens Barrichello -- qui ont signé les deux meilleurs chronos. Juste derrière, à quelques ...

Les deux Ferrari précèdent cinq pilotes Michelin

Sur le tout nouveau tracé d'Hockenheim, ce sont les deux Ferrari -- Michael Schumacher devant Rubens Barrichello -- qui ont signé les deux meilleurs chronos. Juste derrière, à quelques dixièmes seulement, les deux West McLaren Mercedes, la BMW WilliamsF1 -- Michelin de Ralf Schumacher, la surprenante Jaguar d'Eddie Irvine et la deuxième BMW WilliamsF1 de Juan-Pablo Montoya défendent les couleurs de Michelin. qui place six voitures dans les dix premiers.

Pour cette édition 2002, le célèbre Hockenheimring s'est offert une beauté. Finies les interminables lignes droites en forêt qui avaient poussé les pilotes à surnommer le tracé " l'autobahn " (l'autoroute) d'Hockenheim. Cette année, afin de pouvoir recevoir davantage de spectateurs, le circuit a été entièrement repensé par Hermann Tilke, l'architecte qui fut l'auteur du complexe de Sepang, en Malaisie. Plus court de plus de deux kilomètres, le nouveau tracé ne fait plus la part belle aux lignes droites. Du coup, la vitesse de pointe, qui dépassait les 360 km/h l'an dernier, est retombée à 324 km/h au cours des premiers essais du vendredi.

Une journée qui vit les pilotes chaussés de pneus Michelin côtoyer de très près les deux Ferrari. Kimi Räikkönen, l'homme qui manqua de remporter le Grand Prix de France, la semaine passée, termine ainsi à la troisième place, à un quart de seconde de Michael Schumacher, et juste devant David Coulthard, son coéquipier de l'écurie West McLaren Mercedes. Tous deux ont par ailleurs été reconfirmés dans leur équipe pour 2003 au cours d'une conférence de presse tenue par Ron Dennis vendredi, pendant la pause de midi. Alexander Wurz conserve également son rôle de pilote-essayeur, tandis que Mika Häkkinen a confirmé sa volonté de prendre sa retraite.

Derrière, on trouve la BMW WilliamsF1 de Ralf Schumacher. L'Allemand effectua plusieurs tête-à-queue au cours de la journée, en raison d'une piste encore très grasse et glissante. "Tout a bien marché, explique-t-il pourtant. Je suis vraiment enthousiaste envers le nouveau tracé, il est très amusant, et je crois que l'épingle offre une vraie possibilité de se doubler. C'est un des meilleurs circuits sur lesquels j'ai couru."

Juan-Pablo Montoya, son coéquipier, termine la journée en septième place. " On a passé la séance à évaluer les pneus et à s'adapter au nouveau tracé, mais je ne suis pas encore très à l'aise ", admet le Colombien.

Entre les deux BMW WilliamsF1 -- Michelin, on trouve la Jaguar d'Eddie Irvine qui confirme sa bonne tenue de Magny-Cours. Pedro de la Rosa, son coéquipier, a connu une casse moteur le matin et se classe 15e.

Une bonne journée également pour les Panasonic Toyota, Allan McNish se classant neuvième. Son coéquipier Mika Salo, par contre, doit se contenter de la 18e position.

Les deux Mild Seven RenaultF1 n'étaient pas contre pas en forme en ce vendredi, Jenson Button se classant 19e et Jarno Trulli 20e. Les deux KL Minardi Asiatech ferment la marche, Mark Webber 21e et Alex Yoong 22e.

La journée vue par Michelin: Pascal Vasselon (Responsable du Programme Formule Un)

Que pouvez-vous nous dire sur le nouveau circuit d'Hockenheim? Quelles sont les différences par rapport à l'an dernier?

"Le circuit n'a rien de comparable par rapport à l'an dernier puisque la vitesse moyenne a largement chuté et le revêtement a été entièrement refait. Peu de voitures ont roulé sur ce nouveau tracé donc la piste était très sale notamment hors trajectoire. Nous avons eu une forte évolution du grip de la piste entre les deux séances, l'amélioration des temps en est d'ailleurs la preuve avec un gain de deux secondes entre le début et la fin de séance, ce qui est très inhabituel. "

Est-ce que l'une vos deux propositions Prime ou Option est plus adaptée au circuit?

"Nos partenaires ont testé les deux propositions pneumatiques mais il faut savoir que les conditions d'aujourd'hui aussi bien en terme de grip que de température au sol ne sont pas celles que nous prévoyons dimanche. Ceci ne facilite pas le choix pneumatique et il faut pouvoir anticiper avec l'ensemble de ces paramètres. "

Quelles sont les différences entre vos deux propositions pneumatiques?

"Les deux propositions sont assez différentes, notre objectif est d'analyser précisément qu'elles seront leurs évolutions en course. Aujourd'hui nous ne regardons pas forcément la solution la plus rapide mais celle qui sera la plus const ante dimanche. "

Vous n'avez jamais roulé sur ce nouveau circuit et pourtant vous amenez des pneumatiques adaptés? Comment procédez-vous pour définir votre choix?

"Nous nous basons sur les estimations qu'effectuent nos partenaires sur les temps au tour et les efforts que peuvent générer les pneus. C'est un procédé comparatif et nous essayons de situer ce circuit par rapport aux autres circuits connus. Le revêtement a été caractérisé par ailleurs. "

-michelin-

Be part of something big

Write a comment
Show comments
About this article
Series Formula 1
Drivers Eddie Irvine , Jarno Trulli , Jenson Button , Ralf Schumacher , Pedro de la Rosa , Michael Schumacher , Rubens Barrichello , Mark Webber , David Coulthard , Mika Hakkinen , Kimi Raikkonen , Allan McNish , Alexander Wurz , Mika Salo , Alex Yoong
Teams Ferrari , Mercedes , McLaren , Williams , Minardi