CHAMPCAR/CART: Abandons cr?ve-coeur des pilotes Player

Monterrey, Mexique, le 11 mars 2001 Patrick Carpentier et Alexandre Tagliani, de l’équipe Player's, ont tour à tour été forcé d’abandonner à cause d’ennuis électroniques similaires alors qu’ils luttaient pour des places d’honneur...

Monterrey, Mexique, le 11 mars 2001 Patrick Carpentier et Alexandre Tagliani, de l’équipe Player's, ont tour à tour été forcé d’abandonner à cause d’ennuis électroniques similaires alors qu’ils luttaient pour des places d’honneur lors du Grand Prix de Monterrey qui à été disputé dimanche au Mexique. L’épreuve de 80 tours a été remportée par le Brésilien Cristiano da Matta, qui a croisé l’arrivée avec une avance de 1,982 seconde devant son compatriote Gil de Ferran.Le Canadien Paul Tracy est monté sur la troisième marche du podium.

Parti du sixième rang, Carpentier a connu des ennuis dès les premiers tours de chauffe. «Dès que l’équipe Player’s a lancé le moteur, je savais que nous étions dans le trouble, car il coupait constamment, a déclaré Carpentier. Puis, tout est revenu à la normale juste avant le signal du départ. Cependant, je sentais une chaleur inhabituelle dans l’habitacle et c’est lors de mon premier arrêt aux puits que le tout c’est gâté, puisqu’il n’y avait plus de


Patrick Carpentier. Photo: Paul Strak/Team Player's.

circulation d’air pour refroidir le moteur. À mon retour en piste, le moteur manquait de puissance, puis j’ai perdu l’usage de mon embrayage et le tableau de bord électronique du volant s’est éteint. J’ai poursuivi pour un moment, puis l’équipe Player’s m’a ordonné de revenir aux puits (39e tour). Phil LePan, le directeur de l’équipe, m’a par la suite expliqué qu’un problème avec la boîte de gestion électronique du moteur était à l’origine de mes ennuis. C’est évidemment décevant de ne pas terminer, mais il y a plusieurs points positifs, puisque nous avons démontré que nous sommes redevenus très compétitifs sur les circuits routiers. Il ne faudra pas nous laisser pour compte à Long Beach. »


Alex Tagliani. Photo: Paul Strak/Team Player's.

Quant à Tagliani, il a effectué une excellente remontée de la treizième à la sixième place avant de se retirer dans les puits au 61e passage. « Nous étions parmi les plus rapides en piste aujourd’hui, a souligné le pilote de Lachenaie. C’est dommage de terminer la journée de cette façon, et surtout désolant pour les membres de l’équipe Player’s qui ont travaillé d’arrache-pied pour me donner une excellente voiture pour la course. J’ai connu le même problème que Patrick (Carpentier). Le moteur s’est mis à couper, puis il a tellement surchauffé qu’il a fait fondre le câble d’embrayage et le tableau de bord électronique s’est éteint peu avant mon deuxième arrêt aux puits. C’est d’ailleurs pour cette raison que j’ai été pénalisé pour vitesse excessive dans les puits car je n’avais pas d’odomètre. Nous visions une place dans les cinq premiers et je crois que nous aurions atteint notre but, puisque j’étais immédiatement derrière Tracy (Paul) qui s’est classé troisième. Il ne faut pas prendre ces abandons comme une suite de l’an dernier alors que nous avons connu toutes sortes d’ennuis sur les circuits routiers. Cette année, l’équipe Player’s est très compétitive puisque nous étions parmi les meneurs lorsque nous avons dû nous arrêter. »

Les pilotes Player’s profiteront d’un temps d’arrêt d’un mois puisque la prochaine étape sera disputée le week-end du 6 au 8 avril dans les rues de Long Beach, en Californie.

-P;ayer's

Be part of something big

Write a comment
Show comments
About this article
Series IndyCar
Drivers Gil de Ferran , Patrick Carpentier , Alex Tagliani , Paul Tracy