Michelin qualificatifs du Grand Prix de Monaco

Grand Prix de Monaco Samedi 25 mai 2002 - qualifications Michelin s’octroie la pole à Monaco. Très belle performance des pneus Michelin au cours des essais qualificatifs du Grand Prix de Monaco : la BMW WilliamsF1 -- Michelin de Juan-Pablo...

Grand Prix de Monaco
Samedi 25 mai 2002 - qualifications

Michelin s’octroie la pole à Monaco.

Très belle performance des pneus Michelin au cours des essais qualificatifs du Grand Prix de Monaco : la BMW WilliamsF1 -- Michelin de Juan-Pablo Montoya s'empare de la pole-position devant la West McLaren Mercedes de David Coulthard. En tout, le manufactur ier clermontois place huit voitures dans les dix premiers.

Au Grand Prix de Monaco : sur le tourniquet monégasque, les gommes françaises ont bien fonctionné et ont réussi à s'emparer des meilleures places au terme d'une séance de qualification endiablée. Développées spécifiquement pour ce circuit, ces gommes ont été appréciées par tous leurs pilotes après les essais : " La voiture et les pneus se sont très bien comportés aujourd'hui, affirme Juan-Pablo Montoya, en pole-position sur sa BMW WilliamsF1-Michel in. C'est très spécial d'être en pole à Monaco, à 4 dixième d'avance, parce qu'il est très difficile de faire un bon tour ici. Je pense aussi que les pneus seront constants pour la course de demain. " Le Colombien comptant près de quatre dixièmes d'avance sur ses suivants, un écart énorme à Monaco. Au sujet des pneus, David Coulthard, à ses côtés en première ligne, abonde dans le même sens : " La voiture et les pneus Michelin semblent très bien adaptés à la nature de ce circuit. " Les coéquipiers respectifs des deux occupants de la première ligne n'en sont guère loin : Ralf Schumacher, sur la deuxième BMW WilliamsF1 est qualifié quatrième, tandis que Kimi Räikkönen, le coéquipier de David Coulthard, est 6e. Seules les Ferrari de Mic hael Schumacher et Rubens Barrichello, troisième et cinquième, viennent s'intercaler entre les pilotes chaussés de Michelin. Derrière la West McLaren Mercedes de Kimi Räikkönen, les pneus clermontois poursuivent leur tir groupé, avec les deux Mild Seven Renault F1 de Jarno Trulli et Jenson Button 7e et 8e suivies des deux Panasonic Toyota de Mika Salo et Allan McNish, 9e et 10e, une superbe performance de la part de la marque japonaise. Fermant la marche, on trouve la KL Minardi Asiatech de Mark Webber, 19e, suivie des deux Jaguar de Pedro de la Rosa et Eddie Irvine. Alex Yoong, 22e, se qualifie à la dernière place.

La journée vue par Michelin

Pierre Dupasquier, Directeur Michelin compétition :

Votre seconde pole position de la saison et 08 pilotes équipés de pneumatiques Michelin dans les 10 premiers ... c'est une bonne journée ?
" Nous sommes très très contents de nos résultats aujourd'hui. Cela prouve que le pneu que nous avons spécialement développé pour Monaco fonctionne très bien. Cela montre également que nous avons tiré des enseignements de l'an dernier et avons réagi conven ablement. "

Votre pneu " option " a été spécialement développé pour Monaco et c'est le pneu le plus " soft " de vos deux évolutions. Vos partenaires ont-ils tous utilisé cette option ?
" Oui, tous. "

A Monaco il s'agit traditionnellement d'une course en un arrêt. Etes-vous confiant si ce pneumatique doit parcourir 40 tours ?
"Très. Je n'ai pas de souci en ce qui concerne la durabilité de ce pneumatique. Certains des trains utilisés ont complété environ 40 tours et nous n'avons noté aucune marque d'usure qui puisse nous inquiéter."

Pensez-vous que Monaco soit un tournant dans la saison ?
" Nous verrons. On ne doit jamais faire d'autosatisfaction. Les résultats d'aujourd'hui ont montré que nous avons développé un très bon pneu pour Monaco. Quelquefois vous proposez un pneu hard qui est trop hard ou un pneu soft qui est trop soft et d'autres fois vous êtes très bien centrés. Nos partenaires et nous semblons être performants ici, ce qui ne signifie pas que nous réussirons aussi bien sur d'autres tracés. "

Quel est votre sentiment pour la course de demain ?
" La piste est très étroite et il peut y avoir des surprises à Monaco - tout le monde le sait. Néanmoins je suis optimiste, nos pneus sont performants et nous sommes très satisfaits de voir plusieurs de nos partenaires en mesure de se battre pour marquer d es points. Cela montre que ces équipes sont très compétitives et que nous travaillons bien ensemble. "

-michelin-

Be part of something big

Write a comment
Show comments
About this article
Series Formula 1
Drivers Eddie Irvine , Jarno Trulli , Jenson Button , Ralf Schumacher , Pedro de la Rosa , Rubens Barrichello , Mark Webber , David Coulthard , Kimi Raikkonen , Allan McNish , Mika Salo , Alex Yoong
Teams Ferrari , Mercedes , McLaren , Williams , Minardi