WRC

Rallye de Grande-Bretagne Michelin compte rendu

Michelin et Peugeot... c'est champion ! Our la deuxième fois en douze mois, Peugeot et Michelin ont fait sauter les bouchons de champagne aujourd'hui à Cardiff pour fêter leur succès au championnat du monde des PConstructeurs, auréolé...

Michelin et Peugeot... c'est champion !

Our la deuxième fois en douze mois, Peugeot et Michelin ont fait sauter les bouchons de champagne aujourd'hui à Cardiff pour fêter leur succès au championnat du monde des PConstructeurs, auréolé cette année par une victoire en Grande-Bretagne. Grâce au champion du monde sortant Marcus Grönholm et à son équipier finlandais Harri Rovanperä, qui a pris la deuxième place en début de la dernière étape, Peugeot a signé le doublé ce week-end dans les forêts britanniques. Une troisième place à Cardiff suffisait à Burns pour remporter le titre mondial Pilotes 2001, une fois que ses deux principaux rivaux dans la course au titre - Colin McRae (Ford) et Tommi Mäkinen (Mitsubishi-Michelin) - sont sortis de la route au début de l'étape 1. Pour Michelin, ce nouveau succès porte son record de titres mondiaux à 31 (16 titres Constructeurs et 15 Pilotes) depuis la création du championnat du monde des rallyes en 1973.

Au départ de la dernière épreuve du championnat 2001 ce week-end au Pays de Galles, quatre pilotes et deux constructeurs étaient toujours en lice pour le titre. Malheureusement, après des semaines d'analyse de tous les scénarios possibles lors de ce final, une grande partie du suspense s'est évaporée avant même que le rallye ne prenne son rythme de croisière.

A partir du moment où Colin McRae est parti en tonneaux dans l'ES4 et que Tommi Mäkinen (Mitsubishi- Michelin) ait été contraint à l'abandon deux spéciales plus tôt après la rupture d'une suspension, le pilote Subaru Richard Burns put tranquillement assurer cette troisième place pour décrocher son premier titre mondial. Au même moment, la faute de McRae et les multiples ennuis de son équipier Ford Carlos Sainz ont permis à Peugeot-Michelin de conserver le titre mondial Constructeurs dans leur fief de Vélizy (près de Paris) pour la deuxième année consécutive.

Même s'il n'y avait plus vraiment de bagarre pour l'attribution des deux titres mondiaux, cela n'enlève rien à la superbe prestation du champion du monde 2000 Marcus Grönholm. Le Finlandais a marqué ce rallye de son empreinte pratiquement dès le début pour décrocher sa troisième victoire de la saison, après celles signées en Finlande et en Australie. Avant la spectaculaire cabriole de Colin McRae dans l'ES4, le pilote Peugeot-Michelin n'était qu'à deux dixièmes de seconde du pilote écossais sans avoir pris le moindre risque. Puis, alors que l'horizon était dégagée, il a réalisé une impressionnante série de sept meilleurs temps en huit spéciales, histoire de tuer toute velléité d'adversaires qui auraient pu douter de sa suprématie.

Harri Rovanperä ayant rejoint son équipier finlandais sur le podium, Peugeot-Michelin a donc signé sa quatrième récolte maxi de points de la saison pour terminer l'année en trombe. Alors qu'on était proche du désastre à mi-saison, l'équipe française ne parvenant que rarement à amener ses pilotes "nominés" aux arrivées, le Lion a retrouvé la forme une fois que les soucis de jeunesse de la 206 WRC dernière évolution (apparue en mai) ont été résolus pour remporter quatre victoires lors des six dernières épreuves de la saison. Alors que Richard Burns savourait son premier titre mondial - le premier également d'un pilote anglais -, l'Ecossais Alister McRae a effectué un parcours sans-faute pour hisser sa Hyundai-Michelin au pied du podium, le meilleur résultat de la firme en championnat WRC. Et comme son équipier Kenneth Eriksson (6e) a lui aussi marqué au Pays de Galles lors de sa dernière apparition au volant de l'Accent WRC, les Coréens pouvaient être satisfait de leur week-end. Mais ce ne fut pas suffisant pour déloger l'équipe Skoda-Michelin de la 5e place du championnat, l'équipe tchèque ayant profité des deux points marqués par Armin Schwarz (5e) pour rester devant Hyundai au classement du championnat.

Malgré le taux assez élevé d'abandons le premier jour, avec, en plus des mésaventures de McRae et Mäkinen, Petter Solberg (Subaru, pression d'essence, ES2), Markko Märtin (Subaru, moteur, ES6) et Piero Liatti (Hyundai-Michelin, embrayage, ES2) qui ont tous trois quitté l'épreuve par la petite porte, le rallye n'a finalement fait que peu de victimes. Le deuxième jour, Ford Motorsport a décidé de retirer la voiture de Carlos Sainz et de Mark Higgins après que l'Espagnol soit sorti dans les spectateurs le deuxième jour, dont treize ont été admis à l'hôpital. Freddy Loix disparut sur des ennuis de boîte de vitesses, point final d'un rallye bien maussade pour l'équipe Mitsubishi-Michelin.

Enfin, le pilote Citroën-Michelin Sébastien Loeb a réalisé un incroyable grand chelem lors de la première édition du championnat "Super 1600" en décrochant une cinquième victoire en cinq courses disputées (il était engagé sur une Citroën Xsara WRC-Michelin au Sanremo). Le Français était déjà couronné un mois plus tôt en Corse, mais il a encore outrageusement dominé ce week-end pour terminer devant le britannique Niall McShea, lui aussi sur une Saxo.

LE RALLYE SELON MICHELIN... Michelin sur son 31 !

7 SUR 8... Michelin a remporté ce week-end son 31e titre mondial depuis la création du Championnat du monde des Rallyes en 1973. Ce succès, en association avec Peugeot, est le quatrième consécutif au championnat Constructeurs, ce qui porte à un total de 7 titres sur les 8 possibles* de ces quatre dernières années !

* Après son doublé Pilotes/Constructeurs en 1998 (Pilotes : Mäkinen, Constructeurs : Mitsubishi-Michelin), 1999 (Pilotes : Mäkinen, Constructeurs : Toyota-Michelin) et 2000 (Pilotes : Grönholm, Constructeurs : Peugeot-Michelin).

10 VICTOIRES SUR 14 EN 2001... Les pneumatiques Michelin ont remporté dix des quatorze épreuves du championnat 2001, avec des succès glanés sur tous les types de terrain. Ces dix victoires ont été apportées par six pilotes différents (Mäkinen et Grönholm 3, Rovanperä, Auriol, Panizzi et Puras 1) et trois constructeurs différents (Peugeot 6, Mitsubishi 3, Citroën 1).

PIERRE DUPASQUIER (Directeur Michelin Compétition)... "Même si nous n'avions pas remporté le titre Constructeurs cette année, cette saison aurait tout de même été excellente pour Michelin, peut-être l'une des meilleures de ces dernières années. Nos pneumatiques se sont montrés compétitifs tout au long de la saison et ont remporté dix des quatorze manches du championnat. Nous pouvons également nous féliciter de leur performances sur tous les types de surface que compte le championnat du monde, avec un grand chelem sur asphalte et dans les épreuves hivernales, plus cinq victoires sur terre, incluant le Safari qui était un objectif prioritaire de notre équipe de développement au début de la saison."

PEUGEOT : 1 046... Sur le chemin de son titre mondial des constructeurs 2001, Peugeot put choisir parmi une gamme de 12 familles distinctes de pneumatiques, chacune offrant plusieurs choix d'évolution et de centrage. Sur les quatorze épreuves de la saison, les pilotes "nominés" par Peugeot-Michelin ont utilisé 1046 pneus (hors tests privés) équipés tous du système Michelin ATS. Lors des deux épreuves hivernales (Monte-Carlo et Suède), les équipages "nominés" ont usés 17 620 clous !

AIMÉ CHATARD (Directeur du programme WRC Michelin)... "Dans cette compétition de haut niveau qu'est le championnat du monde actuel, plus personne ne conteste l'importance des pneus dans la performance d'ensemble. Aujourd'hui, en rallye mondial, les pneumatiques sont des produits extrêmement sophistiqués, faits main, pouvant être assimilés à de la haute-couture. Alors, à quand la création d'un championnat "pneumatiques" pour le futur ?..." Pour information, selon l'attribution des points "pilotes" cette année, Michelin a marqué 212 points sur les 364 possibles).

- www.michelinsport.com

Write a comment
Show comments
About this article
Series WRC

User photos

Evan_DeCiren
WRC

Evan_DeCiren

2 photos
EuroRacer
WRC

EuroRacer

1 photos
Canali
WRC

Canali

4 photos
Ettori
WRC

Ettori

54 photos
yongama
WRC

yongama

1 photos
Luca1240
WRC

Luca1240

2 photos
Cruise8723
WRC

Cruise8723

1 photos
tagrallysport
WRC

tagrallysport

3 photos
Upload photo