CHAMPCAR/CART: R?sum? de essais de Sebring de l'?quipe Players

Premiers Tours De Piste Au Volant De La Nouvelle Reynard 2002 Pour Patrick Carpentier Depuis Sa Chirurgie Au Laser Sebring, Floride, le 20 décembre 2001 Si Patrick Carpentier avait les yeux pétillants au terme de ses premiers...

Premiers Tours De Piste Au Volant De La Nouvelle Reynard 2002 Pour Patrick Carpentier Depuis Sa Chirurgie Au Laser

Sebring, Floride, le 20 décembre 2001 Si Patrick Carpentier avait les yeux pétillants au terme de ses premiers essais hivernaux, c'est autant en raison des performances de sa nouvelle voiture que des résultats de la chirurgie au laser pratiquée le mois dernier pour corriger un problème de la vue.

Le pilote de Joliette a passé les deux derniers jours (mardi et mercredi) à découvrir les particularités du châssis Reynard 2002 sur le circuit routier de Sebring, effectuant pas moins de 50 tours sur le tracé de 1,72 mille, et celui-ci s'est dit fort impressionné.

"Je me base davantage sur mon feeling que sur des données purement techniques pour juger des améliorations qui ont été apportées au châssis et je dois dire que je me suis senti très à l'aise dès les premiers tours de piste", d'expliquer Carpentier, qui a partagé la piste avec Kenny Brack (Ganassi) et Tora Takagi (Walker), établissant le temps de référence avec un chrono de 51,8 secondes.

Le directeur technique de l'équipe Player's, Bruce Ashmore, a pour sa part tenu à louer les efforts du manufacturier britannique au niveau de la conception du nouveau châssis, qu'il qualifie comme une version épurée de la voiture 2001.

"À l'oeil nu, il est parfois difficile d'identifier ce qui diffère du modèle précédent, mais selon les premières observations, la compagnie Reynard a encore fait de l'excellent boulot, particulièrement au niveau de l'aérodynamisme et de la sécurité des pilotes, souligne Ashmore, faisant notamment référence à l'ajout de 2,5 mm de fibre de carbone sur la paroi extérieure de l'habitacle, une modification apportée suite à l'analyse de l'accident qui a impliqué Alex Zanardi et Alexandre Tagliani en Allemagne en septembre dernier.

Pour revenir à Carpentier, celui-ci a indiqué n'avoir eu aucun problème de vision, moins de trois semaines après sa chirurgie au laser. Sauf que ses équipiers se sont payés sa tête lorsqu'il a effectué une sortie de piste lors de la deuxième journée, qui a causé des dommages mineurs à la suspension.

"Ce n'est sûrement pas la dernière fois que je vais entendre des commentaires sarcastiques à propos de ma vue, sauf qu'il n'en fallait pas plus pour que mes mécanos me tirent la pipe. J'ai plutôt été victime d'un excès d'agressivité, freinant trop tardivement sur des pneus neufs, mais je me suis promis qu'à chaque fois que je vais être en piste, je vais pousser la machine à fond."

Carpentier aura d'ailleurs l'occasion de tester son acuité visuelle après le congé de Noël, lui qui subira son évaluation annuelle auprès du docteur Jacques Dallaire, de l'institut Human Performance International (HPI), situé à Huntersville en Caroline du Nord.

Les prochains essais de l'équipe Player's auront lieu les 22 et 23 janvier prochain à Sebring.

-Players-

Be part of something big

Write a comment
Show comments
About this article
Series IndyCar
Drivers Patrick Carpentier , Alex Zanardi , Tora Takagi , Kenny Brack , Bruce Ashmore