Circuit de Phillip Island, Michelin

Championnat du Monde Superbike - 3Ëme manche Circuit de Phillip Island Australie - 22 avril 2001 Deux pilotes australiens en tÍte du mondial Superbike Que peut-il arriver de mieux aux amateurs australiens de Superbike et aux organisateurs de...

Championnat du Monde Superbike - 3Ëme manche
Circuit de Phillip Island Australie - 22 avril 2001

Deux pilotes australiens en tÍte du mondial Superbike
Que peut-il arriver de mieux aux amateurs australiens de Superbike et aux organisateurs de Phillip Island que l'actuelle domination de Troy Corser (Aprilia Axo) et de Troy Bayliss (Ducati Infostrada- Michelin) sur le dÈbut du mondial SBK 2001 ? Avec 82 points, Corser ne possËde que 2 points d'avance sur Bayliss, alors que le 3Ëme Ben Bostrom (Ducati L&M) est 28 points du leader. QuatriËme, le Champion du Monde en titre Colin Edwards (Castrol Honda-Michelin) est 34 points. TrËs belle lutte aussi pour le classement constructeurs, avec actuellement 85 points pour Ducati et 82 pour Aprilia.

Lors de la derniËre Èpreuve, disputÈe Kyalami en Afrique du Sud, Colin Edwards s'est imposÈ en premiËre manche. Lors de la seconde course, l'ancien record du tour dÈtenu par Carl Fogarty (Ducati Infostrada-Michelin) en 1'43.224 fut battu quatre fois, coup de centiËmes de seconde : aprËs une attaque initiale de Colin Edwards, son coÈquipier Tadayuki Okada (Castrol Honda-Michelin) portait le record officiel de la piste 1'42.943. Edwards rÈpliquait en 1'42.934 avant que Bostrom ne prenne l'avantage en 1'42.928 ! A noter que Troy Bayliss semble Ítre provisoirement abonnÈ au chiffre 2 : Il rÈalisait Kyalami le 2Ëme temps absolu du week end lors de la Superpole, et ses quatre 2Ëmes places obtenues en quatre courses lui permettent actuellement d'Ítre 2Ëme du mondial 2 points du leader. Mais attention car dans le numÈro "21" que porte le pilote Ducati en course, il y a un "2"Ö mais aussi un "1" !

Ruben Xaus (Ducati Infostrada-Michelin), nouveau venu cette annÈe en mondial Superbike, poursuit son apprentissage de la catÈgorie en figurant parmi les 10 premiers du gÈnÈral provisoire. Les 3 premiers pilotes privÈs sont Giovanni Bussei (Ducati NCR-Michelin) 12Ëme aprËs Kyalami, le jeune Australien de 19 ans Broc Parkes (Ducati NCR-Michelin) 13Ëme et Robert Ulm (Ducati Gerin WSBK Team- Michelin) 14Ëme.

Le mondial Superbike en Australie et Michelin
Sur 24 courses du Championnat du Monde Superbike disputÈes en Australie, 17 ont ÈtÈ gagnÈes par des pilotes locaux, dont 9 d'entre eux ÈquipÈs de pneus Michelin. En 1988, lors de la premiËre annÈe du Championnat, les 2 manches de líÈpreuve australienne, alors courue Oran Park, furent remportÈes par Mick Doohan (Yamaha-Michelin). Ensuite Peter Goddard (Yamaha-Michelin) et Michael Dowson (Yamaha-Michelin) s'imposËrent en 1989. Phillip Island en 1990 vit la victoire de Rob Phillis (Kawasaki-Michelin). En 95 (1 fois) et 99 (2 fois) Troy Corser termina premier sur Ducati-Michelin. Lían dernier Anthony Gobert (MVR Bimota Experience-Michelin) gagnait la premiËre manche. Il est noter qu'aprËs avoir remportÈ ensemble les 2 manches en 88, Mick Doohan et Michelin continuËrent avec bonheur leur collaboration, le grand champion australien remportant ultÈrieurement 5 titres mondiaux en Grands Prix 500. Sur sa Honda 500 NSR, il Ètablit en 1997 le record de Grands Prix gagnÈs en une seule saison avec un total de 12 victoires, Ètablissant Ègalement un record pour le plus grand nombre de points marquÈs en une annÈe avec 340, ceci toutes cylindrÈes de Grand Prix confondues. Michelin est Ègalement heureux d'avoir ÈquipÈ Wayne Gardner lors de l'obtention de son titre mondial 500 cm3 en 1987, ce qui permet de constater que la totalitÈ des 6 titres mondiaux obtenus en GP 500 par les champions australiens l'ont ÈtÈ avec Honda et Michelin. En Superbike, le seul titre obtenu jusqu' prÈsent par un pilote australien l'a ÈtÈ en 1995 par Troy Corser avec Ducati et Michelin. <pre> Classement provisoire du mondial SBK 2001 Pos. Pilotes Constructeurs Points Pt Pt Total SPA RSA 1 T. Corser Aprilia 82 50 32 2 T. Bayliss Ducati 80 40 40 3 B. Bostrom Ducati 54 16 38 4 C. Edwards Honda 48 23 25 5 G. Lavilla Fuchs 45 27 18 6 P. Chili Suzuki 36 18 18 7 R. Laconi Aprilia 31 13 18 8 A. Yanagawa Fuchs 29 18 11 9 R. Xaus Ducati 26 8 18 10 S. Chambon Suzuki 24 12 12 11 N. Hodgson Ducati 24 11 13 12 G. Bussei Ducati 12 12 13 B. Parkes Ducati 12 3 9 14 R. Ulm Ducati 11 4 7 15 M. Borciani Ducati 9 8 1 16 J. Toseland Ducati 9 7 2 17 H. Izutsu Kawasaki 7 7 0 18 L. Pedercini Ducati 7 5 2 19 S. Martin Ducati 5 5 0 20 J. Borja Yamaha 4 4 0 21 M. Malatesta Kawasaki 3 3 22 J. Rodriguez Honda 1 1 0 23 B. Stey Honda 1 1

Attribution des points au championnat 1 25 points 6 10 points 11 5 points 2 20 points 7 9 points 12 4 points 3 16 points 8 8 points 13 3 points 4 13 points 9 7 points 14 2 points 5 11 points 10 6 points 15 1 point </pre> Supersport : Curtain et Vermeulen suivre
Si les pilotes Michelin, dÈtiennent en mondial Superbike Phillip Island le meilleur temps des essais (avec Carl Fogarty l'an dernier), de la Superpole et le record du tour (avec Troy Corser depuis 99), les performances en Supersport sont Ègalement notables : le meilleur temps en essais officiels l'an dernier revenait Ruben Xaus (Ducati Infostrada-Michelin Pilot) alors que le record du tour Ètait Ètabli par James Whitham (Yamaha Belgarda-Michelin Pilot). Il est noter que Xaus est cette annÈe passÈ en Superbike, alors que Whitham a changÈ de partenaire pour ses pneumatiques.

Lors de l'unique Èpreuve disputÈe en Supersport cette saison ( Valence, Espagne), l'Australien le mieux placÈ Ètait Kevin Curtain (Honda BKM-Michelin Pilot) qui terminait 5Ëme Valence devant son compatriote Carl Muggeridge (Suzuki Alstare) 6Ëme. Le leader du championnat est Pere Riba (Honda Ten Kate). On suivra Phillip Island avec attention Chris Vermeulen (Castrol Honda- Michelin Pilot) natif de Brisbane et qui rÈside Yandina (Queensland), qui a rÈalisÈ Valence le 6Ëme temps en course. Et bien s r meilleurs vúux de convalescence Adam Fergusson (Alfa Technik Castrol Honda-Michelin Pilot) victime d'une fracture du bassin l'hiver dernier. <pre> Classement provisoire du mondial Supersport Pos. Pilotes Constructeurs Points Points TOTAL SPA 1 P. Riba Honda 25 25 2 P. Bontempi Yamaha 20 20 3 C. Kellner Yamaha 16 16 4 K. Fujiwara Suzuki 13 13 5 K. Curtain Honda 11 11 6 K. Muggeridge Suzuki 10 10 7 C. Cogan Yamaha 9 9 8 V. Guareschi Ducati 8 8 9 F. Pirovano Suzuki 7 7 10 W. Daemen Yamaha 6 6 11 A. Pitt Kawasaki 5 5 12 P. Casoli Yamaha 4 4 13 C. Lindholm Yamaha 3 3 14 J. Hanson Yamaha 2 2 15 F. Foret Honda 1 1

Les partenaires Michelin en Superbike et Supersport Superbike DUCATI Team InfoStrada Ducati T. Bayliss - R. Xaus HONDA Team Castrol Honda C. Edwards - T. Okada

Private teams DUCATI TEAM N.C.R DUCATI G. Bussei -B. Parkes YAMAHA TEAM PANAVTO J. Borja DUCATI GERIN WSBK TEAM R. Ulm

Supersport DUCATI Team Ducati Motorola V. Guareschi - D. Thomas HONDA Team Castrol Honda C. Vermeulen HONDA Team Honda BKM K. Curtain - I. Goi HONDA Team Honda Alpha Technic A. Fergusson - M. Barth </pre> Le circuit de Phillip Island et les pneumatiques
Alors que les amateurs de sports mÈcaniques utilisaient les routes proches de Phillip Island pour leur loisir dans les annÈes 20, le premier Grand Prix d'Australie automobile y eut lieu en 1928 sur un parcours de 6,5 miles. Dans l'esprit du Tourist Trophy, les motos y disputËrent leur premiËre compÈtition en 1931 sur une piste longue de 12 miles. Le circuit permanent a ÈtÈ inaugurÈ en 1956.

Long de 4,445 km, ce circuit de Phillip Island comprend des Èpingles (rayon minimum : 23 m) comme des courbes rapides (rayon maximum : 207 m). Les courbes rapides gauche sont nettement plus nombreuses que les virages droite qui ne sont que deux : le "Honda Corner" et le "Turn 10". Dans les virages gauche les plus rapides, comme celui qui prÈcËde la ligne droite des stands ("Turn 12"), les pneumatiques sont soumis des tempÈratures supÈrieures la normale. Ainsi, un slick arriËre fonctionne gÈnÈralement au-dessus de 80 et Phillip Island sa tempÈrature les dÈpasse trËs nettement. On utilise donc des pneus bi-composants. "Ce sont des pneus dont les rigiditÈs de gomme sont diffÈrentes entre la gauche et la droite, explique Jean HÈrissÈ, responsable Michelin CompÈtition Superbike. On utilise la gomme la plus rigide gauche et la moins rigide droite quand la majoritÈ des virages sont gauche."

"La fabrication des pneus bi-composants n'est pas beaucoup plus difficile que celle d'un pneu classique. Il faut disposer de la machine appropriÈe et du savoir-faire nÈcessaire. On doit en particulier soigner le mariage des diffÈrentes gommes."

A Phillip Island, le pilote doit se prÈoccuper de ses pneus, pour ne pas trop les solliciter. Certains sont meilleurs que díautres ce petit jeu, notamment ceux qui sont un peu plus lÈgers sur la poignÈe de gaz.

L'intendance
Michelin amËne pour cette course australienne un total de 2000 pneumatiques pour piste sËche ou humide.

Trois dimensions sont disponibles pour les Superbikes : 19 / 67-420 (16,5 pouces) pour l'arriËre en slicks, en pneus pluie et en intermÈdiaires. A l'avant, les pilotes peuvent choisir entre les 12 / 60-17 (17 pouces) et les 12 / 60-420 (16,5 pouces). Il y a un total de 800 pneus pour piste sËche, 200 pneus pluie et 100 intermÈdiaires.

Pour la catÈgorie Supersport, seront mis disposition 900 pneus Michelin Pilot Race de dimensions 120 / 70 ZR 17 et 180 / 55 ZR 17. Les pneus destinÈs une piste sËche sont homologuÈs pour un usage routier. Les pneus pluie n'ont pas besoin d'homologation.

Le personnel prÈsent sur place comprend un responsable, trois techniciens, huit monteurs (dont trois Australiens) et un attachÈ de presse. <pre> Phillip Island en chiffres Superbike Meilleur temps en essais officiels (en 2000) 1'33.159 par Carl Fogarty (Ducati Infostrada-Michelin) la vitesse moyenne de 171,771 km/h

Record de la Superpole (en 1999) 1'32.193 par Troy Corser (Ducati Performance-Michelin) la vitesse moyenne de 173,570 km/h

Record du tour (meilleur temps en course en 1999) 1'33.019 par Troy Corser (Ducati Performance-Michelin) la vitesse moyenne de 172,029 km/h

RÈsultats de la premiËre manche en 2000 1- Anthony Gobert (MVR Bimota Experience-Michelin) les 22 tours (97,790 km) en 40'48.406 la vitesse moyenne de 143,785 km/h 2- Carl Fogarty (Ducati Infostrada-Michelin) 29.542 3- Vittoriano Guareschi (Yamaha WSBK Team-Michelin) 41.205 4- Lucio Pedercini (Pedercini Ducati-Michelin) 52.174 5- Colin Edwards (Castrol Honda-Michelin) 56.985

RÈsultats de la deuxiËme manche en 2000 1- Troy Corser (Aprilia Racing) les 15 tours (66,675 km) en 25'45.786 la vitesse moyenne de 155,280 km/h 2- Noriyuki Haga (Yamaha WSBK) 1.994 3- Pierfrancesco Chili (Suzuki Alstare) 4.330 4- Gregorio Lavilla (Kawasaki Racing) 23.592 5- Colin Edwards (Castrol Honda-Michelin) 23.604

Supersport Meilleur temps en essais officiels en 2000 1'36.995 par Ruben Xaus (Ducati Infostrada-Michelin Pilot) la vitesse moyenne de 164,978 km/h

Record du tour (meilleur temps en course en 2000) 1'37.752 par James Whitham (Yamaha Belgarda-Michelin Pilot) la vitesse moyenne de 163,700 km/h au 8Ëme tour

RÈsultats de la course en 2000 1- James Whitham (Yamaha Belgarda-Michelin Pilot) les 21 tours (93,345 km) en 37'39.549 la vitesse moyenne de 148,721 km/h 2- Paolo Casoli (Ducati Infostrada-Michelin Pilot) 8.383 3- StÈphane Chambon (Suzuki Alstare) 10.177 4- Adam Fergusson (Mobil Honda Racing) 12.108 5- Pere Riba (Castrol Honda-Michelin Pilot) 14.136

-Michelin-

Be part of something big

Write a comment
Show comments
About this article
Series World Superbike
Drivers Anthony Gobert , Troy Bayliss , Colin Edwards , Stephane Chambon , Adam Fergusson , Noriyuki Haga , Broc Parkes , Peter Goddard , Gregorio Lavilla , Ruben Xaus , Lucio Pedercini , Wayne Gardner , Troy Corser , Giovanni Bussei , Pere Riba , Chris Vermeulen , Robert Ulm , Mick Doohan , Carl Fogarty , Kevin Curtain , James Whitham , Vittoriano Guareschi , Rob Phillis , Ben Bostrom , Phillip Island