WRC

Rallye Grande Bretagne Michelin Preview

Partenaire de Peugeot, Michelin a decroche en Australie son 29e titre de Champion du monde* (couronnes "Constructeurs" et "Pilotes" confondues). Ce week-end, en Grande-Bretagne, la firme française pourrait en ajouter un 30e : celui des...

Partenaire de Peugeot, Michelin a decroche en Australie son 29e titre de Champion du monde* (couronnes "Constructeurs" et "Pilotes" confondues). Ce week-end, en Grande-Bretagne, la firme française pourrait en ajouter un 30e : celui des "Pilotes" avec le Finlandais Marcus Gronholm.

Un championnat d'une telle intensite, on le sait, se joue toujours sur l'ensemble d'une saison et, pour un manufacturier de pneus, gagner exige avant tout une gamme de produits eprouves et adaptes. Car aucune autre discipline ne met en jeu autant de paramètres ou de variete de sols.

En l'an 2000, les pneumatiques Michelin se sont imposes à dix reprises sur les treize manches disputees à ce jour. Et cela sur tous les types de terrains rencontres. Depuis la neige, la glace, l'asphalte sec ou humide, jusqu'à la terre roulante et (très) cassante.

(*) sous reserve de la confirmation du classement officiel

Victoires sur tous les sols en 2000

* Sols hivernaux

Si le Monte-Carlo exige une large palette de produits pour repondre aux combinaisons parfois complexes de conditions de sol, le Rallye de Suède ne reclame que deux types de pneus pour les speciales à dominante neige ou glace. Mais la qualite du mariage clou/pneu demeure l'un des secrets du succès dans le Warmland où Michelin s'est impose cette annee pour la 9e fois en 10 ans.

Resultats 2000 Monte Carlo : 1e, Makinen/Mannisenmaki
(Mitsubishi-Michelin) Suède : 1e, Gronholm/Rautiainen (Peugeot-Michelin)

* Terre roulante

Malgre le nouveau règlement qui limite à deux le nombre de sculptures pouvant être utilise par une equipe lors des manches terre, la polyvalence des pneus Michelin a permis à ses partenaires de disposer de produits performants et fiables sur revêtements durs et meubles. En Nouvelle-Zelande et en Finlande, les partenaires de Michelin ont mene du debut à la fin, tandis qu'au Portugal, Marcus Gronholm, 2e, a laisse filer la victoire pour seulement 6,5 secondes !

Resultats 2000 Portugal : 1e, Burns/Reid (Subaru)

Argentine : 1e, Burns/Reid (Subaru)

Nouvelle-Zelande : 1e, Gronholm/Rautiainen (Peugeot-Michelin)

Finlande : 1e, Gronholm/Rautiainen (Peugeot-Michelin)

Australie : 1e, Gronholm/Rautiainen (Peugeot-Michelin)

* Terre cassante

Les dernières evolutions du Michelin ZB se sont imposees sur les pistes defoncees et surchauffees de la Grèce puis de Chypre où Ford-Michelin a signe deux doubles. A la resistance et à la competitivite des produits Michelin s'est ajoutee l'efficacite du système ATS. Seule fausse note, le Kenya, où ce système a encore ses limites. Inutile cependant de preciser que Michelin prepare dejà avec soin l'edition 2001 du rendez-vous africain.

Resultats 2000 Safari : 1e, Burns/Reid (Subaru)

Grèce : 1e, McRae/Grist (Ford-Michelin)

Chypre : 1e, Sainz/Moya (Ford-Michelin)

* Asphalte

Michelin a remporte l'integralite des manches asphalte pour signer son deuxième "grand chelem" consecutif sur ce type de revêtement. Invaincu depuis son lancement en octobre 1998, le Michelin N 'FP' (Fort Potentiel) s'est impose comme le pneu asphalte le plus sophistique du Championnat du monde.

Resultats 2000 Catalogne : 1e, McRae/Grist (Ford-Michelin)

Corse : 1e, Panizzi/Panizzi (Peugeot-Michelin)

Sanremo : 1e, Panizzi/Panizzi (Peugeot-Michelin)

Le championnat 2000 en chiffres*

29 Le nombre de titres mondiaux (15 "Constructeurs", 14 "Pilotes") decroches par Michelin depuis la creation du Championnat du monde en 1973 (le championnat "Pilotes" a ete cree en 1979). Marcus Gronholm pourrait porter ce chiffre à 30 ce week-end.

10 Les victoires decrochees par les partenaires de Michelin en 2000.

5 Les podiums integralement Michelin. Dont les sept premières places en Finlande, les six premières au Sanremo, les cinq premières en Nouvelle-Zelande et les quatre premières en Suède.

3 Les doubles Michelin (Monte-Carlo, Grèce, Corse).

70% Le pourcentage d'epreuves speciales (tous sols confondus) enlevees par des partenaires Michelin.

82% Le pourcentage des speciales "asphalte" enlevees par des partenaires Michelin.

65% Le pourcentage des speciales "terre" enlevees par des partenaires Michelin.

(*) après 13 manches (le Rallye de Grande-Bretagne exclu)

Côte technique

Le pneu et le Championnat du monde des Rallyes Experience, vitesse de reaction, produits adaptes et performants, travail permanent de recherche et de developpement, collaboration technique rapprochee avec nos partenaires.

La reussite de Michelin en Championnat du monde des Rallyes s'appuie sur un savoir-faire et des prestations de qualite. Mais chaque epreuve constitue un challenge particulier et la victoire depend souvent de la reponse la plus dynamique et la plus appropriee à celui-ci.

Le challenge de la Grande-Bretagn Ultime manche de la saison 2000, ce rallye est souvent le theâtre de l'attribution de l'un ou l'autre titre mondial, soit des deux. Il s'agit donc d'un rendez-vous sous pression où le sol exige des prouesses non seulement du pneu mais egalement du vehicule. Pour les ingenieurs Michelin, tout relâchement est bien sûr interdit

La solution Michelin - un couple optimise Aime Chatard, responsable du programme rallyes Michelin :

a.. "Ce rallye reserve regulièrement des surprises en raison de son sol peu homogène qui alterne le plus souvent boue et passages durs. Même recentre aujourd'hui sur le sud du Pays de Galles, il fait donc appel à une gamme complète de centrages, repartis sur deux sculptures. b.. L'un des grands problèmes concerne la difficulte d'effectuer nos essais d'avant-course (en septembre, calendrier oblige !) dans des conditions suffisamment representatives. Cela dit, pour la première fois depuis 1997, nous avons cette annee beneficie d'une journee froide (4C) qui nous a permis d'essayer quelques nouvelles solutions pour sol froid, humide et glissant. c.. Dans ces conditions, l'efficacite du pneu - traduite par son adherence (generee par la reaction des molecules de gomme sur les asperites du sol après evacuation de la boue par la sculpture) - est primordiale. Mais l'element prioritaire reste la voiture, et surtout la progressivite de son couple moteur. C'est lorsque la repartition aux roues de celui-ci est equilibree et optimisee à chaque instant que les pneus eprouves que sont le Michelin ZA et le Michelin ZE peuvent travailler dans des conditions optimales.

L'importance du pneu en Grande-Bretagne vue par.

Alister McRae (pilote, Hyundai-Michelin)

"Les qualites que l'on recherche avant tout sont l'adherence et la motricite, associees à une sculpture ouverte pour un pouvoir d'evacuation efficace.

Il faut aussi souligner la palette particulièrement large de conditions que l'on peut rencontrer. Car aujourd'hui, nous sommes limites à seulement deux types de sculptures qui doivent être choisies quatre semaines avant le depart.

Or, les essais d'avant-course se deroulent souvent dans des conditions n'ayant rien à voir avec celles que l'on trouvera pour l'epreuve elle-même.

Justement, les cas de figure extrêmes comme la glace ou la neige* ne sont pas à exclure. sans perdre de vue que le terrain peut egalement être totalement sec ! Dans ce contexte, inutile de preciser l'importance du travail de nos ouvreurs."

(*) Note : exceptionnellement, et sur decision du directeur de course, la sculpture neige pourra être utilisee. Celle-ci devra être la sculpture type 'maxi-neige Monte-Carlo'. sans clous.

Les partenaires WRC de Michelin en Grande-Bretagne :

FORD MOTOR CO. LTD :
Colin McRae/Nicky Grist (GB/GB) ; Carlos Sainz/Luis Moya (E/E) ; Tapio Laukkanen/Kaj Lindstrom (FIN/FIN)

MARLBORO MITSUBISHI RALLIART :
Tommi Makinen/Risto Mannisenmaki (FIN/FIN) ; Freddy Loix/Sven Smeets (B/B)

PEUGEOT SPORT :
François Delecour/Daniel Grataloup (F/F); Marcus Gronholm/Timo Rautiainen (FIN/FIN) ; Gilles Panizzi/Herve Panizzi (F/F)

SKODA MOTORSPORT :
Armin Schwarz/Manfred Hiemer (D/D) ; Luis Climent/Alex Romani (E/E)

HYUNDAI MOTORSPORT :
Kenneth Eriksson/Stefan Parmander (S/S); Alister McRae/David Senior (GB/GB)

La gamme Michelin en Gde-Bretagne

Conditions dominantes Type de pneu preconise (a priori) Dimension Caracteristiques techniques

Sols durs degages Michelin Z 17/65x15 Sculptures à pains de gomme rigide afin de limiter leur mobilite sur revêtement dur. Ces produits de declinent en trois centrages en fonction des conditions : le 7 (speciales froides, sols glissants), le 8 (conditions plus douces) et le 9 (temps doux ou sols roulants).

Sols meubles ou humides Michelin ZA 17/65x15 Sculpture relativement ouverte pour faciliter la penetration de la couche glissante à la recherche d'un sol plus compact en profondeur.

Sols meubles et/ou humides Michelin ZE 16/65x15 ou 17/65x15 Produit utilise pour la première fois en Australie en 1999. Il se distingue du Michelin Z et du Michelin ZA par sa sculpture plus ouverte. Disponible en deux largeurs.

Speciales enneigees Michelin G51 10/65x16 Centrage et sculpture maxi neige.

Sa dimension etroite (100 mm) permet de faire une trace dans la couche superieure de la neige afin de trouver un sol plus adherent en profondeur.

La hauteur importante des flancs favorise l'amortissement et le comportement directionnel sur sols sans neige.

L'effectif de Michelin en Grande-Bretagne s'elève à 29 personnes. Le nombre total d'enveloppes pour le rallye est de 3 600 transportees dans 11 camions ateliers. Toutes sont equipees du système ATS (Appui Temporaire Souple). Il convient d'ajouter à ces chiffres les moyens deployes par Michelin Grande-Bretagne.

Championnat du monde des Rallyes

Classements provisoires après 13 manches

PILOTES                 MC  S EAK P  E RA GR NZ FIN CY  F  I AUS GB Total
Marcus Gronholm (FIN)    0 10  0  6  2  6  0 10 10   0  2  3 10  -  59
Richard Burns (GB)       0  2 10 10  6 10  0  0  0   3  3  0  6  -  50
Colin McRae (GB)         0  4  0  0 10  0 10  6  6   6  0  1  0  -  43
Carlos Sainz (E)         6  0  3  4  4  0  6  4  0  10  4  2  0  -  43
Tommi Makinen (FIN)     10  6  0  0  3  4  0  0  3   2  0  4  0  -  32
François Delecour (F)    0  0  -  2  0  0  0  0  1   4  6  6  4  -  23
CONSTRUCTEURS           MC  S EAK P  E RA GR NZ FIN CY  F  I AUS GB Total
Peugeot-Michelin         0 11  0  9  3  6  2 10 13   4 16 16 14  -  104
Ford-Michelin            6  4  3  4 14  0 16 10  6  16  4  5  0  -  88
Subaru                   4  5 16 10  6 13  4  0  2   4  5  1  6  -  76
Mitsubishi-Michelin     12  6  0  2  3  6  0  0  4   2  0  4  0  -  39
Seat                     3  0  4  0  0  0  0  0  0   0  1  0  3  -  11 
Skoda-Michelin           1  -  3  1  0  -  3  0  -   0  -  0  -  -  8
Hyundai-Michelin         -  0  -  0  0  1  0  3  1   -  0  0  3  -  8

partenaire Michelin

Write a comment
Show comments
About this article
Series WRC

User photos

Canali
WRC

Canali

4 photos
Ettori
WRC

Ettori

54 photos
yongama
WRC

yongama

1 photos
Luca1240
WRC

Luca1240

2 photos
Cruise8723
WRC

Cruise8723

1 photos
tagrallysport
WRC

tagrallysport

3 photos
mmartynova
WRC

mmartynova

2 photos
nikos
WRC

nikos

3 photos
Upload photo