Michelin du course le GP d'Australie

50e Victoire en GP pour Rossi. Rossi termine le GP d'Australie le plus rapide de l'histoire devant Barros. Valentino Rossi (Repsol Honda Team RC211V-Michelin) a maintenant gagné 50 fois en grand prix. Cette 50e est venue après un superbe...

50e Victoire en GP pour Rossi.
Rossi termine le GP d'Australie le plus rapide de l'histoire devant Barros.

Valentino Rossi (Repsol Honda Team RC211V-Michelin) a maintenant gagné 50 fois en grand prix. Cette 50e est venue après un superbe duel face à Alex Barros (West Honda Pons RC211V-Michelin), qui termine 2e, loin devant Tohru Ukawa (Repsol Honda Team RC211V- Michelin). Ce dernier a lui aussi dû se battre pour monter sur le podium et précéder Daijiro Kato (Fortuna Honda Gresini RC211V-Michelin). Les pilotes Michelin ont pris 7 des 9 premières places et occupent les 10 premières places du classement provisoire.

Rossi et Barros ont pris le large dès les premiers tours. A grands coups de records du tour, ils se sont livrés à une bataille titanesque. C'est Barros qui avait l'avantage initialement mais Rossi était collé à sa roue arrière. L'Italien a pourtant été légèrement distancé puisqu'il comptait 1.5 secondes de retard au premier tiers de course, avant de revenir sur Barros. Les deux hommes commencent à nous habituer à rouler ensemble - cela fait maintenant trois courses qu'ils se disputent la victoire. Ba rros avait battu Rossi à Motegi et ensuite, à Sepang, les deux hommes s'étaient à nouveau mesuré et Barros avait une nouvelle fois devancé Rossi, mais pour la 2e place cette fois. Aujourd'hui, Rossi a inversé la tendance en profitant d'une erreur de Barros dans le dernier tour.

" Nous avons encore assisté à une superbe prestation des deux pilotes, " s'est extasié Emmanuel Fournier, le responsable Michelin Grand Prix. " Leurs pneus ont très bien fonctionné en leur permettant de maintenir un rythme très élevé et de battre des records. Alex a choisi un pneu arrière légèrement plus tendre que celui de Valentino. Ils ont tous les deux roulé aussi vite qu'aux essais, ce qui n'a rien de surprenant puisqu'ils ont utilisé des pneus de courses pendant les qualifs. La pole nous a éc happé mais notre politique restera la même : nous n'utiliserons pas de pneus de qualification car nous pensons que c'est avec des pneus de course que nos pilotes ont la meilleure chance de trouver les bons réglages pour la course. Un championnat se gagne l e dimanche, pas le samedi. "

Avec cette 50e victoire, Rossi renoue enfin avec la plus haute marche du podium après deux GP sans. C'est aussi la 24e victoire de Rossi en catégorie reine, tous ces succès ayant été signés avec Michelin. " C'est un rêve d'obtenir 50 victoires, " s'est-il réjouit. " Alex a été très difficile à battre. En début de course, il était vraiment très rapide mais ensuite, il a commencé à glisser un peu et j'ai pu le rattraper. J'ai attendu les derniers tours pour le doubler et je pensais bien qu'il allait m'attaquer à l'épingle. C'est pour cela que je suis resté à l'intérieur. Il a quand même pu doubler mais il a tiré tout droit. "

Barros, qui a immédiatement repris la piste, en est donc à son 3e podium d'affilée. " Comme j'avais un pneu arrière plus tendre que celui de Valentino, j'ai vraiment tout donné dans les premiers tours pour creuser l'écart sur lui. Ensuite j'ai gardé un rythme soutenu mais il a quand même pu revenir sur moi. Je n'avais plus de frein moteur dans le dernier tour mais il mérite cette victoire. "

La 3e place d'Ukawa est très importante pour lui puisqu'elle le ramène à un point de Max Biaggi (Marlboro Yamaha Team YZR-M1-Michelin), toujours 2e au championnat derrière Rossi. Ukawa a battu son compatriote Kato de moins de deux dixièmes. Jurgen van den Goorbergh (Kanemoto Honda NSR500) prend la 5e place derrière les deux japonais. " J'ai bien essayé de rester avec les deux leaders, " a expliqué Ukawa, qui retrouve le podium pour la première fois depuis le GP du Portugal du mois dernier. " Je me s uis donc retrouvé en bagarre avec Kato et van den Goorbergh. Mais j'avais vraiment besoin des points de la 3e place ! "

Kato a dû se battre face à une Honda RCV qui n'était pas aussi agile qu'il l'aurait voulu mais il est quand même parvenu à battre van den Goorbergh, le meilleur des pilotes deux-temps, dans le dernier tour.

Le GP d'Australie est le dernier d'une série de trois courses particulièrement éprouvante qui a emmenée les pilotes du Japon à la Malaisie puis à l'Australie. Cette première saison du nouveau championnat quatre-temps MotoGP se terminera le 3 novembre prochain à Valence, en Espagne.

-michelin-

Write a comment
Show comments
About this article
Series MOTOGP