Deuxième place au Rallye Perce-Neige
L'Estage / Napert : La Hyundai Châteauguay Concerto sur le podium !

Maniwaki, Québec. - Antoine L'Estage et Yanick Napert de St-Jean ont obtenu hier leur meilleur résultat à vie en championnat canadien de rallye alors qu'ils ont terminé deuxième à bord de la Hyundai Châteauguay Concerto lors du Rallye Perce-Neige, première épreuve de la saison. Ils ont terminé derrière Sylvain et Philippe Erickson de Gatineau sur une Mitsubishi EVO IV. Les Montréalais Jean-Paul Pérusse et Marcel-Paul Raymond ont complété le podium. 50 équipages s'étaient élancés tôt hier matin pour disputer dix épreuves de classement totalisant 200 kilomètres de chemins forestiers glacés sur un parcours total de 500 kilomètres.

" Nous sommes très heureux de notre journée, déclare Antoine L'Estage avec un large sourire. Nous avons débuté lentement pour augmenter le rythme pendant la journée. Sylvain (Erickson) était intouchable, mais nous sommes fiers de terminer devant un champion comme Pérusse, ordinairement une référence en hiver. La lutte a été très chaude parmi les cinq positions de tête et Yanick et moi avons gardé le contrôle de nos émotions et avons travaillé fort jusqu'à la fin. " Les résultats démontrent en effet qu'ils ont signé le meilleur temps lors de la dernière section spéciale, un sprint de 46 kilomètres !

Une lutte au sommet

Une poignée d'équipages pouvaient prétendre à la victoire et le chassé-croisé des temps confirment une lutte épique pour la première place. Si Érickson s'est rapidement sauvé, les Comrie-Picard, Thomson, McGeer et Vincent (Sylvain) ont inscrit des temps très rapides qu'Antoine devait battre pour se maintenir dans les meilleurs. Certains ont forcé la note (Thomson et McGeer) pour sortir de route alors que les deux autres ont eu des ennuis mécaniques. Pour l'équipe de la Rive-Sud, la préparation a joué : " Il faut travailler avec John Buffum pour se rendre compte à quel point il est un préparateur minutieux ", avouait Antoine. La voiture n'a démontré aucun signe de faiblesse pendant les 14 heures de l'épreuve.

Un pilotage sans faille

" Le pilote et la voiture ont été parfaits, avouait Yanick Napert. Pas un seul pépin de la journée. Antoine a gardé la tête froide et nous avons été constants. Sauf dans une spéciale où nous avons fait le mauvais choix de pneus, ce qui nous a fait perdre plus de 30 secondes. Mais malgré cela, Antoine a gardé la voiture sur la route sans jamais prendre de risques, même qu'il était beaucoup plus rapide dans la portion de nuit. " Pour Jean Leblanc, président de Hyundai Châteauguay, " c'est extraordinaire de si bien faire à leur première sortie. Nous sommes encore plus encouragés pour le reste de la saison. "

-rallyecoyote-