Michelin sommaire du Imola

Colin Edwards (Castrol Honda-Michelin) Champion du Monde A l'issue de deux superbes courses, l'Américain Colin Edwards s'impose face à son rival Troy Bayliss (Ducati Infostrada-Michelin), auteur lui aussi de deux manches magnifiques. Grâce...

Colin Edwards (Castrol Honda-Michelin) Champion du Monde

A l'issue de deux superbes courses, l'Américain Colin Edwards s'impose face à son rival Troy Bayliss (Ducati Infostrada-Michelin), auteur lui aussi de deux manches magnifiques. Grâce à Ruben Xaus (Ducati Infostrada-Michelin) deux fois troisième, Michelin place pour la 10ème fois cette année ses trois pilotes aux trois premières places.

Warm up :

Colin Edwards est le plus rapide en 1'53.139, sur une piste encore légèrement humide par endroits. Ruben Xaus est 2ème en 1'53.3 devant Neil Hodgson (GSE Racing Ducati) en 1'54.4 et Troy Bayliss en 1'54.5.

1ère manche :

Le départ est retardé de 5 minutes pour permettre à Neil Hodgson de changer de machine en raison d'un problème mécanique rencontré lors du tour de reconnaissance. Colin Edwards prend un excellent départ et boucle le premier tour en tête devant Troy Bayliss, Neil Hodgson, Ruben Xaus et Noriyuki Haga (Aprilia). Malgré des essais difficiles, Bayliss se maintient au contact d'Edwards, alors que Xaus ravit la 3ème position à Neil Hodgson. Au 11ème tour, Neil Hodgson chute sans gravité, mais sa machine a perdu de l'huile et la direction de la course présente le drapeau rouge aux pilotes. Colin Edwards possède alors 0.749 d'avance sur Troy Bayliss, 6.3 sur Ruben Xaus et 9.9 sur Neil Hodgson, le classement étant établi sur le tour précédent la chute du Britannique.

Le 2ème départ voit Colin Edwards réaliser de nouveau le meilleur départ. Mais encore une fois Troy Bayliss s'accroche à la roue arrière du Texan. Les deux leaders vont alors se doubler plusieurs fois, offrant aux très nombreux spectateurs une course haletante. Finalement Bayliss s'impose pour 2 dixièmes, ce qui permet à Edwards de remporter l'épreuve pour 5 dixièmes au classement établi par addition des temps. Ruben Xaus est 3ème.

" Ce fut une course fantastique, déclarait Edwards après l'arrivée. Je savais que malgré ses essais difficiles, Troy Bayliss serait présent en course. Il m'a donné beaucoup de fil à retordre ! Ma moto a été parfaite, de même que mes pneus. Avec désormais 6 points d'avance au championnat, je suis confiant pour la 2ème manche. "

Troy Bayliss est un peu déçu : " J'ai tout donné, mais ça n'a pas suffi. Le retard pris lors des essais, en raison en particulier de la pluie, a été pénalisant. Mais je peux encore être Champion du Monde et je ferai tout pour obtenir ce titre en 2ème manche. "

Ruben Xaus doit se contenter de la 3ème place : " J'ai eu des problèmes d'embrayage au départ et cela m'a empêché de me mêler à la lutte pour la victoire. C'est dommage car je tournais en course dans les mêmes temps que Troy et Colin. "

2ème manche :

Neil Hodgson prend un excellent départ devant Troy Bayliss et Colin Edwards. Mais le Britannique se fait rapidement doubler par les deux leaders du championnat, seulement séparé par 6 points à l'avantage de Colin Edwards. Edwards et Bayliss se livrent alors un duel extraordinaire qui fait se lever dans les tribunes les 97 000 spectateurs présents à Imola. Ruben Xaus, 3ème, tente de s'intercaler entre Edwards et Bayliss, se rapprochant à 0.5 des leaders. Mais il doit rendre la main en fin de course. Dans les derniers hectomètres, Bayliss glisse légèrement de l'arrière à l'accélération et Colin Edwards franchit le premier la ligne d'arrivée, remportant son deuxième titre mondial. Il est important de noter le superbe nouveau record de la piste établi par Troy Bayliss en 1'48.349 au 13ème tour (ancien record : 1'48.717 par Colin Edwards au 17ème tour de la 1ère manche).

" Ce fut une course magnifique, déclarait le Texan. Troy est un adversaire de très grande valeur et il ne s'avoue jamais vaincu. Je suis particulièrement fier de m'être imposé face à un tel pilote. Cette course d'Imola restera pour moi un fabuleux souvenir Merci à Honda de m'avoir fourni une si bonne moto, merci à mon team pour la perfection du travail et merci à Michelin pour m'avoir équipé avec des pneumatiques aussi bons tout au long de la saison. "

Depuis que le Championnat du Monde Superbike a été créé en 1988, les pilotes équipés de pneus Michelin ont remporté 252 victoires en 367 courses. Lors des 26 courses disputées en 2002, Michelin en a gagné 25 (dont 10 fois aux 3 premières places). Sur les 78 pilotes qui sont montés sur le podium cette année, 57 d'entre eux portaient une casquette Michelin, tout cela en équipant quatre pilotes.

-michelin-

Write a comment
Show comments
About this article
Series WSBK

Latest wsbk photos

Losail

Losail

5 photos
Jerez

Jerez

14 photos
Laguna Seca

Laguna Seca

181 photos
Sepang

Sepang

8 photos
Donington Park

Donington Park

262 photos
Imola

Imola

10 photos
Assen

Assen

21 photos
Phillip Island

Phillip Island

27 photos
View more wsbk photos

User photos

Canali

Canali

11 photos
bane41

bane41

6 photos
Evan_DeCiren

Evan_DeCiren

7 photos
muratodentro

muratodentro

91 photos
boulcoco

boulcoco

31 photos
User140

User140

5 photos
Upload photo