GP d'Allemagne Michelin course

Ralf Schumacher (BMW WilliamsF1 Team-Michelin) et Michelin remportent leur troisième victoire de la saison sur le circuit d'Hockenheim en Allemagne.Schumacher ne fut jamais inquiété par ses poursuivants dans la deuxième partie de la course et...

Ralf Schumacher (BMW WilliamsF1 Team-Michelin) et Michelin remportent leur troisième victoire de la saison sur le circuit d'Hockenheim en Allemagne.Schumacher ne fut jamais inquiété par ses poursuivants dans la deuxième partie de la course et il termine avec 46.1 secondes d'avance sur Rubens Barrichello au passage du drapeau à damier. Son équipier Juan Pablo Montoya prit un excellent départ et imposa son rythme dès les premiers tours, il était en mesure de se battre pour la victoire, mais il abandonna malheureusement au 25ème tour.

Depuis ses débuts en Formule Un c'est la première victoire que Ralf remporte à Hockenheim. Avec ce résultat, il repasse à la troisième place au classement du championnat du monde : "C'est une grande satisfaction de gagner ici à Hockenheim. Je n'ai jamais eu de chance sur ce circuit et c'est bien que cela change."déclarait-il.Ce fut un Grand Prix d'Allemagne incroyablement disputé, tout au moins dans ses deux premiers tiers, qui a tenu en haleine la foule d'Hockenheim.

Un premier départ vit un terrible accident entre la Prost Acer de Luciano Burti et la Ferrari de Michael Schumacher, en panne au milieu du peloton. Heureusement, les deux pilotes s'en sortirent indemnes, mais la course dut être interrompue pour dégager les débris laissés par le choc.Au deuxième départ, les deux Williams se sont parfaitement élancées, Juan-Pablo Montoya devant Ralf Schumacher, permettant à Michelin d'occuper les deux premières places du classement pendant les 22 premiers tours.

C'est alors, la mi-course atteinte, que Juan-Pablo Montoya stoppa pour effectuer son premier ravitaillement. Un problème avec son système de remplissage d'essence le laissa immobilisé pendant près de 30 secondes à son stand. Reparti 4e, le Colombien abandonna peu après, au 25e tour, sur problème moteur.

Ralf Schumacher se retrouva alors en tête, avec une avance très confortable sur Rubens Barrichello. Après le second ravitaillement de ce dernier, le pilote BMW WilliamsF1 Team compta plus de 46 secondes d'avance sur la Ferrari. Pour le vainqueur d'Imola et de Montréal, il ne restait plus qu'à baisser le rythme et rallier tranquillement l'arrivée pour décrocher sa troisième victoire de la saison. Qui est par la même occasion la troisième victoire de Michelin depuis son retour en F1, début 2001.

De nombreux abandons marquèrent ce Grand Prix difficile pour les mécaniques. C'est ainsi que 10 voitures seulement franchissent la ligne d'arrivée, 4 d'entre elles étaient équipées par Michelin et se classaient dans les points. Mild Seven Benetton Renault Sport parvint à placer ses deux voitures dans les points pour la première fois de la saison, et fait ainsi passer l'écurie de 1 à 6 points au championnat des constructeurs. Giancarlo Fisichella termine quatrième et Jenson Button cinquième.

Une bonne journée également pour l'écurie Prost Acer-Michelin, qui marque un point supplémentaire grâce à la sixième place de Jean Alesi.Fernando Alonso, qui fêtait ce jour-là son 20e anniversaire se classe 10ème. Tarso Marquès, son coéquipier, eut la chance de voir un deuxième départ se donner, sa voiture en panne ayant dû être retirée de la grille de départ. Finalement, le Brésilien de Minardi abandonna au 27e tour.Après son accident du premier départ, Luciano Burti prit part à la course au volant du mulet de l'écurie, mais il dut abandonner au 24e tour.Abandon également pour les deux Jaguar Racing qui auraient pu lutter pour le podium : Eddie Irvine au 17e tour, alors qu'il occupait la 14e place, et Pedro de la Rosa au cours du premier tour, lorsqu'il emboutit la Sauber de Nick Heidfeld au freinage.

La journée vue par Michelin :
Pierre Dupasquier (Directeur de la Compétition) :
Quatre monoplaces en Michelin dans le top 6. Satisfait ?

"C'est presque un carton plein ! Les performances des BMW.Williams ont été somptueuses tout le week-end, mais ce n'est pas tout. Le fait que les deux Mild Seven Benetton Renault Sport et la Prost Acer de Jean Alesi finissent en si bonne position, et le fait que ces monoplaces aient tourné dans des temps comparables à ceux des McLaren ou de la Ferrari de Michael Schumacher en course, nous montrent que Michelin était plutôt à l'aise à Hockenheim. Félicitations à nos partenaires pour cette excellente performance. Bravo également à tous les hommes de Michelin. Le résultat d'aujourd'hui est une belle récompense pour le travail fourni ces derniers mois."

Ces quatre monoplaces utilisaient-t-elles le même type de pneumatiques ?

"Ce n'est pas ce qui est important. Les deux versions disponibles donnaient de bons résultats et malheureusement les aléas de la course ne nous permettent pas d'améliorer beaucoup notre connaissance."

Après l'accident du premier départ, la course n'a pas été immédiatement interrompue. Etiez-vous inquiet ?

"Nous étions terrorisés. La piste, en effet, était un vrai champ de bataille. Il y aurait eu un vrai danger à relancer la course, à 350km/h, les monoplaces auraient roulé sur des débris de carbone. Ceux-ci, en effet, sont tranchants comme des lames de rasoir et font lentement leur chemin dans le pneumatique jusqu'à la crevaison. La direction de course, en déployant le drapeau rouge, a pris une sage décision."

Ferrari continuera avec votre concurrent jusqu'en 2004. En 2002, étendrez-vous votre collaboration à d'autres équipes que celles avec lesquelles vous êtes en contrat aujourd'hui ?

"Nous aurons l'entrée de Toyota mais pour le reste il est trop tôt pour en parler."

Pascal Vasselon, Responsable du Programme F1

"Quatre monoplaces dans les points, c'est notre meilleur résultat de la saison. Jaguar Racing a été malchanceux, car les deux monoplaces auraient pu lutter pour le podium. Dommage. Les produits que nous avons proposés ici étaient visiblement bien adaptés. Malgré la trêve du mois d'août nous avons de nombreux développements en cours, pas de vacances en perspective !"

-Michelin

Be part of something big

Write a comment
Show comments
About this article
Series Formula 1
Drivers Eddie Irvine , Giancarlo Fisichella , Jenson Button , Luciano Burti , Ralf Schumacher , Pedro de la Rosa , Michael Schumacher , Rubens Barrichello , Nick Heidfeld , Fernando Alonso , Tarso Marques
Teams Ferrari , Sauber , McLaren , Williams , Benetton , Minardi , Jaguar Racing