Michelin GP de Rio, Jacarepaugua Br?sil prevue

DERNIERE DANSE POUR LES 500 Le Championnat du Monde 500 síachËve ce week-end Rio de Janeiro. Cíest la fin díune des meilleures saisons de líhistoire. Le nouveau Champion du Monde, Valentino Rossi (Nastro Azzurro Honda-Michelin), a dominÈ...

DERNIERE DANSE POUR LES 500

Le Championnat du Monde 500 síachËve ce week-end Rio de Janeiro. Cíest la fin díune des meilleures saisons de líhistoire. Le nouveau Champion du Monde, Valentino Rossi (Nastro Azzurro Honda-Michelin), a dominÈ ce championnat en signant dix victoires pour battre ses deux compatriotes Max Biaggi (Marlboro Yamaha Team-Michelin) et Loris Capirossi (West Honda Pons- Michelin). Rossi est entrÈ dans la lÈgende!

Non seulement Rossi entre, avec ce titre, dans le panthÈon des pilotes mais en plus, il est le tout dernier Champion du Monde 500. En effet, lían prochain la catÈgorie reine síouvrira aux quatre- temps en accueillant des machines de 990 cm3. Dans un premier temps, ces derniËres continueront díaffronter les 500 deux-temps qui ont remportÈ les 26 derniers titres mondiaux de la catÈgorie reine. Puis elle basculera complËtement vers le quatre-temps dans quelques annÈes. CoÔncidence, Michelin oeuvre en 500 depuis aussi longtemps que les deux-temps y gagnent. Le manufacturier a remportÈ un nombre impressionnant de 21 titres 500 et totalise 276 victoires en Grand Prix. Michelin est díailleurs dÈj prÍt relever le challenge quatre-temps.

Ainsi, le dÈveloppement Michelin síest effectuÈ cette annÈe sur deux fronts. Alors que Michelin continuait díamÈliorer les actuels pneus 500, une nouvelle gamme Ètait conÁue pour les quatre- temps. Des sÈances díessais secrËtes avec Honda et Yamaha laissent díailleurs penser que ces nouvelles motos de 200 chevaux seront les motos de course les plus performantes encore jamais vues. Personne níest mieux placÈ que Michelin, dont líexpÈrience des grosses cylindrÈes est unique, pour fournir des pneumatiques la hauteur.

JACAREPAGUA ET LES PILOTES

Le BrÈsilien Alex Barros (West Honda Pons-Michelin) ne sera pas Champion du Monde cette annÈe. Mais il peut quand mÍme se faire une place dans les livres des records cÙtÈ de Rossi en remportant le tout dernier Grand Prix 500. Et quel meilleur endroit pour cet exploit quí domicile ?

Lían dernier, pour la premiËre fois de sa carriËre, Barros a terminÈ sur le podium de son Grand Prix national. CíÈtait dÈj Valentino Rossi qui líemportait, Barros signant la 2e place 0íí970 seconde. Il espËre donc progresser díune place cette annÈe. Il a dÈj gagnÈ une fois en 2001 et se sent donc tout fait capable de recommencer.

"Cette saison, le rythme a ÈtÈ effrÈnÈ, ª rappelle Barros, qui est originaire de Sao Paulo et qui a gagnÈ le Grand Prix díItalie en juin dernier et signÈ quatre podiums cette annÈe. "La 500 est beaucoup plus rapide que les saisons prÈcÈdentes. Cíest en grande partie gr ce au pneu arriËre Michelin de 16.5 pouces qui nous donne plus de grip et ce jusquí la fin de la course. On continue donc tous attaquer au maximum jusquíau drapeau damier. Il est devenu presque courant de voir les records du tour tomber dans le dernier tour. Avant, cela níarrivait jamais parce que les pneus Ètaient trop usÈs en fin de course. ª

MÍme síil ëjoue domicileí, Barros níest pas avantagÈ face ses adversaires, mais il peut compter sur le soutien inconditionnel de ses fans. "Comme tout le monde, je níai pas roulÈ Rio depuis le Grand Prix de lían dernier qui a eu lieu en octobre. Cíest une course trËs difficile parce que la piste est exigeante et le rÙle des pneus est primordial. ª

"Je ne connais pas de circuit plus exigeant pour le pneu avant. GÈnÈralement, nous travaillons surtout sur le choix du pneu arriËre parce que líavant ne pose pas vraiment de problËme. Mais Rio, líavant compte autant que líarriËre. Il faut choisir le bon pneu avant car la piste est bosselÈe et glissante, ce qui fait que le pneu est constamment en train de bouger."

"Les motos patinent beaucoup Rio, ce qui ne facilite pas la t che pour le pneu arriËre. Il faut donc aussi choisir le bon type de gomme et de carcasse. Les virages o líon patine le plus sont le 3e et le 6e. Je pense que les virages dÈterminants de Rio sont ceux de chaque cÙtÈ de la ligne droite du fond. Il faut absolument avoir une bonne vitesse líentrÈe de cette ligne droite qui est trËs longue et le virage du bout est rapide. Cíest le genre díendroit qui permet de gagner beaucoup de temps avec une moto et des pneus qui fonctionnent bien."

"Au niveau grip, la piste est glissante mais Áa va. Elle devient surtout glissante en quittant la trajectoire, ce qui est vrai sur tous les circuits. Comme la plage níest pas loin, si le vent vient de la mer il peut dÈposer du sable sur la piste ce qui rÈduit díautant líadhÈrence."

LES PNEUS MICHELIN ET JACAREPAGUA

Depuis quelques annÈes, la date díorganisation du Grand Prix de Rio a changÈ plusieurs fois. Díao t, elle est passÈe septembre, octobre et maintenant au mois de novembre. Cette date plus avancÈe devrait permettre la course de se dÈrouler avec une mÈtÈo plus clÈmente en profitant du printemps brÈsilien.

La surface de cette piste a ÈtÈ refaite plusieurs fois depuis le premier Grand Prix de Jacarepagua en septembre 1995. Le grip y a gagnÈ. Mais il níatteint quand mÍme pas un trËs haut niveau. De plus, il varie beaucoup et les pilotes doivent donc apprendre connaÓtre chaque centimËtre de la piste pour y rÈaliser des bons temps en toute sÈcuritÈ.

"La piste níÈtait pas si mal lían dernier," explique Jacques Morelli, responsable des Grands Prix Michelin. "Elle est moins glissante depuis que la surface a ÈtÈ refaite. Cette annÈe, elle pourrait Ítre encore meilleure parce que nous venons ici plus tard dans la saison. En 2001, nous Ètions venus en octobre, donc cette annÈe, il devrait faire plus chaud ce qui est bon pour le grip. Le seul problËme pourrait Ítre la pluie. Comme la surface est inconstante, le grip change en fonction de la trajectoire choisie."

"Ici, notre prioritÈ est de donner nos pilotes le maximum de ëfeelingí sur líavant. Les bosses et le manque de grip font que líavant passe constamment díun Ètat de charge un manque de charge. Les pilotes doivent pouvoir sentir la faÁon dont le pneu travaille et nous utilisons donc des carcasses moins rigides. Nous cherchons aussi utiliser des gommes aussi tendres que possible. Nous cherchons optimiser le grip, sans pour autant trop perdre en longÈvitÈ."

"LíarriËre ne pose pas autant de problËme. Le 16.5 a trËs bien fonctionnÈ ici lían dernier. Cíest la premiËre fois que tous les pilotes de pointe líutilisaient et comme díhabitude il a permis de gagner en adhÈrence et en endurance. Pour ici, il faut une gomme intermÈdiaire avec une carcasse assez rigide cause des longs virages gauche, dans lesquels cíest le mÍme cÙtÈ du pneu qui est sollicitÈ pendant longtemps tandis que le pilote utilise les gaz pour contrÙler les dÈrives du pneu. Cette annÈe, nous amenons notre nouveau 16.5 carcasse moins rigide Rio. Ce pneu nous a permis de diminuer líeffet de dribble et nous líutiliserons avec une gomme ÈtudiÈe pour la piste."

Le palmarËs brÈsilien de Michelin est excellent, la firme ayant remportÈ quatre des cinq Grands Prix courus Jacarepagua. Ce week-end, Michelin devrait Ègalement signer sa 54e victoire consÈcutive en 500. <pre> JACAREPAGUA EN CHIFFRES

Record du tour (1997) Tadayuki Okada (Repsol Honda-Michelin) 1í51íí928 157.622km/h

Pole position 2000 Max Biaggi (Marlboro Yamaha Team-Michelin) 1í51íí058

RÈcents vainqueurs du Grand Prix de Rio 2000 Valentino Rossi (Nastro Azzurro Honda-Michelin) 45í22íí624 1999 Norick Abe (Antena 3 Yamaha-díAntin-Michelin), 45í24íí308 1997 Mick Doohan (Repsol Honda-Michelin), 45í05íí793 1996 Mick Doohan (Repsol Honda-Michelin), 45í56íí850 1995 Luca Cadalora (Marlboro Yamaha Team Roberts) 46í18íí208

LES PARTENAIRES MICHELIN - CatÈgorie 500cc (liste provisoire) No. Pilote Nation. Constructeur Team 1 Kenny Roberts USA Suzuki Telefonica Movistar Suzuki 3 Max Biaggi ITA Yamaha Marlboro Yamaha Team 4 Alex Barros BRA Honda West Honda Pons 5 Garry McCoy AUS Yamaha Red Bull Yamaha WCM 6 Norick Abe JPN Yamaha Antena Tre Yamaha díAntin 7 Carlos Checa SPA Yamaha Marlboro Yamaha Team 8 Chris Walker GBR Honda Shell Advance Honda 9 Leon Haslam GBR Honda Shell Advance Honda 10 Jose Luis Cardoso SPA Yamaha Antena Tre Yamaha díAntin 11 Tohru Ukawa JPN Honda Repsol-YPF Honda Team 12 Haruchika Aoki JPN Honda Arie Molenaar Racing 14 Anthony West AUS Honda Dee Cee Jeans Racing Team 15 Sete Gibernau SPA Suzuki Telefonica Movistar Suzuki 16 Johan Stigefelt SWE Sabre V4 Sabre Sport 17 J¸rgen vd Goorbergh NED Proton KR3 Proton Team KR 18 Brendan Clarke AUS Honda Shell Advance Honda 19 Olivier Jacque FRA Yamaha Gauloises Yamaha Tech 3 21 Barry Veneman NED Honda Dee Cee Jeans Racing Team 24 Jason Vincent GBR Pulse Pulse GRAND PRIX 28 Alex Criville SPA Honda Repsol-YPF Honda Team 41 Noriyuki Haga JPN Yamaha Red Bull Yamaha WCM 46 Valentino Rossi ITA Honda Nastro Azzurro Honda 56 Shinya Nakano JPN Yamaha Gauloises Yamaha Tech 3 65 Loris Capirossi ITA Honda West Honda Pons

- www.michelinsport.com

Write a comment
Show comments
About this article
Series MOTOGP