Assen Michelin pr?avis

Championnat du Monde Superbike - 12ème manche Circuit van Drenthe / Assen (Pays-Bas) - 9 septembre 2001 Une fin de saison passionnante A l'issue de la première manche du mondial Superbike disputée dimanche dernier sur le circuit ...

Championnat du Monde Superbike - 12ème manche
Circuit van Drenthe / Assen (Pays-Bas) - 9 septembre 2001

Une fin de saison passionnante

A l'issue de la première manche du mondial Superbike disputée dimanche dernier sur le circuit d'Oschersleben, le vainqueur Colin Edwards (Castrol Honda-Michelin) déclarait : « Il est dommage que Troy Bayliss ait été contraint à l'abandon, mais cela redonne des couleurs au championnat. » Alors que Ducati était sacré Champion du Monde des constructeurs Superbike avec 458 points contre 347 à Honda et 272 à Aprilia, le titre pilote voyait l'opposition de Troy Bayliss (Ducati Infostrada- Michelin) leader avec 319 points devant Colin Edwards (295) et Ben Bostrom (276). Les deux dernières épreuves attribuant 100 points (chacune des quatre victoires possibles vaut 25 points) l'épreuve d'Assen prend une très grande importance car les points qui y seront marqués peuvent être déterminants. Les conditions climatiques seront à surveiller de près car on se rappelle que par exemple la catégorie Supersport a pris le départ l'an passé sur une piste séchante et donc très délicate.

Ruben Xaus (Ducati Infostrada-Michelin), auréolé de sa belle victoire en deuxième manche à Oschersleben, la première de sa carrière en Superbike, sera particulièrement à surveiller. Il avait en effet remporté la course des Supersport l'an dernier à Assen. Ruben Xaus arrive aux Pays-Bas en huitième position du Championnat du Monde, avec un seul point de retard sur le septième Akira Yanagawa (Kawasaki).

Edwards en Superbike chez Honda en 2002

Un communiqué officiel de Honda a annoncé la présence de Colin Edwards au sein du mondial Superbike l'an prochain : "Le Champion du Monde Superbike sur Honda Colin Edwards a testé la RC 211 V (la moto de Grand Prix 4 temps). C'est un bonus pour lui qui a gagné, avec Valentino Rossi, les prestigieuses 8 Heures de Suzuka pour le team Cabin Honda. Colin Edwards était curieux de découvrir les performances de la RCV, mais il a nié être intéressé pour piloter la RC 211 V en Grand Prix. L'Américain a confirmé qu'il courra en Superbike pour Honda en 2002. <pre> Classement Provisoire du Mondial SBK 2001 (après 11 courses) Pos. # Pilote Constructeur TOTAL 1 21 T. Bayliss Ducati 319 2 1 C. Edwards Honda 295 3 155 B. Bostrom Ducati 276 4 3 T. Corser Aprilia 238 5 100 N. Hodgson Ducati 232 6 4 P. Chili Suzuki 199 7 5 A. Yanagawa Kawasaki 152 8 11 R. Xaus Ducati 151 9 8 T. Okada Honda 137 10 6 G. Lavilla Kawasaki 136 11 55 R. Laconi Aprilia 111 12 24 S. Chambon Suzuki 107 13 52 J. Toseland Ducati 77 14 19 H. Izutsu Kawasaki 63 15 M. Tamada Honda 50 16 36 B. Parkes Ducati 41 17 35 G. Bussei Ducati 31 18 33 R. Ulm Ducati 28 19 99 S. Martin Ducati 26 20 E. Bostrom Kawasaki 22

</pre> Supersport

Paolo Casoli (Yamaha Belgarda) arrive à Assen en leader du classement Supersport, avec 6 points d'avance sur Andrew Pitt (Kawasaki) et 9 sur Jorg Teuchert (Yamaha Wilbers). Ce faible écart entre les trois pilotes promet un sprint final très intéressant.

Les 13 et 14 août derniers, l'équipe BKM dirigée par Michael Bartholémy a participé à une course à Assen afin de préparer l'épreuve du mondial. A cette occasion, Kevin Curtain (Honda BKM-Michelin Pilot) a manqué de chance en début de course, se retrouvant impliqué bien malgré lui dans une chute collective. Reparti en 14ème position, le pilote australien remontait jusqu'à la 3ème place de cette course remportée par Pere Riba (Ten Kate Honda). A noter que Fabien Foret (Ten Kate Honda) terminait 7ème et que Christiano Migliorati (Honda BKM-Michelin Pilot) ne participait pas à cette épreuve. Kevin Curtain est actuellement 4ème du mondial à 32 points de Casoli.

<pre> Classement provisoire du mondial Supersport 2001 (après 9 manches)

Pos #          Pilote                   Constructeur      TOTAL
     1      2 P. Casoli                 Yamaha            122
     2      8 A. Pitt                   Kawasaki          116
     3      1 J. Teuchert               Yamaha            113
     4     11  K. Curtain               Honda              90
     5      7 P. Riba                   Honda              83
     6     69  J. Whitham               Yamaha             74
     7      5 K. Muggeridge             Suzuki             72
     8     99  F. Foret                 Honda              59
     9      9 F. Pirovano               Suzuki             51
     10    37  K. Fujiwara              Suzuki             50
     11     6 I. MacPherson             Kawasaki           49
     12    12  P. Bontempi              Yamaha             47
     13    24  A. Fergusson             Honda              47
     14    14  C. Cogan                 Yamaha             47
     15     4 C. Kellner                Yamaha             46
     16    22  V. Guareschi             Ducati             43
     17    21  C. Vermeulen             Honda              21
     18        K. Harris                Suzuki             17
     19    15  W. Daemen                Yamaha             16
     20    23  D. Thomas                Ducati             15

Le circuit d'Assen et les pneumatiques

Le Circuit Van Drenthe est situé à 2 km au sud de la ville d'Assen et à 110 km au nord-est d'Amsterdam. Sa position géographique relativement proche du Royaume-Uni permet chaque année à de nombreux fans britanniques de venir assister à la manche néerlandaise du Championnat du Monde Superbike. C'est en 1925 que fut organisé le premier Dutch TT, renouvelé chaque année depuis à l'exception des deux Guerres Mondiales. Le circuit actuel a été construit en 1955 et modifié en 1989. Il est utilisé essentiellement pour les compétitions motocyclistes, seules quelques épreuves automobiles s'y déroulant chaque année. D'importants travaux sont actuellement en cours, destinés à raccourcir la longueur de la piste et à offrir un confort amélioré aux spectateurs grâce à des tribunes modernes.

Pour Jean Hérissé, responsable Michelin Compétition Superbike : "Cette piste offre une bonne adhérence. Le drainage est excellent et les traces d'eau résiduelles sont minimes. C'est un gros avantage en cas d'intempérie. La caractéristique principale d'Assen est la présence de nombreuses enfilades. Combiné à la possibilité de pluie, cela rend le choix des pneumatiques assez difficile."

"Cette piste a toujours mis en valeur les pilotes de grand talent. La combinaison des virages successifs pose en effet des problèmes difficiles à résoudre au niveau des trajectoires. C'est pourquoi les pilotes qui découvrent pour la première fois ce circuit ont logiquement besoin d'un certain temps d'adaptation."

"Très souvent, la course se joue dans la chicane qui précède la ligne d'arrivée lors du dernier tour. C'est l'endroit où un pilote peut réussir à s'imposer grâce à un freinage plus incisif. Tout se joue alors sur le fil du rasoir et il faut faire preuve d'un grand sens de l'équilibre pour éviter l'accrochage ou la chute."

Une des caractéristiques majeures d'Assen est le profil bombé de la piste. Elle est inclinée d'un côté, puis devient plate, avant de repartir dans l'autre sens. Quand on quitte la première pente, la suspension est soulagée d'un coup et le pneu peut se mettre à patiner. On passe en une fraction de seconde d'une adhérence maximale à une adhérence limitée. Cela devrait changer avec le nouveau circuit qui est en train d'être construit car la piste ne sera plus bombée.

Il existe très peu d'autres circuits ayant un revêtement aussi adhérant que celui d'Assen, surtout par temps de pluie. Sur le sec, les pilotes ont tendance à prendre de plus en plus confiance. Les pilotes qui ont l'habitude de faire glisser leur pneu arrière souffrent parfois à Assen, parce qu'il leur est difficile de le faire glisser.

Il faut avoir un style très fluide et coulé. Si on loupe une trajectoire ou un virage, le suivant est souvent compromis car les courbes n'arrêtent pas de s'enchaîner. Sur une Superbike, l'autre gros problème, c'est de garder l'avant en contact avec la piste. L'avant a tendance à se lever à l'accélération en sortie de virage.

Un des passages les plus délicats est l'enchaînement rapide droite-gauche, juste avant la dernière chicane. La vitesse est telle, à cet endroit-là, que les pilotes ont du mal à balancer la machine de droite à gauche, surtout quand il y a du vent.

Assen est le deuxième circuit du championnat par ordre de rapidité. L'an dernier, avec la Superpole à 177,509 km/h de moyenne et le meilleur tour en course à 175,740 km/h, il était à peine plus rapide que Brands Hatch (Superpole à 175,914 et meilleur tour à 174,840) mais nettement moins que Monza (Superpole à 195,544 et meilleur tour à 196,947).

L'intendance

Michelin apporte pour cette course néerlandaise un total de 2 000 pneumatiques pour piste sèche ou humide.

Trois dimensions sont disponibles pour les Superbikes : 19 / 67-420 (16,5 pouces) pour l'arrière en slicks, en pneus pluie et en intermédiaires. A l'avant, les pilotes peuvent choisir entre les 12 / 60-17 (17 pouces) et les 12 / 60-420 (16,5 pouces). Il y a un total de 800 pneus pour piste sèche, 200 pneus pluie et 100 intermédiaires.

Pour la catégorie Supersport, seront mis à disposition 900 pneus Michelin Pilot Race de dimensions 120 / 70 ZR 17 et 180 / 55 ZR 17. Les pneus destinés à une piste sèche sont homologués pour un usage routier. Les pneus pluie n'ont pas besoin d'homologation.

Le personnel présent sur place comprend un responsable, trois techniciens, huit monteurs et un attaché de presse. {TB} Temps de référence

Superbike

Meilleur temps en essais officiels en 2000 2'02.936 par Pierfrancesco Chili (Suzuki Alstare) à la vitesse moyenne de 177,136 km/h

Temps de la Superpole en 2000 2'02.678 par Colin Edwards (Castrol Honda-Michelin) à la vitesse moyenne de 177,509 km/h

Record du tour (meilleur temps en course en 1999) 2'03"914 par Carl Fogarty (Ducati Performance-Michelin) à la vitesse moyenne de 175,740 km/h au 6ème tour de la 1ère manche.

Résultats de la première manche en 2000 1. Colin Edwards (Castrol Honda-Michelin) les 16 tours (96,784 km) en 37'19.466 à la vitesse moyenne de 155,583 km/h 2. Juan Borja (Ducati Infostrada-Michelin) à 9.890 3. Noriyuki Haga (Yamaha WSBK) à 19.715 4. Troy Corser (Aprilia Racing) à 22.276 5. Aaron Slight (Castrol Honda-Michelin) à 27.906

Résultats de la deuxième manche en 2000

1. Noriyuki Haga (Yamaha WSBK) les 16 tours (96,784 km) en 33'44.824 à la vitesse moyenne de 172,075 km/h 2. Akira Yanagawa (Kawasaki Racing) à 5.884 3. Juan Borja (Ducati Infostrada-Michelin) à 8.606 4. Aaron Slight (Castrol Honda-Michelin) à 12.964 5. Colin Edwards (Castrol Honda-Michelin) à 14.740

Supersport

Meilleur temps en essais officiels en 2000 2'08.607 par Stéphane Chambon (Suzuki Alstare) à la vitesse moyenne de 169,325 km/h

Meilleur temps en course en 1999 2'11.031 par Iain MacPherson (Kawasaki Racing) à la vitesse moyenne de 166,190 km/h

Résultats de la course en 2000

1. Ruben Xaus (Ducati Infostrada-Michelin Pilot) les 16 tours (96,784 km) en 37'18.785 à la vitesse moyenne de 155,630 km/h 2. Stéphane Chambon (Suzuki Alstare) à 7.041 3. Christer Lindholm (Dee Cee Jeans Racing Team Yamaha-Michelin Pilot) à 22.642 4. Paolo Casoli (Ducati Infostrada-Michelin Pilot) à 23.338 5. Piergiorgio Bontempi (D.C.R. Pirelli Ducati) à 34.911

Treizième et dernière épreuve du Championnat du Monde Superbike : le 30 septembre à Imola (Italie).

-Michelin

Write a comment
Show comments
About this article
Series WSBK

Latest wsbk photos

Losail

Losail

5 photos
Jerez

Jerez

14 photos
Laguna Seca

Laguna Seca

181 photos
Sepang

Sepang

8 photos
Donington Park

Donington Park

262 photos
Imola

Imola

10 photos
Assen

Assen

21 photos
Phillip Island

Phillip Island

27 photos
View more wsbk photos

User photos

Canali

Canali

11 photos
bane41

bane41

6 photos
Evan_DeCiren

Evan_DeCiren

7 photos
muratodentro

muratodentro

91 photos
boulcoco

boulcoco

31 photos
User140

User140

5 photos
Upload photo