Belgian GP Michelin Saturday notes

Une première ligne entièrement Michelin Après une séance d'essais libres bousculées ce matin pour cause de brouillard - qui interdisait le décollage des hélicoptères de la sécurité - les 22 pilotes se sont élancés à l'assaut du ...

Une première ligne entièrement Michelin

Après une séance d'essais libres bousculées ce matin pour cause de brouillard - qui interdisait le décollage des hélicoptères de la sécurité - les 22 pilotes se sont élancés à l'assaut du circuit de Spa Francorchamps pour la séance qualificative et c'est Juan Pablo Montoya (BMW Williamsf1 Team) qui décroche la deuxième pole position de sa carrière en 1m52.072s suivit de son coéquipier Ralf Schumacher à 0,887s. Comme au Grand Prix d'Allemagne, les pilotes BMW WilliamsF1 Team partageront la première ligne.

Le Champion du Monde Michael Schumacher (Ferrari), qui pourrait battre le record du nombre de victoires en Grand Prix ce week-end, se classa à la troisième place à 2,6 secondes de Montoya.

"Tous ont fait un travail fantastique, la voiture a été superbe avec les pneus secs. Pendant les qualifs, j'ai essayé deux trains de pneus différents. Le premier tour était un tour pour assurer, on savait que la piste sécherait. Nous avons décidé de miser sur les pneus secs, et c'était la bonne direction." déclarait Juan Pablo.

Avec 5 voitures dans les 10 premières, ce fut un bon jour pour Michelin. Lors de sa deuxième sortie Heinz-Harald Frentzen se qualifia 4ème - meilleur résultat de la saison pour l'écurie française. Giancarlo Fisichella confirma la bonne forme des Benetton Renault Sport et signa le 08ème temps, sa plus belle performance de l'année. Pour la 4ème fois consécutive Pedro de la Rosa fut la plus rapide de l'écurie Jaguar Racing. Bien qu'il sortit de la piste dès le début de la séance, il est crédité du 10ème temps.

Pour les autres pilotes Michelin : Jenson Button terminait 15ème et second des Benetton Renault, Eddie Irvine (Jaguar Racing) 17ème , et Luciano Burti (Prost Acer) 18ème. Irvine ne put signer un bon temps en fin de séance quand la piste devint sèche, sa voiture présentant des problèmes techniques.

Les pilotes European Minardi, Fernando Alonso et Tarso Marques, devront attendre le collège des Commissaires qui décidera s'ils peuvent participer à la course bien qu'ils ne soient pas qualifiés dans les 107% de la pole position.

Il en est de même pour les pilotes de l'écurie Orange Arrows emmenée par ses pilotes Enrique Bernoldi et Jos Verstappen.

La journée vue par Michelin :
Pierre Dupasquier (Directeur de la Compétition) :
Quelle était la recette miracle, aujourd'hui ?

"Cette première ligne 100% Michelin est le fruit d'une recette simple : mettre le pneu qui convient au bon moment. La difficulté, aujourd'hui, était de savoir si la pluie prévue pour le milieu de la séance allait être importante ou pas. Michael Schumacher est sorti juste avant, mais l'averse attendue s'est révélée quasi-inexistante. La piste a finalement continué à sécher, et elle nous a permis d'utiliser des pneumatiques pour le sec. C'est là que nous avons fait la différence. Ceux-ci, en effet, ont fonctionné à merveille dans ces conditions spéciales : ils n'étaient pas aussi durs que les pneus prévus pour les températures élevées, donc moins violents dans leurs réactions. Le pneu choisi, nous l'avons conçu en pensant à Spa, et il s'est révélé très à l'aise. Il fonctionnera également tout à fait convenablement demain, même par temps sec."

Ce pneumatique à rainures était-il de type Prime (a) ou Option (b)?

"Nous n'avons pas caché que le Prime serait peut-être un petit peu à la limite par température fraîche. Il est donc facile de deviner que le pneu retenu aujourd'hui en qualifications était de type Option."

Les intermédiaires ont-ils mieux fonctionné qu'hier ?

"Non. Ils sont corrects mais pas suffisants. Nous devons encore travailler."

Avez-vous tiré un avantage de la séance d'essais que vous avez disputée avec Toyota il y a quelques jours ?

"Absolument pas, et je tiens à mettre les choses au point à ce sujet. Toyota ne connaît pas le pneumatique qui a été utilisé aujourd'hui. Cette équipe mène avant tout des tests analytiques, point par point, afin de mieux comprendre la F1. Elle n'a pas besoin de pneus de course pour le moment. Elle n'en est pas encore là. Prétendre le contraire, ne serait pas très honnête."

-Michelin

Write a comment
Show comments
About this article
Series Formula 1
Drivers Eddie Irvine , Jenson Button , Luciano Burti , Ralf Schumacher , Pedro de la Rosa , Jos Verstappen , Enrique Bernoldi , Michael Schumacher , Heinz-Harald Frentzen , Fernando Alonso , Tarso Marques
Teams Ferrari , Williams , Benetton , Minardi , Jaguar Racing