British GP Michelin essais libres

Le "Home of British Motor Racing" -11ème épreuve du Championnat du Monde de la Formule Un - et son circuit de Silverstone est fidèle à sa réputation en matière météorologique ! vendredi, la température ambiante peinait aux ...

Le "Home of British Motor Racing" -11ème épreuve du Championnat du Monde de la Formule Un - et son circuit de Silverstone est fidèle à sa réputation en matière météorologique ! vendredi, la température ambiante peinait aux alentours de 13 degrés, tandis qu'une violente averse s'est abattue sur le circuit quelques minutes avant la fin des essais libres. Ce qui a quelque peu faussé le classement "normal" d'un vendredi, de nombreux pilotes attendant les derniers instants des essais pour faire exploser les temps.

Les pilotes de McLaren-Mercedes, Mika Hakkinen et David Coulthard décrochèrent les meilleurs temps de la séance. Le finlandais signa un chrono en 1m 22.827s - 0,067s plus rapide que son équipier. La bataille est rude pour la victoire entre Michael Schumacher (4ème) et David Coulthard - vainqueur du Grand Prix de l'an dernier- puisque 31 points les séparent au classement mondial.

Pedro de la Rosa (Jaguar Racing-Michelin) fut le plus rapide des pilotes Michelin et se classa à la 7ème place. L'espagnol subit quelques ennuis mécaniques dès la première partie de la session. Contraint à rentrer au stand, il n'a pu recouvrir la totalité de la séance.

Les autres pilotes Michelin : Ralf Schumacher (BMW WilliamsF1 Team- Michelin) terminait 8ème, Eddie Irvine (Jaguar Racing-michelin) 13ème, Jean Alesi (Prost Acer-Michelin) 14ème.

Juan Pablo Montoya sur l'autre BMW WilliamsF1 se classait 17ème et Luciano Burti (Prost Acer) 18ème.

Les deux Benetton Renault Sport de Jenson Button et Giancarlo Fisichella terminaient respectivement 19ème et 21ème .

Les European Minardi se classaient 20ème avec Fernando Alonso et 22ème avec Tarso Marques.

Illustration des conditions de la piste à la fin de la séance, tant la piste était détrempée : les deux pilotes BMW WilliamsF1 Team effectuèrent des tête-à-queue alors qu'ils composaient avec le réglage de leur châssis sur la piste. Burti et Alonso sortirent également de la piste. Alonso manqua les derniers instants de la session en sortant dans l'herbe mouillée.

Pour finir, le pilote Arrows, Enrique Bernoldi quitta la piste à "Copse" juste après le drapeau à damier !

La journée vue par Michelin :

Pierre Dupasquier (Directeur de la Compétition) :

Les essais que vous avez menés à Silverstone il y a un mois ont été moins positifs qu'à Magny-Cours, deux semaines plut tôt. Pourquoi ?

"Une performance est toujours le résultat de l'ensemble des constituants : moteur, châssis, aérodynamique, et pneumatiques. Nos produits, lors de ces tests, semblent avoir fonctionné convenablement comme aujourd'hui d'ailleurs. Tout est dans le "centrage", c'est à dire dans l'adaptation de l'offre pneumatique aux qualités de la voiture et à l'état de la piste."

Votre offre pour Silverstone a-t-elle été testée sur ce circuit ?

"Un type de pneu a tourné en essais ici. Nous avons également procédé à des ajustements d'architecture."

Avantages et inconvénients des types A et B :

"La solution tendre est peut-être un peu trop tendre pour les conditions de piste de ce matin. La solution plus rigide donne de bons résultats. Ce qui me surprend, c'est que nous avons été moins rapides ce matin que nous l'avons été en tests, mais cela a mieux été cet après-midi."

La pluie empêchera-t-elle la piste de s'adoucir, et donc d'utiliser le choix tendre ?

"Possible. Une alternance de pluie et de soleil oxyde la gomme qui se dépose sur la piste, et l'asphalte reste alors assez agressive. Mais le choix tendres/durs dépend également de la stratégie choisie par l'équipe."

Avez-vous pu développer votre offre "pluie" ?

"Oui. Malheureusement, la pluie est arrivée trop tard ce matin. Nous aurions aimé confirmer en conditions réelles certains des résultats enregistrés sur piste mouillée en essais. Nous avons toujours été excellents sous la pluie dans toutes les disciplines, et il n'y a aucune raison pour que cela change, mais nous devons nous adapter aux conditions spécifiques de la F1 actuelle."

-Michelin

Be part of something big

Write a comment
Show comments
About this article
Series Formula 1
Drivers Juan Pablo Montoya
Teams Mercedes , McLaren , Williams , Benetton , Minardi , Jaguar Racing