Australian GP: Michelin de GP Australie des qualifications

Michelin Grand Prix F1 Australie - Qualifications Cinq pilotes Michelin dans le "top" sept Pierre Dupasquier, Directeur de la Compétition : La séance a été perturbée par la pluie. Peut-on quand même récupérer quelques informations ...

Michelin Grand Prix F1 Australie - Qualifications
Cinq pilotes Michelin dans le "top" sept

Pierre Dupasquier, Directeur de la Compétition :

La séance a été perturbée par la pluie. Peut-on quand même récupérer quelques informations pertinentes ?

" Non, nous apprenons très peu car les conditions sont extrêmement changeantes, il est donc difficile d'établir des bases et des comparaisons qui soient crédibles. Cela dit, il est certain que nous avons franchi un cap avec nos pneus pluie, ils sont dans l e coup !. Nous avons encore des progrès à réaliser sur nos intermédiaires. "

Etes-vous satisfait des qualifications d'aujourd'hui

" Compte tenu du déroulement de la séance et le peu de temps durant lequel la piste est restée constante, elle s'est assez bien déroulée. Nous sommes donc satisfaits des résultats de nos partenaires, BMW WilliamsF1 Team, West McLaren-Mercedes et Mild Seven Renault F1 "

5 voitures Michelin dans le top 10, c'est une belle performance ?

" Oui, mais il est encore trop tôt pour établir des statistiques. Cela dit, au point de vue des performances pures, pour une première confrontation, cette séance est intéressante. Il y a Ferrari et les autres et parmi les autres, nous sommes là ! "

Que pensez-vous de ce premier Grand Prix avec McLaren ?

" Nous avons effectué de nombreux essais hivernaux avec la monoplace 2001 mais peu avec le chassis 2002. Nous devons encore beaucoup travailler pour que les choses s'harmonisent et s'optimisent encore mieux . "

Toyota, un autre de vos nouveaux partenaires qui effectue ses débuts en F1 ce week-end. Quelles sont vos premières impressions ?

" C'est très encourageant. Ils n'ont souffert d'aucuns incidents mécaniques, cela démontre que la voiture a été travaillée très intelligemment. C'est un circuit nouveau pour eux, de nouveaux pneus mais c'est une bonne première approche. "

Une très belle performance de Mark Webber avec KL Minardi Asiatech ?

" Il est très vite, intelligent et responsable. Il est un des nombreux nouveaux éléments pour Minardi cette saison et peut réellement contribuer positivement aux évolutions futures de cette équipe. "

Finalement, quelle est votre préférence pour demain ? piste sèche ou humide ?

" Bien qu'il y ait certains de nos développeurs qui souhaiteraient acquérir des données lors de conditions de course sous la pluie, nous avons quand même une meilleure expérience avec nos pneus secs. Pour ma part, je ne souhaite pas que la pluie revienne. "

Resumé :

La séance d'essais qualificatifs du Grand Prix d'Australie s'annonçait passionnante quand la pluie est venue mettre d'un seul coup le terme à tout espoir d'améliorer les chronos. Il restait alors 25 minutes à couvrir C'est le brésilien Rubens Barrichello qui signa sa quatrième pole-position de sa carrière suivit de Michael Schumacher Curieusement, toutes ses poles ont été décrochées par des conditions météo changeantes.

Les adversaires des Ferrari ne sont toutefois pas très loin : Premier des pilotes chaussés de pneus Michelin, Ralf Schumacher pointe ainsi à 4 dixièmes de la pole-position sur sa BMW WilliamsF1.

La météo, ce week-end, ne ressemble en rien à celle dont Melbourne avait habitué le petit monde de la Formule 1 ces dernières années. En lieu et place des 26 à 30 degrés habituels, c'est un temps maussade qui règne sur la région depuis le début de la semai ne et une température de 16 degrès.

Après un léger crachin sur le coup de midi, la séance qualificative avait pourtant débuté sur le sec, permettant aux pilotes d'effectuer un ou deux tours lancés dans de bonnes conditions. C'est ainsi que Rubens Barrichello a signé le meilleur chrono juste avant la pluie, 5 millièmes de seconde seulement devant Michael Schumacher. Les deux Ferrari ont ainsi monopolisé la première ligne de la grille de départ. Ralf décrocha la troisième place.

L'Allemand précède les deux pilotes West McLaren-Mercedes, David Coulthard devant Kimi Räikkönen. Juan-Pablo Montoya, sur la deuxième BMW WilliamsF1 et Jarno Trulli, 7e sur la première Renault, complètent un joli tir groupé pour Michelin avec 5 voitures da ns les 7 premières.

Jenson Button, sur la deuxième Renault F1, s'est qualifié en 11e place, tandis que l'écurie Panasonic Toyota Racing a parfaitement réussi son premier examen de passage en F1 : Mika Salo est parvenu à se hisser à la 14e place de la grille, tandis que son co équipier Allan McNish, pour son premier Grand Prix, signait le 16e chrono.

Les deux Minardi de Mark Webber et d'Alex Yoong se classaient respectivement 18e et 21e, encadrant les deux Jaguar d'Eddie Irvine et Pedro de la Rosa.

Le dernier venu, Takuma Sato (Jordan-Honda) aura besoin d'une autorisation spéciale pour prendre le départ du Grand Prix. Le pilote Japonais a endommagé sa monoplace lors de la première session du matin et n'a pu se qualifier dans les 107 pour cent de la p ole position avec la voiture de réserve.

Be part of something big

Write a comment
Show comments
About this article
Series Formula 1
Drivers Eddie Irvine , Takuma Sato , Jarno Trulli , Jenson Button , Ralf Schumacher , Pedro de la Rosa , Michael Schumacher , Rubens Barrichello , Mark Webber , Kimi Raikkonen , Allan McNish , Mika Salo , Alex Yoong
Teams Ferrari , Mercedes , McLaren , Williams , Toyota Racing , Minardi , Jordan