Michelin GP de la R?publique Tch?que presentation

Championnat du Monde Moto, saison 2001, 10e épreuve Grand Prix de la République Tchèque, Brno- 24/25/26 Août 2001 L'HEURE DE VERITE Le Grand Prix de la République Tchèque qui se tient ce week-end à Brno risque d'être un moment...

Championnat du Monde Moto, saison 2001, 10e épreuve
Grand Prix de la République Tchèque, Brno- 24/25/26 Août 2001

L'HEURE DE VERITE

Le Grand Prix de la République Tchèque qui se tient ce week-end à Brno risque d'être un moment clef dans la lutte que se livrent Max Biaggi (Marlboro Yamaha Team-Michelin) et Valentino Rossi (Nastro Azzurro Honda-Michelin) pour le titre 2001. L'écart de points entre les deux hommes n'a jamais été aussi faible et Biaggi pourrait même prendre la tête du classement provisoire dimanche.

Après un début de saison dominateur, Rossi s'est fait rejoindre par un Biaggi devenu de plus en plus fort au fil des courses. Biaggi a remporté deux des trois derniers GPs, signant au passage une victoire psychologique importante au GP d'Allemagne, le dernier avant les quatre semaines d'arrêt qui marquent les traditionnelles grandes vacances du GP circus. Rossi n'est pas fini pour autant. Après avoir gagné cinq des neuf premiers GPs de l'année, Rossi a profité de la trêve estivale pour se rendre au Japon et y gagner la prestigieuse épreuve des Huit Heures de Suzuka au guidon d'une Honda VTR1000SPW sponsorisée par Cabin et équipée de pneus Michelin qu'il a partagée avec le champion du monde de Superbike Colin Edwards.

La tension sera donc à son comble ce week-end. Biaggi et Rossi n'ont qu'une idée en tête : prendre l'ascendant l'un sur l'autre. Loris Capirossi (West Honda Pons-Michelin), le troisième homme du championnat, tentera de se mêler à ce duel au sommet, tout comme le feront les autres hommes forts de la catégorie. Et tous continueront de faire confiance à Michelin pour leur fournir des pneus à la hauteur de ce spectacle.

Il ne restera que deux courses européennes après ce Grand Prix. Ensuite, l'endurance de chacun sera mise à rude épreuve par une éprouvante série de trois courses programmées sur des week-ends successifs, au Japon (pour le Grand Prix du Pacifique), en Australie et en Malaisie. La saison se terminera le samedi 3 novembre avec le Grand Prix de Rio.

LES PILOTES ET BRNO

Ce Grand Prix de Brno s'annonce comme l'un des plus importants de la carrière de Max Biaggi. Au championnat, l'italien est actuellement le dauphin de Valentino Rossi et Brno est pour lui une très bonne occasion de prendre la tête du championnat pour la première fois de l'année. Biaggi a terminé la première moitié de saison dans une forme étincelante. Vainqueur de deux des trois derniers Grands Prix, il est revenu à seulement dix points de son compatriote alors qu'à l'issue des trois premiers GPs de la saison, il comptait 46 points de retard sur Rossi! Pour Biaggi, Brno est l'endroit rêvé pour reprendre son effort. D'ailleurs, il a profité de la trêve pour effectuer des essais privés sur le circuit tchèque avant de prendre quelques vacances.

Biaggi est le roi de Brno. Il n'y a été battu qu'une seule fois sur les sept dernières années. Il y compte quatre victoires en 250 et deux en 500, dont la dernière acquise en 2000. Biaggi est donc l'homme parfait pour expliquer ce qu'un pilote attend de ses pneus sur ce circuit exigeant.

"J'adore Brno, c'est le type de circuit où la précision paye," explique l'ex-Champion du Monde 250 dont la pureté de trajectoire est reconnue. "C'est aussi le type de circuit sur lequel la vitesse de passage en courbe est primordiale. Le Michelin arrière de 16.5 pouces devrait y être très utile puisque ce pneu permet de garder une meilleure vitesse en virage. D'ailleurs, de ce fait, je m'attendais à ce que la course de cette année soit nettement plus rapide, mais lors des tests à Brno le mois dernier nous avons essayé le 16.5 et le 17 et il semblerait que les deux types de pneus aient des avantages ici."

L'an dernier, c'est avec un 17 pouces Michelin monté à l'arrière de sa Yamaha que Biaggi avait gagné la course. Mais depuis, les choses ont bien changé. Comme ses adversaires, cette saison la préférence de Biaggi va dorénavant la plupart du temps au 16.5. Cette année, la surface de contact au sol plus importante de ce pneu a permis de faire baisser les temps de course sur la plupart des Grands Prix. Biaggi n'a d'ailleurs utilisé le 17 pouces en course qu'une seule fois cette saison, au Mugello, où un déluge a apporté une fin prématurée à l'épreuve. Brno étant, par plusieurs cotés, similaire à Mugello, il n'est pas étonnant de constater que Biaggi envisage de se tourner à nouveau vers le 17 pouces. Les deux circuits comptent plusieurs chicanes rapides et de fréquents changements de dévers.

"Comme au Mugello, c'est en étant précis dans les chicanes de Brno qu'un pilote fait son temps," ajoute Biaggi. "Si le 16.5 donne une meilleure adhérence en virage, son profil plus large grève un peu l'agilité tandis que le 17 permet de changer plus rapidement de direction dans les chicanes. Mais les deux pneus donnent de bons résultats à Brno, comme c'est d'ailleurs le cas au Mugello. Nous avons donc passé beaucoup de temps à les essayer l'un après l'autre et nous avons donc des combinaisons de réglages qui sont efficaces avec les deux tailles de pneus. C'est rassurant ! Nous pourrons décider quel pneu choisir en fonction des conditions puisque des facteurs comme la température de la piste peuvent nous obliger à aller dans une direction précise. Bien sur, nos efforts porteront également sur le choix du meilleur pneu avant possible. C'est aussi très important vu le nombre de virages en dévers à Brno."

LES PNEUS A BRNO

Constitué de virages rapides, de nombreux esses et de changements de dénivelés importants, Brno est un tracé impressionnant. Le circuit est rapide et exigeant, pour les pilotes mais aussi pour leurs ingénieurs Michelin, qui ont aidé le manufacturier français à y gagner les cinq derniers GP 500. L'aspect le plus important du circuit est le dévers de ces virages qui montent et descendent pour épouser les formes des collines de Brno. "C'est une considération importante pour nous," explique le responsable des Grands Prix Michelin Jacques Morelli "Comme au Mugello il y a beaucoup de virages en dévers donc même si Max et les autres passent beaucoup de temps à choisir leurs pneus arrière, c'est l'avant qui est probablement le plus important. Il faut une carcasse rigide pour résister aux freinages intenses mais aussi beaucoup de grip car les angles atteints sont très importants."

La nature du tracé crée également des problèmes de dribble. Le dribble est une vibration à haute fréquence qui se manifeste en virage et Brno est l'un des circuits les plus générateurs de ce type de phénomène à cause de ses nombreux virages en dévers. De plus, il semblerait que plus le grip est important, plus le dribble est probable et c'est peut-être l'une des raisons pour lesquelles Biaggi envisage de courir avec un 17 pouces à l'arrière puisque ce pneu donne moins de grip en virage que le 16.5 pouces.

"C'est comme au Mugello, les virages en dévers de Brno peuvent générer du dribble puisque l'appui sur les pneus est élevé et les angles extrêmes," poursuit Morelli. "C'est à mon avis une des raisons pour lesquelles Biaggi utilisera peut-être le 17 pour ce GP. Il n'est pas toujours facile de diminuer l'effet de dribble, la seule solution est souvent de diminuer le grip. Nous sommes donc dans le même cas de figure que d'habitude : nous cherchons le meilleur compromis entre le grip maximum et le dribble minimum."

L'équipe Michelin dispose aussi de certains pneus modifiés pour cette course, la modification portant sur un nouveau type de gomme conçu pour maximiser les avantages du 16,5 pouces arrière sur ce circuit. "Nous l'avons développé à l'occasion des essais réalisés ici par l'équipe Yamaha fin juillet," ajoute Morelli. "La gomme est un peu plus tendre que celle du 17 pouces utilisé par Biaggi l'an dernier. C'est normal, le 16.5 pose plus de gomme par terre ce qui permet d'augmenter le grip et d'abaisser la température de fonctionnement du pneu, donc d'utiliser une gomme plus tendre et d'augmenter encore davantage le grip."

LES TEMPS DE REFERENCE A BRNO

Record du tour 1998
Alex Crivillé (Repsol Honda-Michelin) 2'02''335, 158.996 km/h / 98.796

Pole position 2000
Max Biaggi (Marlboro Yamaha Team-Michelin) 2'01''291, 160.365km/h / 99.646

Récents vainqueurs du Grand Prix de la République Tchèque
2000 Max Biaggi (Marlboro Yamaha Team-Michelin), 45'31''918
1999 Tadayuki Okada (Repsol Honda-Michelin), 45'18''066
1998 Max Biaggi (Kanemoto Honda-Michelin), 45'12''043
1997 Mick Doohan (Repsol Honda-Michelin), 45'25''012
1996 Alex Crivillé (Repsol Honda-Michelin), 45'38''884

- Michelin-

Be part of something big

Write a comment
Show comments
About this article
Series MotoGP
Drivers Max Biaggi , Loris Capirossi , Valentino Rossi , Alex Criville , Colin Edwards , Mick Doohan