Michelin GP F1 Espagne, qualifications

Ralf Schumacher signe le meilleur temps des pilotes Michelin Ferrari et Michael Schumacher ont signé leur quatrième pole position de la saison, ce samedi, sur le circuit de Barcelone en Espagne. Une fois encore, le champion du monde dut lutter...

Ralf Schumacher signe le meilleur temps des pilotes Michelin

Ferrari et Michael Schumacher ont signé leur quatrième pole position de la saison, ce samedi, sur le circuit de Barcelone en Espagne. Une fois encore, le champion du monde dut lutter pour battre son coéquipier Rubens Barrichello et les deux pilotes de la Scuderia n'ont utilisé que trois sorties au lieu des quatre normalement autorisées.

Barrichello s'appropria le premier la pole mais fut délogé par Michael Schumacher qui signa un temps en 1m16.384s, 0,326 secondes plus rapides que le pilote Brésilien. Michael décroche ainsi sa troisième pole position de la saison et la 46ème de sa carrière. Juste derrière les " diables rouges ", Ralf Schumacher (BMW WilliamsF1 Team/Michelin) partira de la troisième place.

Lors de cette séance, Michelin classait six pilotes équipés de ses pneumatiques dans les 10 premiers. Les BMW Williams partiront donc de la deuxième ligne avec Ralf Schumacher et Juan Pablo Montoya en 3ème et 4ème position. Montoya eut du mal à régler sa monoplace ce week end mais dans son dernier tour il réussit à rejoindre son coéquipier sur la grille.

"L'équipe a travaillé dur toute la nuit pour modifier les réglages de ma monoplace et ceci à bien contribué à améliorer ma performance. Nous sommes contents des pneumatiques Michelin et nous sommes confiants pour demain " déclarait Ralf.

Les West McLaren Mercedes se sont alignées en 5ème et 7ème position avec Kimi Räikkönen et David Coulthard tandis que Mild Seven Renault F1 se classaient six et dix avec Jenson Button et Jarno Trulli.

Eddie Irvine (Jaguar Racing) prit la tête du deuxième groupe des pilotes Michelin en se classant 15ème suivit de son coéquipier Pedro de la Rosa, 17ème, Mika Salo et Allan McNish (Panasonic Toyota Racing), 18ème et 20ème. Mark Webber (KL Minardi Asiatech) et Alex Yoong (KL Minardi Asiatech) fermaient la marche en 21ème et 22ème position.

La journée vue par Michelin Pierre Dupasquier (Directeur de la compétition)

Ferrari est difficile à battre mais vous devez être satisfaits des résultats de Michelin aujourd'hui avec 4 voitures dans le top 6 - et 6 dans le top 10 ?

"Oui. Nous savions que l'équipe BMW Williams avait beaucoup travaillé suite aux résultats d'hier, que les West McLaren Mercedes seraient rapides et que Jenson Button était très confiant et pouvait signer un bon temps."

Etes-vous content de la performance des pneus Michelin aujourd'hui?

"Oui. Nous avons des résultats qui se sont améliorés par rapport à ceux d'hier et à part quelques voitures, notre performance est satisfaisante. Notre choix pneumatique est bien centré et nos produits se comporteront bien en course."

Prime ou Option - Quel est le choix des écuries?

"Les deux solutions pneumatiques ont été choisies. Elles ne sont pas si différentes en terme de performance car les fortes contraintes de Barcelone ne nous autorisent pas à prendre beaucoup de risques avec des pneus trop tendres. Nous devons surtout propo ser des pneumatiques durables."

En course nous devrions voir des stratégies en deux arrêts?

"Logiquement oui. Les simulations montrent que deux arrêts est la meilleure option car la pénalité pour l'essence supplémentaire embarquée est importante, beaucoup plus que sur d'autres circuits."

Utilisez-vous ici des pneumatiques totalement nouveaux ou sont-ils basés sur des évolutions précédentes?

"Ils sont nouveaux mais quelques-uns des éléments qu'ils contiennent ont déjà été utilisés au Brésil et à San Marin."

-michelin-

Be part of something big

Write a comment
Show comments
About this article
Series Formula 1
Drivers Juan Pablo Montoya
Teams Ferrari , Mercedes , McLaren , Williams , Toyota Racing , Minardi , Jaguar Racing