Didier Schraenen au Grand Prix de Trois-Rivi?res.

Week-end fort occupé pour Didier Schraenen au Grand Prix de Trois-Rivières. Cette fin de semaine se tenait la 32ième édition du Grand Prix de Trois-Rivières. Au cours de cette classique on retrouvait deux épreuves du championnat canadien...

Week-end fort occupé pour Didier Schraenen au Grand Prix de Trois-Rivières.

Cette fin de semaine se tenait la 32ième édition du Grand Prix de Trois-Rivières. Au cours de cette classique on retrouvait deux épreuves du championnat canadien de Formule 1600, auxquelles participaient l'équipe de course Radio Énergie UAP/NAPA RDS.

Didier Schraenen espérait bien se reprendre à la suite de ses malchances de l'an dernier sur le circuit trifluvien, alors que par deux fois il avait été éliminé par des accrochages alors qu'il était deuxième.

"Cette année, plus que jamais on s'était préparé du mieux qu'on pouvait. Mario Villeneuve m'avait fourni un tout nouveau moteur très performant, sauf qu'au début de la première qualification pour la première course, une pièce à deux sous s'est brisé et le moteur s'est vidé de son liquide refroidissant. Résultat, un moteur grillé et une vingtième position de départ."

La première course du week-end a été fort mouvementée. Ponctuée de deux neutralisations, elle a donné satisfaction aux spectateurs avec ses nombreux changements de meneur. Au milieu du peloton, Didier se débattait tant bien que mal avec des pilotes qu'il ne côtoie que peu souvent.

"J'utilisais mon moteur de rechange qui malheureusement n'était pas aussi performant que le premier. Je pouvais garder le contact avec le peloton mais les dépassements était le résultat de manSuvres assez risquées. Remonté jusqu'à la onzième place j'étais confiant de remonter dans le top dix quand à la relance, un pilote devant moi a fait un tête à queue. Il a obstrué la piste juste devant moi et trois voitures sont passées. J'ai quand même réussi à revenir à nouveau en onzième place où j'ai terminé."

La course a été remportée par Andy Brumbraugh devant Matt White et Louis-Philippe Dumoulin.

Dans la seconde épreuve Didier partait de la douzième place. La course a été menée à un train d'enfer sans la moindre neutralisation. Il termine septième après de beaux échanges, tout particulièrement avec la recrue Mark Wilkins.

"J'ai eu un plaisir fou dans une course extrêmement difficile. Mon moteur chauffait un peu, comme pour tout le monde sans doute. J'ai pu rester avec le peloton jusqu'à la mi course, espérant que des accrochages surviennent, ce qui ne fut pas le cas. Je pouvais suivre le rythme mais je ne pouvais dépasser. Durant toute la première moitié de la course, nous étions dix voitures roues dans roues. Je me suis fait doubler, puis dans ma bataille avec le jeune Wilkins nous avons perdu le peloton. J'ai quand même eu beaucoup de plaisir."

C'est le Québécois Édouard Aubé qui a remporté l'épreuve devant Louis Philippe Dumoulin et Josh Beaulieu. Dumoulin prend la tête du championnat avec deux courses à faire. La prochaine aura lieux à Mosport dans deux semaine alors que la dernière sera courue au magnifique circuit du Mont-Tremblant où par deux fois Didier Schraenen a été couronné champion.

Didier était particulièrement épuisé à la fin du week-end car en plus de son travail de pilote, il était l'hôte de trois courses en direct au Réseau des Sports. Une fin de semaine bien remplie pour ce passionné de course automobile...

-dsr

Be part of something big

Write a comment
Show comments
About this article
Series General
Drivers Josh Beaulieu , Louis-Philippe Dumoulin , Didier Schraenen , Mark Wilkins