Brands Hatch Michelin Superbike race report (francais)

En première manche Superbike, les pilotes britanniques " wild cards " se mettent en valeur, avec John Reynolds (Ducati) qui remporte sa première victoire en Championnat du Monde devant l'Australien Troy Bayliss (Ducati Infostrada-Michelin) et ...

En première manche Superbike, les pilotes britanniques " wild cards " se mettent en valeur, avec John Reynolds (Ducati) qui remporte sa première victoire en Championnat du Monde devant l'Australien Troy Bayliss (Ducati Infostrada-Michelin) et Chris Walker (Suzuki). En deuxième manche, c'est le tout nouveau Champion du Monde Colin Edwards (Honda) qui s'impose devant Pierfrancesco Chili (Suzuki). Jörg Teuchert (Yamaha) finit deuxième de la course Supersport derrière Karl Muggeridge (Honda) et s'empare du titre mondial

Première manche Superbike

John Reynolds, deuxième temps des essais derrière Neil Hodgson (Ducati), réalise un départ parfait et s'empare du commandement. Troy Bayliss et Chris Walker le suivent de près et ce groupe de trois pilotes creuse rapidement un écart important par rapport au groupe des poursuivants. Colin Edwards (Castrol Honda-Michelin), seulement quinzième à l'issue des premiers tours, effectue une remontée météorique en revenant sur les leaders à raison de deux secondes au tour. Il réalise le meilleur temps en course en 1'33.020 à la moyenne de 163,358 km/h. Hélas il chute après être revenu à la quatrième place.

Heureusement sa Honda VTR 1000 SPW est équipée d'un démarreur électrique et il peut repartir assez vite. Il termine en huitième position. Anthony Gobert, qui dispose de la Yamaha R7 du team Virgin précédemment pilotée par Steve Hislop, effectue lui aussi une remontée exceptionnelle. Hélas il chute également (sans gravité) et est contraint à l'abandon. Juan Borja (Ducati Infostrada-Michelin), qui s'était qualifié en neuvième position, améliore rapidement son classement après un départ difficile. Il termine à la cinquième place derrière Neil Hodgson (Ducati).

Deuxième manche Superbike :

Colin Edwards part en tête de la deuxième course, puis lutte âprement Pierfrancesco et Neil Hodgson. Alors que le Britannique abandonne sur ennui mécanique, l'Italien reste menaçant jusqu'à deux tours de la fin quand il commet une petite erreur. Le Texan, qui avait auparavant réalisé le meilleur temps en course en 1'27.057, en profite pour remporter sa seizième victoire en mondial Superbike, dont huit obtenues cette année. " Je suis très heureux," déclare Colin Edwards. " Mes parents et mes beaux parents sont ici et je suis content de fêter mon titre en leur compagnie. Je souhaite remercier mon équipe qui m'a permis de gagner le championnat, ainsi que Honda et Michelin pour la qualité du matériel qu'ils m'ont fourni tout au long de la saison ".

Supersport :

Ruben Xaus (Ducati Infostrada-Michelin Pilot) et Paolo Casoli (Ducati Infostrada-Michelin Pilot) sont les plus rapides à s'élancer en compagnie du leader du Championnat du Monde Stéphane Chambon (Suzuki). Très vite, ces pilotes sont rejoints en tête par Karl Muggeridge, Pere Riba (Castrol Honda-Michelin Pilot), James Whitham (Yamaha Belgarda-Michelin Pilot) et l'homme de la pole position Piergiorgio Bontempi (Ducati). Puis ce sont ensuite les Allemands Christian Kellner (Yamaha) et Jörg Teuchert (Yamaha) qui complètent ce groupe. Stéphane Chambon doit obligatoirement terminer troisième pour être sacré si Paolo Casoli l'emporte et septième si Jörg Teuchert finit premier. Hélas le pilote français est victime d'un ennui mécanique (moteur) qui l'oblige à abandonner. Paolo Casoli perd un peu de terrain par la suite, laissant aux prises pour la victoire Karl Muggeridge, Jörg Teuchert, Christian Kellner et James Whitham. Pere Riba, un moment deuxième, chute et abandonne. C'est également le cas de Ruben Xaus dans le dernier tour.

A trois virages de la fin, Christian Kellner laisse passer son coéquipier Jörg Teuchert pour lui faciliter l'acquisition du titre suprême. Deuxième derrière l'excellent Karl Muggeridge, Teuchert est sacré Champion du Monde avec 136 points, alors que Paolo Casoli (cinquième de la course) est son dauphin avec 133 points, Stéphane Chambon terminant à la troisième place. Casoli et Chambon finissent à égalité de points, avec deux victoires chacun, et ce sont donc les deux secondes places de l'Italien qui lui permettent de devancer le Français qui n'a obtenu cette saison qu'une seule deuxième place.

Write a comment
Show comments
About this article
Series WSBK

User photos

Canali

Canali

11 photos
bane41

bane41

6 photos
Evan_DeCiren

Evan_DeCiren

7 photos
muratodentro

muratodentro

91 photos
boulcoco

boulcoco

31 photos
User140

User140

5 photos
Upload photo

Latest headlines

Latest photos

Latest photos

Latest videos

Latest headlines

Latest photos

Grid girlEUROF3MoscowGrid girl14/07/2014 08:41

Latest photos

Cesar RamosBSSZandvoortCesar Ramos06/07/2014 06:40

Latest videos