MICHELIN SUR SON FIEF

Lían dernier, le Grand Prix de France au Mans fut historique pour Michelin. Le manufacturier franÁais y a en effet signÈ sa 250e victoire en catÈgorie reine 500 cm3. Quelques mois plus tard, Michelin inscrivait une autre page de son histoire sportive en prenant son 20e titre de champion du monde 500.

Cette annÈe, et pour le Grand Prix de France qui se prÈpare ce week-end au Mans, ce sera un week-end comme les autres pour les ingÈnieurs et les monteurs Michelin qui se dÈmËnent chaque Grand Prix pour fournir les meilleurs pneus possibles aux pilotes de moto les plus talentueux de la planËte. Depuis quelques annÈes, Michelin a la suprÈmatie dans cette catÈgorie phare du sport motocycliste, celle o les motos sont les plus puissantes et donc les plus exigeantes.

Le championnat du monde 500 actuel est dÈj en phase de devenir le plus poussÈ en terme de performances et de temps au tour. Les trois premiers Grands Prix de la saison ont ÈtÈ bien plus rapides que ceux des annÈes prÈcÈdentes : de 25 secondes au Japon, de 35 secondes en Afrique du Sud et de 23 secondes en Espagne. Il y a trois principales explications ce phÈnomËne ñ les pneus síamÈliorent, les motos aussi... et Valentino Rossi (Nastro Azzurro Honda-Michelin) est en train de síaffirmer comme líun des tous meilleurs pilotes de líhistoire. Il a gagnÈ les trois courses et fait ainsi une bien belle dÈmonstration de la qualitÈ des pneus slicks Michelin de compÈtition, capables de propulser Rossi et les 190 chevaux de sa Honda NSR500 vers des nouveaux records du tour. Et ce mÍme en fin de course, puisque ces pneus restent ce stade aussi adhÈrents quíendurants.

Beaucoup pensent que Rossi va Ègalement gagner en France, ce dimanche, mais les adversaires du prodige italien ne manqueront pas de se faire de plus en plus menaÁants. AprËs Le Mans, les Grands Prix prennent la route du Mugello, pour le Grand Prix díItalie. L , il y a fort parier que le rouleau compresseur Rossi se fera plus que jamais sentir.

LES PILOTES ET LA PISTE

Cíest la deuxiËme annÈe consÈcutive que le circuit du Mans reÁoit le Grand Prix de France. AprËs trois victoires sur les trois premiËres manches de la saison pour Valentino Rossi, la course de dimanche revÍt une importance toute particuliËre. Pour le phÈnomËne Rossi, le but sera de briser dÈfinitivement le moral de ses adversaires en síimposant une nouvelle fois. Mais ces derniers feront tout pour interrompre son hÈgÈmonie.

Cíest avec une certaine aisance que Rossi a gagnÈ les trois premiËres courses ñ Suzuka, Welkom et Jerez. La veille de sa troisiËme victoire Jerez, il se laissait mÍme aller une pointe díhumour : ´ JíespËre devenir imbattable mais ce níest pas encore le cas ! ª Le sympathique ex-champion du monde 125 et 250 ne se prend jamais trop au sÈrieux, mais ses adversaires ne rigolent plus depuis dÈj longtemps.

´ Je suis un peu surpris díavoir tout gagnÈ cette saison, ª ajoute Rossi. ´ Notre stratÈgie en dÈbut de saison Ètait de limiter les dÈg ts sur les premiËres courses en prenant autant de points que possible pour ensuite tenter de gagner des courses dËs le milieu de la saison. Je níai aucun pronostic pour Le Mans. Comme díhabitude, jíy viserai le podium et je sais dÈj que la course ne sera pas facile. ª

MalgrÈ sa forme actuelle, plusieurs pilotes sont dÈj prÍts lui disputer la victoire. Norick Abe (Antena 3 Yamaha-DíAntin-Michelin) pilote mieux et plus vite que jamais, sans oublier une rÈgularitÈ croissante. Quant Loris Capirossi (West Honda Pons-Michelin) et Alex CrivillÈ (Repsol YPF Honda-Michelin), ils auraient peut-Ítre ÈtÈ en mesure de menacer Rossi Jerez síils avaient pris de meilleurs dÈparts.

CrivillÈ est la valeur montante des deux derniËres courses. AprËs une saison 2000 difficile, durant laquelle il nía gagnÈ quíune fois ñ justement au Mans - líEspagnol semble retrouver la forme qui lui avait permis de devenir champion du monde 500 en 1999. ´ Terminer troisiËme Jerez, cíÈtait comme gagner pour moi, ª explique CrivillÈ, auteur díune trËs belle remontÈe Jerez. ´ Jíai connu des moments difficiles derniËrement mais je me sens de mieux en mieux sur la moto, comme si nous Ètions revenus la saison 1999 ! ª

DerriËre Abe, Capirossi et CrivillÈ, díautres pilotes seront s rement capables díinquiÈter Rossi. Mais il y a peu de chance quíOlivier Jacque (Gauloises Yamaha Tech 3-Michelin) en fasse partie. Champion du monde 250 en titre, le FranÁais connaÓt un dÈbut de saison noir. Il síest cassÈ le poignet aux essais hivernaux et reste trËs handicapÈ par cette blessure. Trop pour pouvoir solliciter ses Michelin comme il le souhaite.

´ Je ne demande pas grand chose aux techniciens Michelin pour líinstant parce que je ne suis pas en Ètat de solliciter mes pneus, ª explique-t-il. ´ En fait, je ne suis pas encore en train de courir. Pour líinstant, je míentraÓne ! La liaison entre les pneus et la poignÈe de gaz ne me pose aucun problËme, cíest celle entre la poignÈe et mon cerveau qui ne fonctionne pas ! Cíest vraiment dur. Cíest frustrant de voir comment Nakano et Ukawa se dÈbrouillent tout en sachant que lían dernier, je les ai battus. ª

´ Avant ma chute je míamusais vraiment au guidon de la 500. En fait, je ne pense pas que la diffÈrence entre la 500 et la 250 soit si grande que Áa. Díaccord, il y a cent chevaux de plus et la moto est un peu plus lourde, mais sa tenue de route est bonne et aprËs tout, Áa reste une moto ! Mais le plus petit changement peut faire une diffÈrence. Jíai chutÈ parce que jíai commis une erreur au rÈtrogradage. Erreur due au fait que la boÓte de vitesse díune 500 requiert un poil plus de pression du pied pour passer le rapport que celle díune 250. Une petite erreur, mais avec de lourdes consÈquences. ª

´ Bien s r, les pneus sont plus importants en 500 parce quíon essaye de passer tellement plus de puissance que sur une 250. Les pneus sont vraiment soumis rude Èpreuve et il faut un pneu arriËre qui tienne la distance. Les Michelin míont líair trËs performants, la fois prÈvisibles et offrant un niveau díadhÈrence ÈlevÈ. Le Mans ne me sera pas favorable car il y a de gros freinages qui sollicitent ÈnormÈment les avants-bras. Mon bras est environ 80% actuellement, mais aprËs quelques tours de piste il se dÈgrade fortement. ª

LES PNEUS MICHELIN AU MANS

Michelin a gagnÈ les huit derniers Grands Prix de France, dont trois au Mans. Le circuit Bugatti, qui pour le Grand Prix moto ne reprend quíune petite partie de la cÈlËbre piste des 24 Heures du Mans auto, níest pas trËs exigeant pour les pneus.

´ Nous níy rencontrons pas trop de problËme, ª acquiesce Jacques Morelli, responsable des Grands Prix Michelin. ´ Il y a beaucoup de gros freinages et de fortes accÈlÈrations. Si nous avons un problËme, cíest que le Mans manque díadhÈrence donc nous devons utiliser des pneus tendres pour trouver du grip en virage. De plus, la plupart des virages sont serrÈs et lents. De ce fait, les accÈlÈrations y sont fortes, effectuÈes tÙt et sur les rapports infÈrieurs. Il faut donc faire face

pas mal de patinage, ce qui nous empÍche díutiliser des pneus trop tendres qui ne tiendraient pas la distance en course. Cette course est un vrai compromis pour nous ñ nous devons trouver les pneus qui donnent líadhÈrence et líendurance souhaitÈes. ª

´ Ce week-end sera trËs intÈressant pour nous parce que lían dernier, tout le monde utilisait encore des pneus arriËres de 17 pouces líexception de Garry McCoy (Red Bull Yamaha WCM- Michelin). Cíest juste aprËs le Grand Prix de France 2000 que les pilotes ont commencÈ passer au 16.5. Nous níavons pas fait díessais au Mans depuis lían dernier donc il nous faudra attendre díy Ítre pour savoir si les 16.5 y sont meilleurs que les 17. Je pense quíils le seront, parce quíils nous permettent díutiliser une gomme plus tendre ce qui nous facilitera le choix díun pneu suffisamment performant sur la totalitÈ de la course. ª

´ Les pneus avant ne sont pas un gros soucis au Mans. Il faut un pneu qui tienne bien pour le trËs rapide premier virage, qui est peu prËs le seul endroit o líavant est vraiment sollicitÈ. Il faut Ègalement une carcasse rÈsistante pour supporter tous ces gros freinages. ª

<pre> LE MANS EN CHIFFRES Record du tour 2000 Valentino Rossi (Nastro Azzurro Honda-Michelin) 1í40íí089 Pole position 2000 Max Biaggi (Marlboro Yamaha Team-Michelin) 1í39íí342 Les derniers vainqueurs du GP de France 2000 Alex CrivillÈ (Repsol YPF Honda-Michelin), 47í15íí363s 1999 Alex CrivillÈ (Repsol Honda-Michelin), Circuit Paul Ricard 1998 Alex CrivillÈ (Repsol Honda-Michelin), Circuit Paul Ricard 1997 Mick Doohan (Repsol Honda-Michelin), Circuit Paul Ricard 1996 Mick Doohan (Repsol Honda-Michelin), Circuit Paul Ricard

Classement provisoire au championnat 2001 Pos. Rider Nat Points JPN SFA JER 1 ROSSI VALENTINO ITA 75 25 25 25 2 ABE NORICK JPN 44 13 11 20 3 NAKANO SHINYA JPN 37 11 13 13 4 CAPIROSSI LORIS ITA 36 8 20 8 5 CRIVILLE ALEX SPA 33 7 10 16 6 BIAGGI MAX ITA 29 16 8 5 7 McCOY GARRY AUS 27 20 7 8 ROBERTS KENNY USA 27 9 9 9 9 BARROS ALEX BRA 27 10 7 10 10 UKAWA TOHRU JPN 27 16 11 11 GOORBERGH J VD NED 13 5 5 3 12 GIBERNAU SETE SPA 12 6 6 13 AOKI HARUCHIKA JPN 8 4 4 14 CHECA CARLOS SPA 8 6 2 15 HAGA NORIYUKI JPN 4 4 16 HASLAM LEON GBR 3 3 17 CARDOSO JOSE LUIS SPA 3 3 18 WEST ANTHONY AUS 3 2 1 19 WALKER CHRIS GBR 1 1 20 JACQUE OLIVIER FRA 0 21 RYO AKIRA JPN 0 22 STIGEFELT JOHAN SWE 0 23 VENEMAN BARRY NED 0 24 VINCENT JASON GBR 0 25 WILLIS MARK AUS 0

Partenaires Michelin - CatÈgorie 500cc No. Rider/Coureur Nation Machine Team 1 Kenny Roberts USA Suzuki Telefonica Movistar Suzuki 3 Max Biaggi ITA Yamaha Marlboro Yamaha Team 4 Alex Barros BRA Honda West Honda Pons 5 Garry Mccoy AUS Yamaha Red Bull Yamaha WCM 6 Norick Abe JPN Yamaha Antena Tre Yamaha díAntin 7 Carlos Checa SPA Yamaha Marlboro Yamaha Team 8 Chris Walker GBR Honda Shell Advance Honda 9 Leon Haslam GBR Honda Shell Advance Honda 10 Jose Luis Cardoso SPA Yamaha Antena Tre Yamaha díAntin 11 Tohru Ukawa JPN Honda Repsol-YPF Honda Team 12 Haruchika Aoki JPN Honda Arie Molenaar Racing 14 Anthony West AUS Honda Dee Cee Jeans Racing Team 15 Sete Gibernau SPA Suzuki Telefonica Movistar Suzuki 16 Johan Stigefelt SWE Sabre V4 Sabre Sport 17 Jurgen Vd Goorbergh NED Proton KR3 Proton Team KR 19 Olivier Jacque FRA Yamaha Gauloises Yamaha Tech 3 21 Barry Veneman NED Honda Dee Cee Jeans Racing Team 24 Jay Vincent GBR Pulse Pulse GP 26 Vladirmir Catska SVK Paton Paton 28 Alex Criville SPA Honda Repsol-YPF Honda Team 41 Noriyuki Haga JPN Yamaha Red Bull Yamaha WCM 46 Valentino Rossi ITA Honda Nastro Azzurro Honda 56 Shinya Nakano JPN Yamaha Gauloises Yamaha Tech 3 65 Loris Capirossi ITA Honda West Honda Pons 68 Mark Willis AUS Pulse Pulse GP

-Michelin