GP Belgique Michelin qualifications

RAIKKONEN PROCHE DE LA POLE C'est Michael Schumacher qui a signé la pole-position sur le toboggan de Spa-Francorchamps à l'occasion du Grand Prix de Belgique, 14ème épreuve du Championnat du Monde de Formule Un Kimi Räikkönen a hissé sa...

RAIKKONEN PROCHE DE LA POLE

C'est Michael Schumacher qui a signé la pole-position sur le toboggan de Spa-Francorchamps à l'occasion du Grand Prix de Belgique, 14ème épreuve du Championnat du Monde de Formule Un Kimi Räikkönen a hissé sa West McLaren Mercedes et ses pneus Michelin en première ligne. Au total, le manufacturier clermontois place neuf voitures dans le top 12.

Quel dommage que Kimi Räikkönen soit tombé sur une traînée de sable laissée quelques secondes plus tôt par Eddie Irvine, sinon, à l'analyse de ses chronos au premier et au dernier secteur, il est clair que le Finlandais était nettement plus rapide pour son quatrième tour lancé. S'il avait pu le terminer sans problème, il se serait sans doute emparé de la pole-position pour quelques fractions de seconde. Il dut cependant se contenter de la deuxième place, ce qui positionne tout de même sa West McLaren Mercedes en première ligne.

"C'est ma meilleure qualification de la saison," remarque le Finlandais."C'est bien, je suis content, mais ce serait mieux encore en pole-position. J'ai eu cette traînée de sable pendant mon dernier tour, ce qui m'a ralenti. A part ça, nous devons encore améliorer la voiture en conditions de course, mais nous devrions être en forme. Elle a l'air de bien fonctionner ici."

David Coulthard, son coéquipier, doit se contenter de la sixième position et se classe derrière les deux BMW WilliamsF1-Michelin, Ralf Schumacher précédant Juan-Pablo Montoya. Le Colombien, de son côté, était très déçu de se retrouver cinquième. "Ce n'est pas ce que j'avais prévu, se plaint-il. J'avais des problèmes avec l'équilibre de la voiture, et je n'ai pas pu améliorer autant que je l'espérais. En plus, pendant mon troisième tour rapide, Kimi Räikkönen m'a retardé et j'ai perdu du temps."

Au sein de l'écurie Mild Seven Renault F1, Jarno Trulli se qualifie septième, trois places devant son coéquipier Jenson Button. Chez Jaguar, le nouveau museau avant semble porter ses fruits, puisque Eddie Irvine se retrouve huitième et que Pedro de la Rosa se classe onzième. "Nous avions le sentiment que nous pouvions réussir quelque chose en qualification, mais tout a été mieux encore que prévu, se réjouit l'Irlandais. Tout le crédit en va à Michelin, qui a produit un mélange vraiment bon sur ce circuit."

Chez Panasonic Toyota, Mika Salo se qualifie neuvième et Allan McNish 13e. Les deux KL Minardi Asiatech, de leur côté, ferment la marche, Mark Webber se qualifiant 19e et Anthony Davidson 20e.

La journée vue par Michelin: Pierre Dupasquier (Directeur Michelin Compétition)

Vous avez déclaré hier que les essais libres n'étaient pas forcément le reflet des qualifications. Pourtant aujourd'hui les résultats sont similaires à ceux d'hier...

"Oui c'est exact, sauf qu'aujourd'hui nous n'avons pas signé le meilleur temps ... Il est satisfaisant de voir que neuf de nos voitures sont classées dans le top 12 et que toutes nos équipes sont extrêmement présentes en qualifications. Il faut maintenant attendre la course mais la performance et la constance de nos produits nous rendent assez optimistes."

Lors des essais d'hier, alors que les températures étaient élevées, la majorité de vos partenaires avaient privilégié l'option (B) -- Ce choix s'est-il confirmé aujourd'hui?

"Non. Nos deux versions pneumatiques seront utilisées en course et la répartition est de 50/50. Si la piste reste sèche avec des températures élevées, il sera intéressant de voir comment se comporteront nos pneus. Cela pourrait avoir une influence significative sur la course. "

Techniquement, avez-vous appris quelque chose aujourd'hui?

"Normalement le tracé d'un circuit a tendance a fortement évolué au cours du week-end, mais à Spa nous n'avons pas noté de réel changement entre hier et aujourd'hui. Les données récupérées en qualifications confirment les résultats que nous avons obtenus pendant les essais libres. "

Traditionnellement à Spa les stratégies sont de deux arrêts, mais avec le nouvel aménagement de l'entrée des stands les pilotes perdent moins de temps. Pensez-vous que cela puisse changer la tactique en course?

"D'après les simulations, une stratégie à deux arrêts semble plus favorable. La pénalité pour 10kg d'essence embarquée est très importante, autour de quatre dixièmes par tour. "

-michelin-

Be part of something big

Write a comment
Show comments
About this article
Series Formula 1
Drivers Eddie Irvine , Pedro de la Rosa , Michael Schumacher , David Coulthard , Kimi Raikkonen , Anthony Davidson , Allan McNish , Mika Salo
Teams Mercedes , McLaren , Williams , Minardi