WRC

Rallye d'Australie Michelin la victorie pour Michelin

L'édition 2000 du Rallye d'Australie restera marquée par le fait que ce fût une course de tactique ! Lors de la toute dernière étape cependant, une fois que les écuries et les pilotes avaient terminé de jouer au chat et à la souris pour...

L'édition 2000 du Rallye d'Australie restera marquée par le fait que ce fût une course de tactique ! Lors de la toute dernière étape cependant, une fois que les écuries et les pilotes avaient terminé de jouer au chat et à la souris pour se trouver dans la position idéale, il était l'heure de montrer que finalement la qualité de pilotage devait l'emporter sur la tactique dans la forêt de Bunnings (Sotico) sur un sol recouvert de ces fameuses "billes".

Et c'est là que le quadruple champion du monde Tommi Mäkinen (Mitsubishi-Michelin) a effectué une très belle démonstration qui lui a valu de remporter la troisième victoire du Rallye d'Australie de sa carrière.

Malgré le fait qu'il se soit retrouvé second dans l'ordre de départ, après un nouvel essai tactique de la part de Subaru pour se placer en troisième position, le pilote Mitsubishi-Michelin a attaqué le final en signant les meilleurs temps des deux premières spéciales, ce qui lui a permis de creuser un écart pratiquement inatteignable par ses rivaux sur les deux suivantes. Même la bataille acharnée pour le titre entre Grönholm et Burns n'a pas entaché les performances de Mäkinen qui a pu terminer relativement serein et remporter son deuxième rallye de la saison après sa victoire au Monte-Carlo en Janvier.

Marcus Grönholm conserve finalement son avantage au championnat Pilotes. Burns et lui ont passé une bonne partie du rallye à s'épier comme le font parfois les cyclistes avant le sprint final, mais quand l'heure de vérité est arrivée, le pilote Peugeot-Michelin a finalement su contenir la star britannique pour décrocher la deuxième place au général.

C'est ainsi que Grönholm prendra le départ du dernier rallye avec sept points d'avance sur son rival. Pour empêcher le Finlandais de remporter ce titre, alors qu'il effectue cette année sa première saison complète en tant que pilote professionnel, Burns est obligé de gagner le prochain rallye. Une place sur le podium suffirait cependant quand même à Grönholm pour être couronné.

Le titre Constructeurs est, à la suite de ce rallye, entre les mains de Peugeot-Michelin ou de Ford-Michelin, avec un avantage pour la firme française. Pour que Ford soit le vainqueur, il lui faut signer la victoire du Rallye de Grande Bretagne et terminer cinquième avec sa deuxième voiture sans que les Peugeot 206 WRC ne marque de point. A l'inverse, Peugeot n'a besoin que de cinq points pour l'emporter.

Quoi qu'il advienne, cela confirme que Michelin est certain de remporter son troisième titre mondial successif au championnat Constructeurs et le quinzième depuis 1973 (voir ci-dessous).

La position de Peugeot au championnat est également due à la très belle performance de François Delecour. En effet, le Français a récolté trois points supplémentaires pour son équipe grâce à une course intelligente qui lui a permis de terminer ce soir en 4ème position, juste devant la Hyundai-Michelin de Kenneth Eriksson.

L'Accent WRC a réalisé une belle course en signant de bons chronos, dont deux scratch pour le Suédois. Même si son co-équipier Alister McRae n'a pas rejoint l'arrivée suite à une sortie de route lors de la deuxième étape, la formation coréenne ne peut être qu'encouragée par les deux points marqués au championnat Constructeurs.

La plus déçue des équipes est bien évidemment Ford. Tapio Laukkanen, engagé à titre ponctuel comme troisième homme a certes terminé en sixième position, mais Colin McRae a été contraint à l'abandon dans la première étape et Carlos Sainz exclu de la course pour avoir effectué un arrêt non autorisé dans sa course à la tactique dans la même journée. Les deux pilotes officiels ont ainsi vu leurs chances de titre mondial s'évaporer, le titre Constructeurs est encore jouable.

. LE RALLYE SELON MICHELIN UN TITRE ASSURE EN AUSTRALIE

Alors qu'il reste encore une manche du Championnat du Monde des Rallyes 2000 à parcourir et que la bataille pour le titre mondial au Championnat Constructeurs doit encore se jouer entre Peugeot et Ford, Michelin est d'ores et déjà en mesure d'annoncer son troisième Titre de Champion du Monde des Constructeurs consécutif (1998 avec Mitsubishi, 1999 avec Toyota).

Cette victoire est la juste récompense des performances de la gamme de pneumatiques Michelin, et du travail de la firme clermontoise avec ses partenaires, tout au long de la saison. Ces produits ont remporté dix des treize manches du championnat 2000 jusqu'à ce jour.

Sur tous les types de terrains . Asphalte sec, humide et hivernal (Monte-Carlo, Catalogne, Corse, Sanremo), terre "sol hivernal" (Suède), terre "sol roulant" (Nouvelle Zélande, Finlande et Australie) et terre "sol cassant" (Grèce et Chypre).

Avec trois constructeurs différents . Peugeot-Michelin 5, Ford-Michelin 3 et Mitsubishi-Michelin 2.

Avec cinq pilotes différents . Marcus Grönholm 3, Tommi Mäkinen 2, Colin McRae 2, Gilles Panizzi 2 et Carlos Sainz 1.

<pre> Championnat du monde des Rallyes - après 13 manches

PILOTES                 MC  S EAK  P  E RA GR NZ FIN CH  F  I AUS GB Total
Marcus Gronholm (FIN) M  0 10  0   6  2  6  0 10 10   0  2  3  6   -  55
Richard Burns (GB)       0  2 10  10  6 10  0  0  0   3  3  0  4   -  48
Colin McRae (GB) M       0  4  0   0 10  0 10  6  6   6  0  1  0   -  43
Carlos Sainz (E) M       6  0  3   4  4  0  6  4  0  10  4  2  0   -  43
Tommi Makinen (FIN) M   10  6  0   0  3  4  0  0  3   2  0  4 10   -  42
François Delecour (F) M  0  0  -   2  0  0  0  0  1   4  6  6  3   -  22
Gilles Panizzi (F) M     0  -  0   -  1  -  -  -  -   - 10 10  0   -  21
CONSTRUCTEURS           MC  S EAK  P  E RA GR NZ FIN CH  F  I AUS GB Total
Peugeot-Michelin M       0 11  0   9  3  6  2 10 13   4 16 16  9   -  99
Ford-Michelin   M        6  4  3   4 14  0 16 10  6  16  4  5  0   -  88
Subaru                   4  5 16  10  6 13  4  0  2   4  5  1  4   -  74
Mitsubishi-Michelin M   12  6  0   2  3  6  0  0  4   2  0  4 10   -  49
Seat                     3  0  4   0  0  0  0  0  0   0  1  0  1   -  9
Skoda-Michelin  M        1  -  3   1  0  -  3  -  -   0  -  0  -   -  8
Hyundai-Michelin M       -  0  -   0  0  1  0  3  1   -  0  0  2   -  7

M ÿartenaire Michelin

Write a comment
Show comments
About this article
Series WRC

User photos

Canali
WRC

Canali

4 photos
Ettori
WRC

Ettori

54 photos
yongama
WRC

yongama

1 photos
Luca1240
WRC

Luca1240

2 photos
Cruise8723
WRC

Cruise8723

1 photos
tagrallysport
WRC

tagrallysport

3 photos
mmartynova
WRC

mmartynova

2 photos
nikos
WRC

nikos

3 photos
Upload photo