Pr?sentation du Lacuna Seca (USA) par Michelin

Colin Edwards seul face à Troy Bayliss Le Texan Colin Edwards (Castrol Honda-Michelin) arrive à Laguna Seca en étant le seul pilote actuellement capable de lutter contre Troy Bayliss (Ducati Infostrada-Michelin) pour le leadership du ...

Colin Edwards seul face à Troy Bayliss

Le Texan Colin Edwards (Castrol Honda-Michelin) arrive à Laguna Seca en étant le seul pilote actuellement capable de lutter contre Troy Bayliss (Ducati Infostrada-Michelin) pour le leadership du Championnat du Monde Superbike. Avec 15 podiums consécutifs, Edwards réalise une très belle saison (son moins bon résultat en 16 courses étant une 4ème place). Mais l'Australien Bayliss met la barre très haute avec 13 victoires remportées à l'occasion de ces mêmes 16 courses, ce qui fait que l'écart au classement pr ovisoire est de 49 points en faveur du pilote Ducati. Neil Hodgson est 3ème à 166 points du leader.

Alors qu'il reste 10 courses à disputer, Troy Bayliss peut grâce à ses 13 victoires acquises depuis le début de la saison viser le record historique de Doug Polen (17 victoires en 1991 sur Ducati). On rappellera également les 13 victoires de Carl Fogarty ( Ducati-Michelin) en 1995.

Depuis que le Championnat du Monde Superbike a été créé en 1988, les pilotes équipés de pneus Michelin ont remporté 239 victoires en 353 courses et 9 titres mondiaux sur 13 attribués.

Lors des 16 courses déjà disputées en 2002, Michelin en a gagné 15 (dont 7 fois aux 3 premières places). Sur les 48 pilotes qui sont montés sur le podium cette année, 35 d'entre eux portaient une casquette Michelin.

Interview Colin Edwards

Colin, quel est votre sentiment concernant la course de Laguna Seca ?

"Je ressens de l'excitation. C'est la première année où je pense avoir la possibilité de gagner en allant à Laguna. Cela a toujours été difficile. Il y a beaucoup d'amis et de membres de ma famille avec qui je dois rattraper le temps perdu. C'est difficil e. Cette année la moto marche bien , les pneus marchent fantastiquement, donc je suis excité."

Cette saison, vous avez déjà terminé 15 fois sur le podium en 16 courses. Vous attendiez-vous à une lutte aussi dure avec Troy Bayliss pour la tête du Championnat ?

"Je savais que ce ne serait pas facile. C'est dur chaque week-end. Depuis que je suis en mondial Superbike, le dicton est que si vous battez le plus rapide des pilotes Ducati, vous pouvez être Champion du Monde. Et il y en a toujours un rapide. Que ce soi ent Fogarty, Bostrom, Bayliss ou un autre, si vous battez le plus rapide vous pouvez gagner le championnat. Donc je continue d'attaquer comme je l'ai fait jusqu'à présent."

Vous attendiez-vous à ce que seuls deux pilotes, vous et Bayliss, soient devant ?

"Non. J'attendais plus de Xaus, Haga, Bostrom et Hodgson. Mais pour être honnête le développement des pneus Michelin a des kilomètres d'avance sur Dunlop. Je pense que nous avons maintenant un avantage. J'en suis même sûr, il n'y a pas de question. Au déb ut de la saison, je pensais que nous serions toujours ensemble tous les six, mais les choses se sont avérées différentes."

L'an dernier à Sugo les pneus Michelin n'ont pas été très performants. Cette année ils ont gagné, merci encore à vous. Pensez-vous qu'il en sera de même à Laguna Seca ?

"J'en suis certain. Ce n'est pas une question de " peut-être " ou de " j'espère ", ce sera beaucoup mieux. Le développement des pneus Michelin fait qu'ils marchent partout. Par exemple en Allemagne à Lausitz, mon pneu était le même au premier comme au dern ier tour, sans diminution de performance. Quand vous avez un pneu comme ça, ça vous simplifie les choses. Ce sera bon pour Laguna, pas de question."

Le circuit de Laguna Seca et les pneumatiques

"Laguna Seca est un circuit délicat pour nous car nous y roulons très peu, explique Nicolas Goubert, responsable Michelin Compétition pour la moto. Même cette année où nous sommes en SBK AMA avec Pascal Picotte, nous n'avons pas participé aux séances d'ess ais hivernales, n'ayant démarré avec Pascal Picotte qu'après Daytona. Nous ne sommes donc pas revenus à Laguna Seca avec des SBK depuis la manche du mondial 2001. Cependant, nous savons que nous avons beaucoup progressé depuis un an notamment sur le pneu avant qui est très important par exemple dans le Corkscrew. De plus, quand vous équipez des pilotes comme Troy Bayliss et Colin Edwards, vous savez que vous avez toutes vos chances. "

Troy Bayliss : " Je n'ai jamais eu beaucoup de succès ici. J'aime ce circuit, c'est un bon circuit, mais il n'a jamais été très gentil avec moi jusqu'à présent, même si j'y ai obtenu ma première pole position en mondial Superbike. Je souhaite améliorer par rapport à l'an dernier. "

Colin Edwards : " J'aime ce circuit. C'est un peu tendu quand vous connaissez beaucoup de monde, comme des amis connus lors des débuts en course, qu'on essaie de se maintenir au courant. Il y a beaucoup de pression sur les deux pilotes américains. Mais c'e st absolument un bon circuit. Je ne pense pas que Michelin ait jamais été le meilleur ici, mais cette année nous prenons un nouveau départ. "

Ruben Xaus : " C'est un circuit très intéressant, sur lequel les pilotes locaux ont beaucoup d'expérience. Le championnat américain a un très bon niveau. Colin Edwards, Troy Bayliss et Noriyuki Haga y ont plus d'expérience que moi qui y roulait l'an dernie r pour la première fois. Dunlop a une bonne connaissance de la piste, mais je sais que Michelin a beaucoup travaillé. Laguna Seca est une piste très technique où je pense pouvoir finir parmi les cinq premiers. "

Le Laguna Seca Raceway a été construit en 1957 par la SCRAMP, abréviation de la Sports Car Racing Association of the Monterey Peninsula. Ce circuit présente une grande variété de difficultés dont les concepteurs de pneumatiques doivent tenir compte. On tro uve en effet des virages très lents comme le Turn 2 qui est une épingle à gauche passant à environ 80 km/h, mais aussi des courbes nettement plus rapides. L'enfilade qui suit le Corkscrew est également très intéressante car elle se déroule entièrement en d escente. Le relief est un élément important sur cette piste de Laguna Seca, avec une pente maximale de 30 % en descente. La longueur de la piste a été augmentée en 1988 de 2,9 km à 3,6 km (de 1,9 à 2,2 miles) afin de pouvoir y disputer sur la distance néce ssaire des épreuves faisant partie des Championnats du Monde moto (Grand Prix de 1988 à 1994, puis Superbike depuis 95).

L'une des difficultés auxquelles doivent faire face les techniciens Michelin ne provient pas de la piste elle-même, mais de la répartition de l'équipement des équipes. La plupart des top teams roulent en effet en pneus Dunlop (firme intégrée au groupe amér icain Goodyear). Le nombre élevé de pilotes utilisant ces enveloppes permet donc au concurrent de Michelin d'effectuer des essais de mise au point et de développement beaucoup plus nombreux, ceci notamment à l'occasion de courses du championnat national am éricain qui se déroulent à Laguna Seca. Michelin, équipant un nombre nettement moins élevé de pilotes, dispose donc de moins de facilité pour développer ses produits.

Laguna Seca est situé en Californie 185 km au Sud de San Francisco et 480 km au Nord de Los Angeles. Il est à environ 15 km à l'Est de Monterey, près de Carmel et de Pebble Beach.

Temps de référence

Record des essais chronométrés officiels (en 2001)
1'25.248 par Ben Bostrom (Ducati) à la vitesse moyenne de 152,449 km/h

Record de la Superpole (en 2001)
1'25.705 par Ben Bostrom (Ducati) à la vitesse moyenne de 151,636 km/h

Record du tour (meilleur temps en course en 1999)
1'25.185 par Anthony Gobert (Vance & Hines Ducati) à la vitesse moyenne de 152,560 km/h

10ème manche du Championnat du Monde Superbike : Le 28 juillet à Brands Hatch (Royaume-Uni

-michelin-

Write a comment
Show comments
About this article
Series WSBK

User photos

Canali

Canali

11 photos
bane41

bane41

6 photos
Evan_DeCiren

Evan_DeCiren

7 photos
muratodentro

muratodentro

91 photos
boulcoco

boulcoco

31 photos
User140

User140

5 photos
Upload photo