Valence course par Michelin

Barros devant Rossi Grace à cette victoire, Michelin est invaincu cette saison Quelle superbe fin de saison pour Alex Barros (West Honda Pons RC211V-Michelin). Le Brésilien s'est assuré de la victoire au GP de Valence en passant la ligne...

Barros devant Rossi
Grace à cette victoire, Michelin est invaincu cette saison

Quelle superbe fin de saison pour Alex Barros (West Honda Pons RC211V-Michelin). Le Brésilien s'est assuré de la victoire au GP de Valence en passant la ligne avec une demie seconde d'avance sur le Champion du Monde Valentino Rossi (Repsol Honda Team RC211 V-Michelin). Les deux hommes ont dominé cette épreuve. Ils ont offert un superbe duel aux 120 000 spectateurs présents et au passage, Barros signe un nouveau record avec un temps total de course plus rapide de 65 secondes que le précédent record.

D'ailleurs, les records tombent depuis le début de cette saison, la première d'un nouveau genre de championnat qui a vu l'arrivée de motos quatre-temps très performantes. Mais le rythme de ce GP de Valence n'en reste pas moins spectaculaire. Avant cette édition 2002, le plus rapide des GPs de Valence restait celui de 2000. Mais cette année, les meilleurs temps ont baissé de plus de deux secondes au tour. Tous les records de l'année ont été signé par des pilotes Michelin, qui se sont assurés de la vi ctoire et du meilleur tout à chacun des 16 GPs. L'avantage Michelin va au-delà des places de tête puisque le podium a été 100% Michelin à toutes les courses sauf une et au championnat, les pilotes Michelin occupent les 11 premières places.

"Ce GP a vraiment été très rapide et c'est une très belle façon pour nous de terminer la saison," s'est félicité Emmanuel Fournier, le responsable Michelin Grand Prix. "Valence est un circuit très exigeant mais nos trois meilleurs pilotes sont restés aussi rapides que réguliers pendant toute la course et ils laissent le premier pilote non-Michelin a plus d'une minute. Nos pneus ont ont reel avantage en motricite. C'est pour ca que nous avons concu notre pneu arriere S4 - pour donner aux nouvelle s motos quatre-temps les moyens d'exploiter leurs formidables puissance et accélération. Bon, mais maintenant place aux vacances : nous avons une pleine journée de repos avant de recommencer a tester, ici même, avec Yamaha puis Ducati!"

C'est dès le 2ème tour que Barros et Rossi ont pris le commandement de la course. Ils ont nettement dominé Max Biaggi (Marlboro Yamaha Team YZR-M1-Michelin), qui termine 3ème. C'est Barros qui a le plus souvent été devant, Rossi ayant du mal a resté avec lui sur un tracé qu'il n'apprécie guère. Rossi n'a réussi a prendre la tête que deux fois, à mi-distance puis pendant le dernier tour. Rossi a pu s'infiltrer à l'entrée du 2ème virage mais Barros lui a fermé la porte et a donc gardé la tête.

"J'ai attaqué dès le début mais Valentino m'a suivit," a expliqué Barros, qui prend la sa 2ème victoire de la saison. "J'ai donc préféré le laisser passer pour pouvoir l'observer. Puis j'ai à nouveau fait le forcing parce que je n'avais pas envie d'un remake de Phillip Island (Barros s'y était fait battre par Rossi au dernier tour). Alors quand il m'a doublé au dernier tour, j'ai freine aussi tard que possible et cela m'a permis de rester devant."

Rossi a gagné 11 courses cette saison et pourtant, c'est la première fois qu'il parvient à monter sur le podium à Valence. "Je me suis donné a 110% mais Alex était trop fort aujourd'hui," a-t-il reconnu. "J'ai essayé de lui faire l'intérieur dans le dernier tour mais il a freiné dix mètres plus tard que d'habitude et il est repassé devant. Mais c'est la fin d'une superbe saison durant laquelle nous avons tous travaillé très dur, moi, l'équipe, Honda, Michelin^Å Maintenant nous devons nous préparer p our une saison encore plus dure en 2003."

En pole pour cette course après une superbe performance hier, Biaggi n'avait pas tout a fait le même rythme aujourd'hui et a du se contenter d'une 3ème place qui lui permet d'être sacré vice-champion du monde. "Je n'ai pas réussi a être aussi rapide aujourd'hui et je ne sais pas vraiment pourquoi," a-t-il confié. "Dès que les deux leaders m'ont doublé, ils m'ont immédiatement distancé d'une demie seconde et je n'ai donc rien pu faire. Mais je suis très content de cette place de 2ème au champio nnat puisque c'était mon but pour ce GP."

4ème du jour, Daijiro Kato (Fortuna Honda Gresini RC211V-Michelin) est sacré débutant de l'année. "Je ne pouvais pas lutter contre les leaders aujourd'hui mais j'ai encore appris a mieux piloter la RCV," a expliqué Kato, qui devance ses compatriotes Tohru Ukawa (Repsol Honda Team RC211V-Michelin) et Shinya Nakano (Gauloises Yamaha Tech 3 YZR-M1-Michelin) en course.

L'année prochaine, il n'y aura plus de 500 deux-temps en MotoGP mais Michelin entend bien reste le plus compétitif des manufacturiers de pneus après un hiver de développement intense.

-michelin-

Write a comment
Show comments
About this article
Series MOTOGP